Rencontre entre Mgr Fellay et le cardinal Levada

Download PDF

Nous avions annoncé que nous ne communiquerions pas avant ce jour de la Croix glorieuse sur la rencontre annoncée entre Mgr Fellay, supérieur général de la Fraternité St Pie X, et le cardinal Levada, préfet de la congrégation pour la Doctrine de la foi.
Et c’est avec beaucoup de joie que nous vous présentons le communiqué de la salle de presse du saint-siège sur cette rencontre:

Ce matin, « au siège de la Congrégation pour la doctrine de la foi, a eu lieu une rencontre entre le Cardinal William Joseph Levada, Préfet de cette congrégation et Président de la Commission pontificale Ecclesia Dei, Mgr.Luis Ladaria, SJ, Secrétaire de cette congrégation, et Mgr.Guido Pozzo, Secrétaire de la Commission Ecclesia Dei, d’une part, et Mgr.Bernard Fellay, Supérieur général de la Fraternité sacerdotale St.Pie X, l’Abbé Niklaus Pfluger et l’Abbé Alain-Marc Nély, Assistants généraux de la Fraternité, de l’autre. A la suite de la supplique adressée le 15 décembre 2008 par le Supérieur général de la Fraternité sacerdotale au Pape, ce dernier avait pris la décision de lever l’excommunication des quatre évêques consacrés par Mgr.Marcel Lefebvre et d’ouvrir en même temps des colloques doctrinaux avec la Fraternité, afin de surmonter les difficultés et les problèmes d’ordre doctrinal, et de parvenir à la réduction de la fracture » ecclésiale.

« Obéissant à la volonté du Saint-Père, une commission mixte d’études, composée d’experts de la Fraternité et d’experts de la Congrégation, s’est réunie à huit reprises pour des rencontres qui ont eu lieu à Rome entre octobre 2009 et avril 2011. Ces colloques, dont l’objectif était d’exposer et d’approfondir les difficultés doctrinales majeures sur des thèmes controversés, ont atteint leur but, qui était de clarifier les positions respectives et leurs motivations. Compte tenu des préoccupations et des instances présentées par la Fraternité St.Pie X à propos du respect de l’intégrité de la foi catholique face à l’herméneutique de la rupture du Concile Vatican II à l’égard de la Tradition, herméneutique mentionnée par Benoît XVI dans son discours à la Curie du 22 décembre 2005, la Congrégation pour la doctrine de la foi prend pour base fondamentale de la pleine réconciliation avec le Siège apostolique l’acceptation du préambule doctrinal remis au cours de la rencontre du 14 septembre 2011. Ce document énonce certains des principes doctrinaux et des critères d’interprétation de la doctrine catholique nécessaires pour garantir la fidélité au Magistère de l’Eglise et au Sentire cum Ecclesia, tout en laissant ouvertes à une légitime discussion l’étude et l’explication théologique d’expressions ou de formulations particulières présentes dans les textes du Concile Vatican II et du Magistère successif. Au cours de la même réunion ont été proposés quelques éléments en vue d’une solution canonique pour la Fraternité, qui suivrait la réconciliation espérée ».

NB: Rappelons que cette rencontre avait lieu après la fin de ces discussions doctrinales, dont la rumeur publique avait affirmé qu’elles s’étaient très mal passées. En réalité, comme on le voit, ces discussions ne sont pas si mal passées que cela. Elles ont certes permis de constater que des divergences subsistaient, mais elles ont aussi permis de constater que ces divergences n’étaient pas dirimantes. Comme dit le vieil adage: « In necessariis unitas, in dubiis libertas, in omnibus caritas ». Nous remercions Dieu de ce nouveau pas vers l’unité, et nous Le prions de hâter le jour de la reconnaissance canonique annoncée dans ce communiqué!

1 comment

  1. Guy de la Croix

    Enfin une reconnaissance à pas feutrés que des parties de textes du Concile Vatican II nécessitent une révision profonde pour être en accord avec les 20 conciles précédents…

    Ceci corrige les aléas de cet oceaux de mon texte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *