fuite-robinet

“Fuites” au Vatican : deux fonctionnaires arrêtés

Download PDF

Deux nouvelles affaires de “fuites” de documents confidentiels viennent d’être révélées par le bureau de presse du Vatican signale aujourd’hui le site internet du Washington Post. Le communiqué du Vatican précise : « Dans le cadre d’enquêtes de police judiciaire menées par la gendarmerie du Vatican, et initiées depuis plusieurs mois en raison de la subtilisation et de la fuite [le Washington Post écrit lead, ce qui ne peut être qu’une coquille typographique pour leak] d’informations et de documents confidentiels, samedi [31 octobre] et dimanche [1er novembre] deux personnes [Monseigneur Lucio Angel Vallejo Balda et Mme Francesca Chaouqui] ont été cité à comparaître afin d’être interrogées sur la base des éléments et des preuves qui ont été rassemblés ». Le Monsignore, membre de l’Opus Dei, était secrétaire de la Préfecture pour les affaires économiques du Saint-Siège avant de devenir le n° 2 de la Commission pontificale de référence sur l’organisation de la structure économique et sociale du Saint-Siège, créée par le pape François le 20 juillet 2013, aujourd’hui défunte et remplacée par le Secrétariat pour l’Économie présidé par le cardinal George Pell. Le Monsignore, aujourd’hui en prison, était un collaborateur influent du Souverain Pontife. Mme Francesca Chaouqui travaillait dans cette même commission. L’inculpée a été laissée en liberté avant son procès, ayant collaboré avec les juges de l’instruction.

La semaine dernière, la presse italienne a également signalé qu’une information judiciaire était ouverte sur piratage de l’ordinateur de Libero Milone, contrôleur général du Saint-Siège, nommé par le pape François en juin dernier.

On ignore si les deux affaires sont liées.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *