b xvi 2

Le Pape défend la minorité copte

Download PDF

Après la catéchèse d’hier, Benoît XVI a évoqué les récents massacres de Coptes en Egypte, ajoutant:

« J’encourage les fidèles à prier pour que la société égyptienne jouisse de la paix, qui se fonde sur la justice, sur le respect, la liberté et la dignité de chacun. Je soutiens donc les efforts des autorités civiles et religieuses en faveur d’une société respectueuse des droits de l’homme et de ceux des minorités tout particulièrement. »

Il est certain que, un peu partout dans le monde, le risque de « tyrannie de la majorité » existe. Et pas seulement en Egypte, chez nous aussi. Il me semble cependant dangereux de défendre les « droits des minorités » sans qualifier ces minorités. Toutes les minorités n’ont pas de droit comme telles. Si vous me permettez un exemple trivial, amis lecteurs, il existe dans le monde une minorité (heureusement assez réduite) de personnes souhaitant consommer de la viande humaine. Cette minorité d’anthropophages n’a, en tant que telle, aucun droit. Cela va de soi. Et il est évident que le Pape ne défend pas toutes les minorités. Mais cela va, me semble-t-il, beaucoup mieux en le disant. Surtout à notre époque où la confusion en matière de droits de l’homme en général et de droits des minorités en particulier est générale…

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *