L’évêque maître de foi

Download PDF

Recevant les évêques syro-malankars (une Eglise fondée par saint Thomas en Inde et revenue à la pleine communion de l’Eglise romaine en 1930) en visite ad limina, Benoît XVI

« les a encouragé à ne pas perdre confiance car « les petites communautés chrétiennes ont toujours donné de superbes exemples au long de l’histoire de l’Eglise. La présence divine doit être au coeur de la foi et du témoignage des fidèles. De ceci les pasteurs doivent se préoccuper de manière que, même s’ils sont éloignés de leurs paroisses, ils puissent vivre tout près du Christ ». Enfin le Pape a rappelé qu’une des formes de l’exercice de l’épiscopat est d’être maîtres de foi pour la communauté, ce qui implique l’élaboration de programmes de formation: « L’instruction devant se fonder sur l’Ecriture, la tradition, la liturgie, l’autorité et la vie ecclésiale, j’ai plaisir -a dit Benoît XVI- a constater la variété des programmes mis en route en la matière. Avec la célébration des sacrements, ces initiatives contribueront à garantir aux fidèles une capacité de donner une raison d’espérer dans le Christ ». »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *