Tradition et progrès ne s’opposent pas

Download PDF

Toujours dans ce discours aux participants au congrès liturgique pour le cinquantenaire de l’Institut St Anselme, Benoît XVI a déclaré aussi:

« Trop souvent on oppose maladroitement tradition et progrès alors que les deux concepts se complètent intégralement. La tradition est une réalité vivante, qui inclut en quelque sorte tout principe de développement, de progrès. »

5 comments

  1. Melmiesse Gilberte

    la tradition donne une identité à la personne et certifie son existence et ses racines; l’avenir peut se construire mieux si l’on sait d’ou l’on vient, on peut ainsi déterminer ou l’on va

  2. Yves

    Et oui, la tradition ne doit pas servir de paravent présentable à l’immobilisme ou à l’attachement à un siècle révolu.

    La Tradition nous lie à notre passé, mais ne constitue pas notre avenir…

  3. Luisa

    « La Tradition nous lie à notre passé, mais ne constitue pas notre avenir… »

    Mais comment pouvez-vous écrire une telle énormité, si vous êtes catholique bien sûr!
    Lisez le texte du Pape e ne lui faites pas dire ce qu`il n a pas dit et qu`il ne pourrait pas dire, car la Tradition est notre passé, notre présent et notre avenir, elle est comme un fleuve, un courant vif et vivant qui traverse les siècles, un éternel présent.

  4. @Luisa
    Les propos précédents ne me choquent pas.
    Par contre, je trouve qu’il y a un risque à dire que la Tradition est un éternel présent. L’éternel présent serait pour moi plutôt une perception du monde par Dieu. Je dirais peut-être cela dans le sens où la Tradition est similaire à une Histoire, une Histoire de l’Eglise et de son dialogue avec son Epoux. Mais je pense qu’il faut faire attention avec cette formulation car on risque d’en conclure que la tradition est quelque chose de fixe. Or, elle évolue de siècle en siècle, en maintenant l’Eglise dans son identité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *