Don-Nicola-Bux-und-Papst-Benedikt-XVI

Don Nicola Bux à la FSSPX : « Venez à Rome en toute sécurité »

Download PDF

Mon confrère Christophe Saint-Placide en a déjà parlé, mais ce document est de la premùière importance et je m’y permets donc d’y revenir.

Sur le blog de la Scuola Ecclesia Mater, dont il est l’un des inspirateurs, don Nicola Bux, grand promoteur et vulgarisateur de la « réforme de la réforme » de Benoît XVI, consulteur de nombreux dicastères romains, vient donc de publier une lettre ouverte à Mgr Fellay et aux prêtres de la Fraternité sacerdotale saint Pie X.
Datée du 19 mars, en la fête solennelle de saint Joseph, cette lettre invite le Supérieur général de la Fraternité à ne pas laisser passer « l’occasion de grâces que le Seigneur [vous] offre ». Parlant de « moment opportun », don Bux reconnaît « que de nombreux faits du concile Vatican II et de la période qui l’a suivi, liés à la dimension humaine de cet événement, ont représenté de vraies calamités et causé de vives douleurs à de grands hommes d’Église » mais affirme sa conviction « que Dieu a préparé et continue de préparer au fil de ces années des hommes dignes de remédier aux erreurs et aux abandons que nous déplorons tous ».
Selon lui : « Déjà apparaissent, et apparaîtront toujours plus, de saintes œuvres isolées les unes des autres mais qu’une stratégie divine relie à distance et dont l’action constitue un dessein ordonné, comme cela survint miraculeusement à l’époque de la douloureuse révolte de Luther. »
Enfin, se faisant l’interprète du pape, don Nicola Bux écrit : « Le cœur du Saint Père frémit : il vous attend avec anxiété parce qu’il vous aime, parce que l’Église a besoin de vous pour une profession de foi commune face à un monde toujours plus sécularisé et qui semble tourner irrémédiablement le dos à son Créateur et Sauveur. »

Des propos forts qui ne diffèrent guère que par leur caractère public de nombreuses déclarations faites en privé à Mgr Fellay par de hauts responsables romains la semaine dernière.

Il est intéressant de noter que l’original de cette lettre ouverte (repris sur le site du périodique « L’Homme nouveau« ) est en français, même si le blogue de Don Bux la publie en italien.

1 comment

  1. Jehan

    Il est bien mignon, le dom Bux en question, mais, pour l’instant, c’est plutôt le Vatican qui met des conditions à l’accueil de la FSSPX non ? (Et notamment, excusez du peu, l’acceptation de Vatican II, du nouveau Droit canon, du nouveau catéchisme, etc.)

    Alors, s’il était sincère, le dom Bux, est-ce que ce n’est pas plutôt vers les autorités qu’il devrait se tourner en leur disant : « Laissez donc la FSSPX critiquer le concile en toute sécurité. Elle est catholique et ne se réfère qu’au magistère de l’Église. Si donc Vatican II est vraiment orthodoxe, vous n’avez rien à craindre » ?

    ……………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *