L’Eglise contre le choc des civilisations

Download PDF

Lors de l’Angélus d’hier, Benoît XVI a évoqué la situation en Libye et au Proche et au Moyen Orient:

« Plus la situation est tendue plus il est nécessaire de recourir à toute forme d’action diplomatique, et de soutenir donc le moindre signal d’ouverture ou de volonté de réconciliation entre les parties en cause, en vue d’une solution pacifique et stable. C’est pourquoi je prie pour un retour de la concorde en Libye comme dans l’ensemble de l’Afrique du nord. J’en appelle aux organisations internationales et à tous les responsables politiques et militaires pour un cessez-le-feu et l’ouverture immédiate de pourparlers. Mes pensées se tournent aussi vers le Moyen Orient, où des violences se manifestent depuis quelques jours. Là aussi la voie du dialogue et de la réconciliation doit être privilégiée, en vue d’une paix sociale, juste et fraternelle. »

Permettez à un simple fidèle « du bout du rang » de se réjouir que l’Eglise demeure l’une des institutions qui s’opposent courageusement au « choc des civilisations » (où la notion de choc est évidemment plus importante que celle de civilisation!) que certains voudraient nous proposer comme seule alternative…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *