Benoît XVI nous invite à lutter contre l’hédonisme

Download PDF

Lu sur l’excellent blogue Benoît et moi:

« J’ai traduit en toute hâte son homélie [du Pape à Venise, aujourd’hui], afin qu’on ne puisse pas déformer ses propos.
Dans les titres de la presse italienne, on lit déjà: « Le Saint-Père a invité chacun à ne pas craindre les étrangers, ceux qui viennent de loin ».
Il n’est pas question ici d’occulter ou de détourner les propos du Pape: commentant l’Evangile du jour sur la rencontre d’Emmaüs, le Saint-Père a dit très précisément (et je trouve que c’est différent): « Le problème du mal, de la douleur et de la souffrance, le problème de l’injustice et de l’oppression, la peur des autres, des étrangers et des lointains qui arrivent sur nos terres et semblent attenter à ce que nous sommes, portent les chrétiens d’aujourd’hui à dire avec tristesse: nous espérions que le Seigneur nous délivrerait du mal, de la douleur, de la souffrance, de la peur, de l’injustice ».
Pour ce que j’ai compris, ces propos ne sont pas politiques.
Et les medias qui vont annoncer triomphalement que le Pape a demandé d’accueillir les immigrés (en réalité, c’est bien plus subtil que cela) se garderont bien de répéter qu’il a dit aussi avec force « Je vous encourage à ne jamais céder aux tentations de la culture hédoniste et à l’appel du consumérisme matérialiste ». »

Naturellement, il est un peu plus facile, pour la grosse presse post-soixantehuitarde, de dénoncer les politiques de Sarkozy ou Berlusconi que de dénoncer la culture hédoniste ou le consumérisme!

2 comments

  1. Benoît

    Le Pape a raison de rappeler que l’accueil de l’étranger est une constante biblique. Le CEC le précise aussi. Mais il précise aussi que l’étranger accueilli doit respecter le pays qui l’accueille.
    .
    Je vous renvoie à l’excellent interview de Malika Sorel dans le Figaro de cette semaine à ce sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *