fellay

En attendant Godot (pardon, Menzingen), un petit divertissement proustien

Download PDF

Depuis des semaines, tous les vaticanistes de la planète, et plus généralement tous ceux qui s’intéressent à l’actualité religieuse, supputent les chances de succès d’un accord entre la Fraternité St Pie X et le saint-siège. Comme tout le monde, nous suivons, sur Osservatore Vaticano, cette question avec beaucoup d’intérêt – et, dois-je l’avouer, un peu d’anxiété, car les interlocuteurs, de part et d’autre, semblent, malgré toute leur bonne volonté (ce qui n’est pas rien, et ce qui est relativement nouveau!), manquer cruellement de connaissance de la mentalité « d’en face ». De toute façon, l’affaire est entre les mains du Bon Dieu et, à part laisser traîner nos oreilles, et donner un conseil de ci, de là, nous ne pouvons pas faire grand-chose d’autre que prier. Pour combler l’attente, un lecteur me propose cet innocent divertissement proustien, que je ne résiste pas au plaisir de vous livrer (vous aurez reconnu Du côté de chez Swann):

Il en est des noms de personnes comme des noms de pays, et celui de messire du Fellay, un évêque aux couleurs pâlies aperçu dans le vitrail de la chapelle des Guermantes, dont Brichot m’avait expliqué l’étymologie (Fellay vient de : au fil de l’eau, ou de l’aigue, et non de feu ardent ou ayent comme le croyait le naïf curé de Combray), fouettait mon imagination évoquant l’œuf que me préparait Françoise dans la cuisine cuivrée de ma tante Léonie certains jours transparents d’hiver, mon rêve bercé par la finale du nom épiscopal aussi argentée que la petite cuiller qui en brisait doucement la coque et faisait apparaître dans la tête de l’œuf « toquée », comme elle disait, l’incertain contenu dont la première syllabe évoquait la glutineuse mais pourtant indécise consistance, à moins que ne superposât dans mon souvenir la même amusante fêlure que je pratiquais lors d’un de ces petits déjeuners à l’anglaise dont Mme Sazerat avait le secret. J’entendais aussi dans l’aigu et l’aigrelet du nom du prélat de verre translucide serti de plomb brunâtre, l’acide tintement de sonnailles helvétiques, dont le baron de Charlus, prince de Valais par les femmes, parlait sans raison et à tout propos à Swann interloqué, annonçant le surgissement d’une chevrette hésitante, aux cornes semblables à une mitre, à moins que le nom de l’évêque ne dressât dans mon imagination électrisée, tant la vie des rêves nous les présente de manière différente en des couches superposées, la fluctuation de la brume sur les pentes alpestres qui s’accrochait en longs fils de ouate à la tête trop ténue de la biquette et la faisait hésiter sans fin sur le choix de son chemin. Et il me semblait entendre, surtout le matin, lorsque, les rideaux de ma chambre encore tirés ma tête était toujours tournée contre le mur et que je répétais doucement pour moi-même ce nom de moire violette, l’appel inquiet de Françoise vers un petit chat alarmé et têtu que lui avait donné sa fille nommé fort à propos Fuilet, car il aurait bien voulu laper le lait chaud qu’elle lui offrait mais fuyait à l’instant où elle avançait sa main, puis revenait vers le lait pour s’enfuir à nouveau, comme les deux syllabes de ce nom de Fellay quand je les renversais me le disaient aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *