Un évêque américain contre le « mariage » homosexuel

Download PDF

Mon confrère Daniel Hamiche attire mon attention sur la vive et courageuse réaction de Mgr Nicholas DiMarzio, évêque de Brooklyn, devant la légalisation du “mariage” homosexuel par l’Etat de New York. Non seulement il a formellement interdit à ses prêtres de recevoir dans une église ou un établissement diocésain un élu de l’État qui aurait donné sa voix à cette loi, mais il a même défendu de recevoir de l’argent de ces élus. C’est ainsi que le député démocrate et catholique Joseph Lentol, qui a voté la loi, s’est vu retourner un chèque de 50 $ qu’il avait adressé à l’école paroissiale de Our Lady of Mount Carmel avec cette mention du curé de la paroisse : « Mgr DiMarzio m’a donné pour instruction de refuser tout don venant d’un homme ou d’une femme politique qui aurait soutenu la loi sur le mariage entre personnes de même sexe »!

7 comments

  1. ELDA

    Je souhaite que l’Eglise de France fasse entendre elle aussi sa voix dans ce sens, au vu des avancées du lobby homosexuel dans la vie politique française.

  2. Benoît

    Bravo pour le courage de cet évêque. J’aimerai que nos évêques français aient le même cran !
    .
    Accessoirement, je lève mon chapeau aux instructions de cet évêque qui a montré sa fermeté sans employer le terme « excommunication », même si ça y ressemble terriblement. Recevoir un sacrement sans entrer dans un église, à part pour le sacrement des malades, ça risque d’être difficile…
    .
    Comme cela ses brebis savent où est le ligne à ne pas franchir. C’est aussi l’un des buts recherché.

  3. philomène

    Enfin! Un évêque courageux! Cela risque de lui coûter cher mais je suis dans l’admiration et comme un peu moins écoeurée de ce qui se passe dans le monde tant politique que clérical dans le domaine de la permissivité générale. Bravo Mgr! Je suis fière de vous et Dieu doit l’être bien plus que moi!

  4. Oktavius

    Quand on pense à tous les « cathos », notamment ces prêtres, voire des évêques, qui voterons en 2012 pour des candidats qui ont « ça » dans leur programme comme mesure prioritaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *