Le Christ ou le chaos

Download PDF

Voici plusieurs mois, au cours d’une audience générale, Benoît avait évoqué la figure de saint Jean Léonard, patron des pharmaciens, en synthétisant le « programme » du saint:

« Jean Léonard comprit quel était le vrai remède à ces maux spirituels, et il le synthétisa dans l’expression « Le Christ par-dessus tout », le Christ au centre du cœur, au centre de l’histoire et du cosmos. Et il affirmait avec force que l’humanité a un extrême besoin du Christ parce qu’il est notre « mesure ». Il n’y a pas de milieux qui ne puissent être atteints par sa force ; il n’y a pas de maux qui ne puissent trouver en lui leur remède, il n’y a pas de problèmes qui ne se résolvent en lui. « Ou bien le Christ, ou bien rien ! » Telle était son ordonnance pour tout type de réforme spirituelle et sociale. »

Simple, mais efficace!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *