La présence de crucifix dans les lieux publics ne peut pas être une atteinte à la saine laïcité

Download PDF

Recevant hier les lettres de créances du nouvel ambassadeur d’Italie, le Pape est notamment revenu sur la fameuse affaire des crucifix (des Italiens non catholiques ayant porté plainte auprès des instances juridiques européennes contre la présence de crucifix dans les lieux publics):

« On ne peut donc pas imaginer poursuivre un authentique progrès social en perpétrant une mise à l’écart voire un refus explicite du facteur religieux comme on a tendance à le faire aujourd’hui de différentes façons. L’une d’elles est par exemple la tentative d’éliminer des lieux publics l’exposition de symboles religieux, le crucifix en premier, qui est sans doute le symbole, par excellence, de la foi chrétienne, mais qui, en même temps, parle à tous les hommes de bonne volonté et, en tant que tel, n’est pas un facteur de discrimination ».

Et le Pape de remercier les autorités italiennes de s’être opposées à cette exclusion des crucifix

« conformément à une vision correcte de la laïcité et à la lumière de son histoire, sa culture et sa tradition, trouvant de plus le soutien d’autres nations européennes ».

1 comment

  1. Jean-Claude Chevalier

    Il y a l’action… il y a la pensée ou l’esprit de l’action…et le contexte…
    Qu’on ne s’en fasse pas d’idée contraire, l’Islam a de toujours déclaré la guerre à la chrétienté. Sauf que le contexte en 2011 n’est pas le même qu’au moyen âge. Ils se s’y prendront pas avec des armes… ce serait trop évident. De notre côté, nous péchons par le laisser-aller… même si nous le faisons pour des raisons de « qualité de vie ». Il demeure un fait, les Islamistes conservent leur rigueur et leur règle de vie et sont prêts pour la guerre contre les chrétiens.Il y a une loi de la nature parmi les animaux… croyez-vous qu’il n’y en a pas chez les humains….
    le nombre va en croissant chez l’Islam et la chrétienté adopte des règles de vie contraire. Lorsque 10 islamistes se présenteront devant le conseil municipal de Rome pour enlever le crucifix, et qu’il ne restera que 5 chrétiens en place, devinez qui va l’emporter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *