Mgr Fellay, Mgr Ladarria Ferrer, les médias et la dénonciation des hérésies

Download PDF

Le Salon beige me fait remarquer une erreur de l’agence de presse i-media (pourtant spécialiste des questions religieuses et, particulièrement, de l’actualité vaticane). L’agence écrivait:

« Mgr Bernard Fellay a également eu des propos durs au sujet de Rome, évoquant en particulier les « messages contradictoires » du siège de l’Église catholique, une Église « pleine d’hérésies », et fustigeant tout particulièrement la Secrétairerie d’Etat. »

Le passage auquel cela fait allusion se présente ainsi dans le discours de Mgr Fellay:

« Et tenez voici les paroles que nous entendons de la bouche du Secrétaire de la Congrégation pour la Foi : « Vous savez, ce sont les prêtres, les évêques, les Universités catholiques qui sont emplis d’hérésies ! » Voilà ce que nous a dit, en juin 2009, le Secrétaire de la Congrégation pour la Foi ! Ils savent donc que la situation de l’Eglise est dramatique. »

Chacun en conviendra, ce n’est pas tout à fait la même chose…
On entend beaucoup dire ces jours-ci dans les médias (et particulièrement dans les médias catholiques) que les discussions doctrinales ont été un échec, que la FSPX tient un discours très du, etc. Personnellement, les échos que j’ai des discussions doctrinales sont, au contraire, assez favorables… Quant à la dureté du discours, si Mgr Fellay tient le même langage que Mgr Ladarria Ferrer, je ne pense pas que quiconque puisse l’en blâmer!
Cela étant, ce qui est peut-être le plus intéressant de l’affaire, c’est que ce discours sur les hérésies (qui saute aux yeux de quiconque a appris le b-a ba du catéchisme) choque à ce point les oreilles contemporaines que les journalistes n’imaginent pas qu’il puisse émaner d’un autre prélat qu’un évêque de la FSPX. Eh bien, si, il va falloir s’y faire: la congrégation de la doctrine de la foi continue (ou recommence) à appeler un chat un chat et une hérésie une hérésie. Ce n’est pas moi qui m’en plaindrai!

17 comments

  1. oxbridge

    Si vous commencez à recenser toutes les erreurs d’i-media, il va vous falloir ouvrir un blog spécialisé sur ce sujet… Des mondains, qui ont surtout le désir de se faire mousser, plus que de servir la Vérité.

  2. Erasmus Minor

    S’en tenir aux jugements d’un évêque schismatique pour juger de l’orthodoxie ou de l’hérésie de celui-ci ou celui-là me semble à tout le moins baroque. Ce monsieur a, de son fondateur, pris l’habitude des déclarations scandaleuses et s’en tenir à ces gens le plus souvent ignares pour juger de ces matières me semble, là encore, baroque.
    Ils savent ce que croit l’Eglise : qu’ils se repentent et fassent pénitence et, surtout, qu’ils cessent de revendiquer !

    Et que ceux qui les soutiennent parmi les catholique fassent de même !

  3. Jose Vidal Floriach

    Erasmus, le Cardinal Castrillon et Mgr Perl ont declaré que la fsspx n, est pas schismatique. Il faudrait savoir comme se truve votre adhesion a la doctrine de l, Eglise et même au Souverain Pontife. Pax.

  4. Benoît

    Erasmus, ne te déplaise, il me semble bien que, malgré leur rupture avec l’Eglise catholique, la FSPX professe elle aussi la foi catholique. Leurs évêques sont donc pas moins que les nôtres capables de reconnaître une hérésie.
    .
    Mais je remarque une fois de plus tes défauts de lecture: tu dis « S’en tenir aux jugements d’un évêque schismatique pour juger de l’orthodoxie ou de l’hérésie ».
    .
    Alors que la brève est: « « Et tenez voici les paroles que nous entendons de la bouche du Secrétaire de la Congrégation pour la Foi : « Vous savez, ce sont les prêtres, les évêques, les Universités catholiques qui sont emplis d’hérésies ! »  »
    .
    Il s’agit donc des propos du Secrétaire de la Congrégation pour la Foi de l’Eglise catholique. Et I’ll me semble tout à fait qualifié à déterminer si tel ou tel est hérétique, éventuellement sans le savoir.

  5. 1) l’évêque n’est pas schismatique puis que le Pape Benoît XVI a levé les excommunications; mais peut être le grinçant Erasmus Doctor juge-t-il mieux que notre Pape!
    2)La déclaration sur les hérésies:« Vous savez, ce sont les prêtres, les évêques, les Universités catholiques qui sont emplis d’hérésies ! » n’est pas de Mgr Fellay mais du Secrétaire de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi,Mgr Ladarria Ferrer,c’est à dire d’un Dicastère romain apte à juger des hérésies, mieux que Erasmus Terminator!

  6. François-Philippe Durbach

    Doit-on rappelé à Erasmus que les sanctions ecclésiastiques prises contre Mgr Fellay ont été levées et qu’est en cours un processus voulu par le Pape lui-meme…
    Quant aux scandales qu’il évoque, ne devrait-on pas aussi les dénoncer lorsqu’ils concernent des pretres « inventant » selon leur gout personnel du moment des parties entières de la Messe, se livrant à une véritable destructuration et désacralisation du plus Saint de tous les sacrifices???

  7. Thierry

    Erasmus toujours minus,vous ne savez donc pas lire?Il s’agit bel et bien du secrétaire CDF,,et j’ajouterai qu’en tant qu’hérétique notoire et revendiqué,vos commentaire seraient à leur place chez golias ou autre hotel synodal!

  8. Melmiesse Gilberte

    le mot « hérésie » est trop vague il faudrait l’énoncé de quelques hérésies que cela permette au plus grand nombre de comprendre ces différents et répondre à la question: »pourquoi des églises fermées le dimanche »

  9. franz

    Erasmus : très décevant de ces temps-ci …
    Officiellement aujourd’hui, la FSSPX n’est plus schismatique. Elle ne l’a d’ailleurs jamais été, Mgr Lefèvre et ses successeurs n’ayant jamais voulu faire une Eglise hors de l’Eglise mais bien répondre à une situation d’urgence dont le bon sens est patent aujourd’hui.
    Où constatez-vous les dérives dogmatiques, doctrinales, morales, liturgiques, catéchétiques, et les divisions sur des problèmes majeurs ? Pas à la FSSPX !

  10. Yves

    La FSSPX est actuellement (et sans préjuger des décisions à venir) une « Église » autocéphale, hors de la pleine communion, hors de la Sainte Église catholique et romaine.

    Le fait que les excommunications aient été levées n’enlève rien à la situation de schisme objectif. La levée des excommunication réciproques entre catholiques et orthodoxes n’a pas suffi à rétablir l’unité. Celle de 4 évêques lefebvristes non plus.

    L’unité passe par la reconnaissance de l’enseignement de l’Église tel qu’il est proclamé par le magistère, incarné par le Saint Père, et incluant les textes conciliaires. Si cet enseignement est reconnu, ouvrons nos bras à nos frères égarés. Sinon, laissons les errer encore quelques années à la recherche d’une vérité qu’ils pensent figée au XIXeme siècle…

  11. Benoît Lobet

    Cher Yves,

    permettez-moi de vous féliciter pour cette appréciation, qui reflète très exactement la théologie ecclésiale de l’Eglise catholique, avec nuance, sans excès. Tout ce qui doit être dit sur ce pénible sujet l’a été par vous, et en quelques mots. Bravo!

  12. Jose Vidal Floriach

    Yves, le sujet de la fsspx il est strictement juridique. On voit une manque de principes theologiques dans votre tete avec trop d, ideologie.
    Le rapoort que vous faites avec les orthodoxes laissent evidente votre ignorance. Entre Rome et l, Orthodoxie il y a de sujets de foi, cfr. l, infalllibilité, l,Immaculé Conception, l, Assomption de la Très Sainte Vierge. J, apprecie votre commentaire comme cynique et au même temps ignorant. A qui voulez vous convaincre avec vos tromperies? Et la question ecclesiologique voila refleté dans la Lumen Gentium, les traté sur l, Eglise, du Cardinal Journet ou du P. Ch. Bouyer, Et nihil venit ad casum. Il faut etudier.

  13. Kris Vancauwenberghe

    Ah, voila l’abbe Lobet, qu’on n’avait plus entendu depuis quelque temps. Pour ecraser la meche qui fume, il est toujours la.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *