Profiter des vacances pour lire les Saintes Ecritures

Download PDF

Le fort sympathique blogue du Mesnil-Marie a publié le texte intégral d’une récente catéchèse estivale de Benoît XVI. En voici quelques extraits, que je m’empresse de vous donner pour que ceux d’entre vous qui ont encore quelques jours de vacances puissent les mettre à profit:

« Quand nous avons un pause dans nos activités, surtout pendant les vacances, souvent nous prenons en main un livre, que nous avons envie de lire. C’est justement ce premier aspect, que je voudrais aborder aujourd’hui.
Chacun de nous a besoin de temps et d’espace pour le recueillement, la méditation, le calme … Dieu merci, c’est le cas! En effet, cette exigence nous dit que nous ne sommes pas faits seulement pour le travail mais aussi pour penser, réfléchir, ou tout simplement pour suivre avec l’esprit et le cœur un récit, une histoire, pour nous y immerger, en un certain sens nous «perdre» et ensuite nous trouver enrichis.
Bien sûr, beaucoup de ces livres de lecture, que nous prenons en main pendant les vacances, sont pour la plupart d’évasion, et c’est normal.
Cependant, différentes personnes, en particulier si elles peuvent avoir des moments de repos et de détente plus prolongés, se consacrent à la lecture de quelque chose de plus exigeant.
Je voudrais donc faire une suggestion: pourquoi ne pas découvrir quelques livres de la Bible , qui normalement ne sont pas connus? Ou peut-être dont nous avons entendu quelques passages pendant la liturgie, mais que nous n’avons jamais lus en entier?
En effet, beaucoup de chrétiens ne lisent jamais la Bible, et en ont une connaissance très limitée et superficielle.
La Bible – comme son nom l’indique – est un recueil de livres, une petite «bibliothèque», née pendant plus d’un millénaire. Certains de ces «petits livres» qui la composent restent pratiquement inconnus de la plupart des gens, même de bons chrétiens. […]
En conclusion, chers amis, aujourd’hui, je voudrais suggèrer de garder à portée de main pendant la période estivale ou les moments de pause, la Sainte Bible, pour la goûter de manière nouvelle, lisant d’affilée certains de ses livres, ceux moins connus, et ceux plus célèbres comme les Evangiles, mais en lecture continue. »

4 comments

  1. Benoît Lobet

    Voilà une recommandation précieuse! Je constate moi aussi, comme curé et doyen, combien peu de chrétiens lisent la Bible. Souvent, ils sont découragés : « C’est trop compliqué », disent-ils ou « Nous n’avons pas les clés pour entrer dedans ». Et c’est vrai qu’un des nombreux efforts pastoraux que nous devons fournir consiste précisément à offrir ces « clés », à aider à lire, et à relire, ce Livre de la Révélation juive et chrétienne, à en faire « lectio », comme disent les moines, c’est-à-dire non pas tant lecture savante que lecture savoureuse.
    Je remercie le Saint Père de nous rappeler cela, et que le temps des vacances est un temps béni pour oser s’y mettre! On ne le regrette jamais…

  2. Melmiesse

    commencer par « les actes des apotres » qui peuvent se lire comme une belle aventure puis Job et revenir à Luc : l’enfance du Christ

  3. Benoît

    Mais aussi les livres historiques ou les prophètes qui se lisent en continu très facilement. L’Exode, la famille des Maccabées, Judith…
    .
    Bonne et sainte lecture.
    Bonne lecture sainte.

  4. Ferrand Jean

    Oh ! Quelle belle recommandation, Mr Benoît Lobet ! Moi-même je m’y suis mis. J’ai commencé par … le commencement : « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre…. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *