Une révélation privée doit renvoyer à l’unique Révélation publique

Download PDF

Alors que l’on tombe trop souvent dans deux excès opposés à propos des révélations privées (soit les nier purement et simplement, soit en faire le critère d’interprétation du Credo), Benoît XVI a rappelé la doctrine traditionnelle dans Verbum Domini:

« Le critère pour établir la vérité d’une révélation privée est son orientation vers le Christ lui-même. Quand celle-ci nous éloigne de lui, alors elle ne vient certainement pas de l’Esprit Saint, qui nous conduit au cœur de l’Évangile et non en dehors de lui. La révélation privée est une aide pour la foi, et elle devient crédible précisément parce qu’elle renvoie à l’unique Révélation publique. »

6 comments

  1. Jean Ferrand

    C’est ce que j’ai toujours pensé et essayé de pratiquer. Donc une révélation privée comme celle de Medjugorje ne doit pas être condamnée trop vite et a priori comme ont tendance à le faire beaucoup de chrétiens ou même des prêtres.

    La Sainte Vierge y parlerait trop, dit-on. Comme si l’on avait des bornes à mettre aux propos de Marie !

    Non, je pense qu’il faut attendre sereinement le jugement de l’Eglise, et s’y conformer.

    Pour moi, je déclare que dans cette attente, je suis plutôt favorable aux révélations privées dudit Medjugorje.

    J’ai en cela olusieurs garants de poids : le défunt pape et futur bienheureux Jean-Paul II, à titre privé, le cardinal Schönborn archevêque de Vienne, l’abbé Laurentin pour lequel j’ai de l’estime etc…

    Il faut dire que je suis allé deux fois en pélerinage sur place. La première fois en plein régime communiste…

    Je déclare par avance me soumettre à la sentence finale de Rome.

  2. Yves

    Il est bon de compléter la citation du no 14 de Verbum Domini :  »C’est pourquoi l’approbation ecclésiastique d’une révélation privée indique essentiellement que le message s’y rapportant ne contient rien qui s’oppose à la foi et aux bonnes moeurs. » Il est intéressant sous cet angle de porter notre regard sur  »l’affaire Medjugorje » actuellement sous l’analyse de la Congrégation de la doctrine de la foi et en tenant compte des jugements négatifs de l’évêque actuel de Mostar-Duvno, Mgr Ratko Péric et de son prédécesseur, Mgr Pavao Zanic sur cette  »affaire »

  3. Jean Ferrand

    C’est à la commission romaine qu’il appartient de juger. Nous attendons son verdict. Vous pouvez lui soumettre vos appréciations négatives.

  4. Yves

    L’excellent livre de Joachim Bouflet intitulé «Ces dix jours qui ont fait Medj» nous présente une genèse du «phénomène Medjugorje» totalement crédible confortant les positions des deux évêques de Mostar-Duvno. Mais reste à venir la position définitive de l’Église via la CDF.

  5. Ghalloun

    Pour ma part, je n’ai aucune difficulté à croire l’authenticité des apparitions de Medjogorje.
    Il y a des apparitions supposées plus polémiques encore. Je pense à Dozulé, par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *