Dénoncer les persécutions anti-chrétiennes, est-ce de l’ingérence?

Download PDF

Bien que les coptes soient régulioèrement brimés, si ce n’est pas agressés, en Egypte, l’université Al-Azhar, traditionnellement considérée comme le plus prestigieux centre d’enseignement du sunnisme, a rejeté le rapport annuel des Etats-Unis sur la liberté religieuse

« comme de l’ignorance, de la calomnie et une ingérence criante et inacceptable dans les affaires intérieures de l’Egypte »,

selon les termes de Mohammed Refaa al-Tahtaoui, porte-parole de l’université…
Encore quelques efforts, Monsioeur le Porte-Parole, et le fait de prier publiquement pour nos frères chrétiens sera bientôt considéré comme une « ingérence inacceptable »!…

2 comments

  1. de la Croix Guy

    qui peut encore prétendre que l’Islam est une religion ???,alors que l’université la plus prestigieuse qui supporte cette idéologie proclame haut et fort qu’elle n’en n’a rien à foutre de ce que dénonce la terre entière (sauf les musulmans) de l’insupportable et scandaleuse persécution des chrétiens dans le monde entier…

    Rien n’a changé dans le Coran et plus que jamais il faut en conclure que seul le rapport de FORCE est le seul qui peut faire face à cet islam guerrier qui essaye de conquérir le monde, comme l’ont prouvé les croisades , les victoires des chrétiens sur les musulmans à Lépante, Vienne et Belgrade…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *