La vraie réforme de l’Eglise, c’est notre conversion!

Download PDF

Lors de l’audeince de mercredin, Benoît XVI a continué son exposé sur sainte Hioldegarde. On y lit notamment ces lignes – toujours actuelles – sur la réforme de l’Eglise et notre propre pénitence:

« De manière particulière, Hildegarde s’opposa au mouvement des cathares allemands. Ces derniers – à la lettre cathares signifie « purs » – prônaient une réforme radicale de l’Eglise, en particulier pour combattre les abus du clergé. Elle leur reprocha sévèrement de vouloir renverser la nature même de l’Eglise, en leur rappelant qu’un véritable renouvellement de la communauté ecclésiale ne s’obtient pas tant avec le changement des structures, qu’avec un esprit de pénitence sincère et un chemin actif de conversion. Il s’agit là d’un message que nous ne devrions jamais oublier. Invoquons toujours l’Esprit Saint afin qu’il suscite dans l’Eglise des femmes saintes et courageuses, comme sainte Hildegarde de Bingen, qui, en valorisant les dons reçus par Dieu, apportent leur contribution précieuse et spécifique à la croissance spirituelle de nos communautés ! »

Un enseignement à méditer…
Si vous pardonnez cette note triviale, cela me rappelle un ami qui m’avait raconté avoir assisté à une Messe où le prêtre avait dit après le Pater (manifestement en toute connaissance de cause, et non par simple lapsus): « Ne regarde pas les péchés de ton Eglise, mais ma foi » (ou « notre foi », je ne me souviens plus). Ce qui est assez monstrueux d’orgueil et de manque de foi!
Source: Zenit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *