Un jésuite africain rappelle l’incompatibilité entre occultisme et catholicisme

Download PDF

Le 6 septembre, dans la cathédrale de Ouagadougou, le RP Martin Birba, doyen de l’université jésuite du Cameroun, a rappelé que l’appartenance aux sectes rose-croix ou maçonniques était incompatible avec l’appartenance à l’Eglise catholique. Il a dénoncé le fait que la plupart des chefs d’Etat africains soient initiés à l’une de ces sectes. Lefaso.net, site d’information sur l’actualité du Burkina Faso, a merveilleusement résumé le coeur de la conférence du RP Birba:

Qu’est-ce qui attire tant dans ces sectes ? S’est demandé le doyen de l’université jésuite catholique du Cameroun. La recherche de connaissances, de pouvoirs surnaturels, le désir d’appartenir à une élite respectée, de réincarnation, s’empresse-t-il de répondre. L’initié rosicrucien fait confiance à l’homme et à son pouvoir, explique père Martin Birba. Le franc- maçon, lui, est anticatholique, relative tout, rejette toute idée de Dieu, ajoute-t-il. Le chrétien croit en Dieu et le catholicisme est exotérique, a également fait savoir père Birba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *