Le pape François pourrait canoniser Pie XII…

Info ou intox ? Une information de l’agence de presse hispanophone ACI Prensa du 31 juillet, reprise par le blogue espagnol Religion en Libertad le 1er août, soutient que le pape François envisagerait la canonisation de Pie XII en procédant de même que pour bienheureux Jean XXIII, c’est-à-dire en se dispensant souverainement du miracle exigé dans les procès de béatification et de canonisation. ACI Prensa cite une source “autorisée” – mais s’exprimant sous couvert d’anonymat – de la Congrégation pour la cause des saints, qui lui a déclaré le 25 juillet dernier : « de la même manière que le pape François a décidé de canoniser Jean XXIII, il envisage de procéder semblablement pour Pie XII ». Le Souverain Pontife peut en effet procéder de cette manière, il lui suffit dans le décret de canonisation de préciser qu’il agit ainsi « d’une science sûre » (ex certa scientia), selon de prélat de la Congrégation. La décision du pape François pourrait avoir pour une de ses causes, le changement d’attitude sur Pie XII du musée sur l’holocauste Yad Vashem de Jérusalem qui a changé, le 1er juillet 2012, la légende qui accompagnait la photo de Pie XII. Dans la première légende, qui avait été très critiquée y compris par les milieux israélites, le pape était accusé de ne pas s’être élevé contre les exactions anti-juives des nazis durant la Seconde Guerre mondiale. La nouvelle légende reconnaît que Pie XII est intervenu, dès son radio message de Noël 1942, en faveur des « centaines de milliers de personnes qui, sans avoir commis de faute, mais pour des raisons de classe ou nationalité, sont destinées à la mort ou à des conditions progressives de dépérissement », et souligne les innombrables actes de l’Église catholique pour protéger les juifs dans cette période tragique. Des historiens contemporains, y compris israélites, estiment désormais que les efforts discrets de Pie XII auraient permis de sauver quelque 800 000 israélites en Europe. Rappelons que le 19 décembre 2009, le pape Benoît XVI signait le décret proclamant les vertus héroïques de Pie XII désormais vénérable.

22 comments

  1. senex

    Intox car François tient beaucoup auxbones relations avec la synagogue.Ce serait suicidaire …Mais il n’a pas fini de surprendre Wait and see.

  2. c

    Pie XII est un très grand pape qui a vécu à une époque épouvantable et qui a connu en plus une Italie occupée après la destitution de Mussolini par un ennemi implacable. Certes il n’a pas reçu une balle place Saint Pierre, mais il a été tellement calomnié après sa mort.
    En tant que Pape sa situation a été peut-être encore bien plus difficile que celle des papes Jean XXIII et Jean Paul II.
    Si c’est une intox ce serait vraiment dommage.
    Aci prensa est assez fiable en général.

  3. naudet

    C’est quand même extravagant qu’il ait fallu attendre la neutralité des juifs pour avancer dans la procédure de canonisation.Je ne sais quelle mauvaise conscience dicte à l’Eglise de ne pas affronter le mécontentement de Tel Aviv et de l »état raciste de nos soit-disant prédécesseurs dans la foi.
    Robert B.

  4. Jean Ferrand

    Ce serait pour moi une très grande joie. C’est le pape de ma jeunesse, et je le considère vraiment comme un grand saint. Je le proclamerais même, du coup, docteur de l’Eglise, et je procèderais à cette cérémonie dès le 1er novembre prochain, anniversaire du dogme de l’Assomption de la Très Sainte Vierge, le 1er novembre 1950. Je m’en souviens comme si c’était hier.

    Petit souvenir de potache catholique : la définition devait être prononcée à midi. A midi moins le quart, je regarde ma montre et je dis à mon voisin (on entrait dans le théâtre du collège pour un spectacle) : je ne crois pas à l’Assomption de la Sainte Vierge et je ne suis pas hérétique.

    A midi un quart, je dis au même voisin : je crois à l’Assomption de la Sainte Vierge car je me veux un fidèle catholique.

    Pure boutade, on croyait dur comme fer à l’Assomption depuis toujours, surtout au Puy-en-Velay !

  5. Laure

    La raison de la canonisation de Pie XII serait-t-elle donc sa participation reconnue au sauvetage des Juifs pendant la seconde guerre mondiale ? Et pourquoi ne pas « canoniser » Jules II pour le rayonnement formidable qu’il a donné à la ville de Rome dans la Chrétienté ?
    D’habitude, l’Eglise canonise les saints en raison de leurs vertus pratiquées à un degré héroïque, et demande pour les personnages publics un exercice exemplaire de leurs fonctions. On aurait peine à trouver l’exercice parfait et héroïque de la prudence chez Paul VI, ni celui de la foi chez Jean-Paul II…
    Ces « canonisations » en série font un drôle d’effet.

  6. Franz

    Il serait en effet plus que temps que l’Eglise rende justice à ce grand pape injustement calomnié depuis des décennies. Prions à cette intention.

  7. jean

    pourquoi pas? je suis d’accord sur sa canonisation, où est le mal, ah c’est vrai qu’il y en a qui ressasse, la guerre, les autre qu’aurait-ils fait, sauver les âmes,

  8. Théodore

    Oui ! Il était Pape pendant des temps très dures…Et la critique est facile lorsqu’on n’a pas vécu durant cette période difficile.Il a aussi beaucoup fait pour l’Eglise. C’était un Grand Pape !

  9. Marguerite

    A M. Naudet : Israël, état raciste ? allez y faire un tour … vous serez surpris ! C’est une démocratie, au plein sens du terme, la seule dans cette région ! mais on n’aime pas les Juifs ! Ce sont des gens merveilleux et la liberté règne dans leur pays !!!!!! Toutes les religions sont représentées et peuvent être pratiquées sans aucune entrave alors que les « Palestiniens » qui n’existent que depuis quelques années, ne veulent pas de Juifs dans leur futur état … s’ils l’ont un jour ! Car ce n’est pas un état à côté d’Israël qu’ils veulent mais tout Israël, c’est-à-dire le rayer de la carte ! et Israël redeviendrait un terrain vague, des marais où la malaria sévirait … comme autrefois !

    • c

      Sans vouloir se lancer dans une polémique, certes il y a eu beaucoup de choses de faites depuis la création de l’État d’Israël, mais il n’est pas exact de dire qu’avant il n’y avait rien, que c’était un terrain vague, des marais et la malaria.
      L’on peut aussi dire cela de certaines zones de l’Italie avant les grands travaux mis en oeuvre à l’époque de Mussolini (les marais pontins), étaient dans la même situation!
      Par ailleurs certes Israël est le seul pays démocratique de la région, mais il n’y ait pas toujours très facile d’y vivre et le nombre de chrétiens n’y a fait que diminuer d’une façon dramatique depuis la création du pays.
      Ne parlons pas non plus des réfugiés chrétiens toujours dans des camps du Liban depuis plus de 60 ans.
      Les violences de l’histoire et les blessures qu’elles entrainent sont extrêmement difficiles à gérer, le fait d’être un état démocratique, n’est malheureusement pas suffisant pour créer un paradis terrestre même ou surtout en Terre Sainte.

  10. Vivement que Pie XII soit béatifié !
    Ce Pape est sans doute un des plus grands papes de l’histoire, ce qui n’enlève rien à Jean-Paul II, qui est lui aussi un très grand Pape.
    Pour petit rappel, voici ce que dit Gary Krupp* à propos de Pie XII : « Pie XII était le plus grand héros de la seconde Guerre mondiale…il a sauvé plus de juifs que Roosevelt, Churchill et tous ceux qui leur sont associés. Il ne devrait pas être une raison de litige entre les catholiques et les Juifs ».

    Et aussi information :
    Parmi les preuves que Gary Krupp a pu avancer, figure une circulaire datée du 30 novembre 1938, signée du cardinal Pacelli, adressée aux nonciatures, aux délégations apostoliques et à 61 évêques. Cette circulaire demandait de
    « trouver 200 000 visas pour permettre à des « catholiques non-aryens » (formule codée pour désigner les juifs…) de sortir du territoire du Reich »

    On peut y lire la précision suivante : « que l’on veille à ce que des sanctuaires soient mis à disposition pour sauvegarder leur vie spirituelle et protéger leur culte, leurs coutumes et leurs traditions religieuses ».

    Peu de temps après, dans une lettre datée de janvier 1939, Pie XII confirmait le contenu de sa circulaire en ces termes : « N’entreprenez pas seulement de sauver les juifs mais aussi les synagogues, les centres culturels et tout ce qui appartient à leur foi : les rouleaux de la Torah, les bibliothèques, etc… »
    .
    …. je n’appelle pas cela aider hitler !

    * Gary Krupp est un Juif, âgé de 62 ans, à la retraite, après avoir été industriel fabriquant d’équipements médicaux.
    En 2003 il a créé une fondation Pave the way (« Prépare ton chemin ») ayant pour but de «combler les fractures de compréhension entre les religions ». Mais le plus important est que cette fondation a financé les investigations et enquêtes menées au sujet des relations entre l’Allemagne nationale-socialiste et Pie XII, au terme desquels il a pu affirmer de façon certaine :
    « Saviez-vous que le pape Pie XII avait sauvé plus de 860 000 juifs des camps de la mort ? Je veux dire que je ne le savais pas auparavant. C’est un assassinat caractérisé, une « shanda » ( un déshonneur en Yiddish), que tant de Juifs disent qu’il était anti-sémite ». Il ajoutait, trahissant toute la pression qu’il avait dû subir : «  Croyez-moi, quand j’étais enfant, je ne rêvais pas que je défendrais un jour un homme que nous croyions un sympathisant nazi ».

  11. Réal Bleau

    Je suis très heureux de cette nouvelle, à supposer qu’elle soit bien fondée. Ayant étudié les enseignements de Pie XII, je crois que c’est un des plus grands papes de l’histoire. Sa sainteté ne fait aucun doute. Avec la sainteté, Dieu a donné à Pie XII une intelligence qui tient du génie. Il a traité des questions les plus difficiles avec le plus grand discernement et une rare profondeur. Pie XII est un grand sage de l’humanité. Il mérite l’admiration et la reconnaissance du monde entier. [signature modérée]

  12. Thierry

    Excellente initiative !
    Il faut cependant que cette canonisation soit accompagnée de la publication d’un DOSSIER exhaustif, détaillé, sur son pontificat, afin de clouer le bec une fois pour toutes à tous les médisants et tous les calomniateurs. Grâce à lui qui a affirmé justement que « les chrétiens étaient des sémites spirituels », de nombreux fils et filles d’Abraham ont pu être sauvés.
    Contrairement à ce que semblent suggérer certains commentateurs ci-dessus, le pape Pie XII fut un homme d’une grande envergure spirituel et j’oserais même dire un pape « mystique ». Il avait une intuition très profonde des réalités spirituelles, cela se lit sur son visage et se voit dans son attitude, un peu comme Moïse descendant du Sinaï…

  13. Bernard Latour

    A l’époque de la guerre, la télévision publique et ses effets médiatiques étaient inconnus.
    Pie XII a fait ce qu’il a pu, tant dans l’action souterraine directe que par toute action diplomatique possible.

  14. Michel Cliche

    Je crois sincèrement que Pie XII, Jean XXIII et même le cardinal Paul-Émile Léger (du Canada) sont tous des saints! Ce dernier a été très actif au concile Vatican II.

  15. Bernard

    Deux choses m’intriguent dans cet article :

    « pour des raisons de classe ou nationalité » de la nouvelle légende du musée sur l’holocauste Yad Vashem de Jérusalem…

    Et l’expression « israélite »

     » Des historiens contemporains, y compris israélites »…

  16. Bruno ANEL

    Il n’y a pas urgence. L’Eglise ne « fait  » pas les saints: c’est Dieu qui les fait. La canonisation n’ajoute rien à la joie des bienheureux qui sont auprés du Père. Elle ne fait que constater les grâces faites à une personne et les « met au balcon » pour les donner en exemple.

  17. Pingback: Prochain consistoire : canonisations et création de cardinaux ? | Riposte-catholique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>