La Vierge Marie et l’Ecriture sainte

Download PDF

Je continue ma relecture avec vous de Verbum Domini et je tombe en arrêt devant cette citation:

« Ce que l’intelligence de la foi a saisi à propos de Marie est au cœur de la vérité chrétienne. En effet, l’Incarnation du Verbe ne peut pas être pensée en faisant abstraction de la liberté de cette jeune fille qui, par son assentiment, a coopéré de façon décisive à l’entrée de l’Éternel dans le temps. Elle est la figure de l’Église à l’écoute de la Parole de Dieu qui, en elle, s’est faite chair. Marie est aussi le symbole de l’ouverture à Dieu et aux autres ; de l’écoute active qui intériorise, qui assimile celle en qui la Parole divine devient la matrice de la vie. »

Comme on sait, beaucoup d’encre et de salive a coulé pour « prouver » que la dévotion mariale n’avait rien à voir avec l’Ecriture. Cette façon de réunir les deux me semble extrêmement intéressante.

1 comment

  1. Jean Ferrand

    « « prouver » que la dévotion mariale n’avait rien à voir avec l’Ecriture. »

    Je ne sais pas s’il a existé des exégètes aussi sots que ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *