dolan

Pas de nouvelle évangélisation sans joie

Download PDF

Invité par le pape à introduire le thème de la journée de préparation du consistoire, à savoir la Nouvelle Évangélisation, le nouveau cardinal de New-York, Mgr Timothy Dolan, a conquis le Sacré Collège, tant par la qualité de sa réflexion que par son humour bonhomme.

Présentant les sept clés nécessaires selon lui au succès de l’annonce de l’Évangile dans notre monde sécularisé (voir ici), Mgr Dolan a ainsi rythmé son intervention d’anecdotes et de citations faisant sourire à plusieurs reprises son auditoire, à commencer par le Souverain Pontife.

Par exemple, pour illustrer le fait que la nouvelle évangélisation doit s’accomplir « avec un sourire, pas un froncement de sourcils », celui qui est aussi le président de la conférence épiscopale des États-Unis a cité Léon Bloy écrivant que

« La joie est le signe infaillible de la présence de Dieu ».

Une citation doublée du récit de la boutade que lui avait adressée un prêtre lorsqu’il devint archevêque de New York :

« Vous feriez mieux de cesser de sourire quand vous marchez dans les rues de Manhattan ou vous serez arrêté! »

Et, pour enfoncer le clou, cette anecdote édifiante :

« Un homme mourant du sida à l’hôpital Gift of Peace, administré par les Missionnaires de la Charité, dans l’archidiocèse de Washington, celui du cardinal Donald Wuerl, demanda le baptême. Quand le prêtre l’invita à exprimer sa foi, le mourant murmura : ‘Tout ce que je sais, c’est que je suis malheureux ; or ces sœurs sont très heureuses, même quand je les maudis et leur crache dessus. Hier, j’ai fini par leur demandé pourquoi elles étaient si heureuses et elles m’ont répondu : « Jésus ». Je veux ce Jésus afin de pouvoir enfin être heureux moi aussi.’ Un véritable acte de foi, non? »

Gageons qu’avec un prélat du caractère de Mgr Dolan à sa tête, la nouvelle évangélisation aux États-Unis ne manquera pas de cette authentique joie chrétienne, contagieuse et source de conversions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *