La communion à grand spectacle de la reine d’Espagne

Download PDF

Je lis sur le blogue de mon confrère Christophe Saint-Placide un intéressant article intitulé: « La réforme de la réforme au risque de la monarchie espagnole ».
Cet article revient naturellement sur le geste inouï et, disons le mot, scandaleux de la reine d’Espagne qui, délibérément, a refusé de recevoir la sainte communion à la façon traditionnelle. Elle savait pourtant mieux que quiconque que Benoît XVI avait publiquement annoncé son désir de ne plus donner la communion qu’à genoux et sur la langue. C’est donc en toute connaissance de cause qu’elle a choisi d’insulter le souverain pontife… réussissant, par son « opération de communication », à insulter ausst et d’abord Quelqu’un de plus grand encore, le Roi des rois présent dans cette hostie.
Qu’il soit possible de recevoir dignement la sainte communion dans la main, je ne le conteste pas. Ce que je conteste, c’est qu’il soit possible de recevoir dignement la sainte communion en en faisant un geste « politique ».
En tout cas, en voyant la reine d’Espagne poser ce geste que je dois fire, faute de mieux, « politique », j’ai frémi en songeant à la phrase fameuse du cardinal Pie à Napoléon III:

« Quand de grands politiques comme votre Majesté m’objectent que le moment n’est pas venu, je n’ai qu’à m’incliner parce que je ne suis pas un grand politique. Mais je suis un évêque, et comme évêque je leur réponds : le moment n’est pas venu pour Jésus-Christ de régner ? Eh bien ! alors, le moment n’est pas venu pour les gouvernements de durer! »

Cette dynastie qui a été ré-instaurée après avoir été chassée aurait dû avoir une petite idée de ce qu’est la fragilité des institutions humaines. Mais les leçons du passé n’ont servi à rien…

11 comments

  1. Isabelle MALBOS

    j’ai assisté à une réunion où le Prêtre disait refuser de donner la Communion dans la bouche à « toutes ces mémés baveuses et aux jeunes mettent des produits sur les lèvres…bah ! on en a plein les mains et de toutes les couleurs… » Quand j’ai réagi en disant qu’il faut penser au Corps du Christ : « tu cherches la polémique »…Cela dit, il me semble que JP II avait interdit à Rome,la communion dans la main (en tant qu’évêque de Rome)… Les provocateurs oublient qu’un jour, ce sont eux dont le sort sera…entre les mains de Dieu !…En effet, on peut communier dans la main avec respect mais pas dans ces cadres-là, par simple obéissance !

  2. michael

    Vous osez parler de la fragilité des institutions humaines alors que cette institution royale est, selon l’Eglise, de droit divin et que la bêtise humaine, dont vous faites preuve,est bien sûr une istitution universelle. Vous oubliez aussi que les mains sont plus le prolongement du cerveau que la langue surtout quand elle est mauvaise. Triste sire…

  3. aletheia

    Débat ridicule!
    J’ai honte pour le christianisme et le catholicisme ,surtout, alors que le monde est en feu et que la maison brule….
    Certains scribes et docteurs de la loi font partie du problème puisqu’ils ne distinguent pas l’essentiel de l’accessoire par confusion. Cela entraine une perte de temps et d’énergies alors que le temps presse.

  4. abh

    Quoiqu’on puisse penser de la reine, votre commentaire est injuste. La vidéo
    http://sociedad.e-noticies.es/el-rey-no-toma-la-comunion-46573.html
    montre bien que, selon toute évidence, la reine a communié ainsi car le prie-Dieu, sur un gradin supplémentaire, se trouvait beaucoup trop haut. A genoux dessus, il eut été impossible au pape de lui donner la commmunion sur la langue.
    C’est donc pour des raisons uniquement pratiques qu’elle s’est penchée pour recevoir la communion dans la main. La faute revient au manque de bon sens élémentaire de ceux qui ont ainsi disposé un prie-Dieu à une hauteur inatteignable. C’est en tout cas la pia interpretatio qui s’impose en pareille matière.
    Votre commentaire est donc abusif.

  5. michael

    Merci Aletheia
    Il est bon que ces scribes et docteurs perdent leur énergie sur l’accessoire car leur esprit borné ne permettrait aucune lumière sur l’essentiel. Ce blog me parraît d’ailleurs de plus en plus suspect …
    Michael

  6. michael

    Il est étonnant que votre « esprit critique » ait laissé passer L’article de Christophe St placide. Vous me paraissez ici très complaisant, voire complice. Celà vous rend suspect soit peu crédible en tant que journaliste. Je pratique pour ma part cette communion scandaleuse comme des centaines et des milliers et des millions de catholiques… Et votre minuscule observation sur la forme est nulle et ridicule… La foi est dans le fond.
    Pauvre Eglise

  7. Luc Warnotte

    « Débat ridicule », « scribes » et j’en passe… Décidément, les noms d’oiseaux pleuvent et certains semblent avoir perdu le sens du respect. Respect envers le Christ et envers son Eglise, fopndée par lui et gouvernée par les pasteurs qu’il nous donne.

    Il n’est pas jusqu’aux documents utilisés en faveur de la communion dans la main qui ne plaisent en faveur de la réception sur la langue:

    – Saint Cyrille de Jérusalem (IVe s.) insiste ardemment pour qu’on prenne les plus grandes précautions en recevant le corps du Seigneur http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=0701093_communion
    Curieusement, on ne cite en général de lui que les phrases qui précèdent, au sujet de la communion dans la main. Un hasard, sans doute…

    – Dans l’instruction Memoriale Domini (1969), qui accorde, comme indult dans des conditions limitées, la possibilité de communier dans la main, le pape Paul VI passe l’essentiel du document à rappeler avec force l’importance de la communion sur la langue. http://www.ceremoniaire.net/depuis1969/docs/memoriale_domini.html#1 Etait-il borné, mesquin, pharisaïque?

    – Mgr Schneider est-il ridicule quand il écrit son ouvrage « Dominus est » http://www.schola-sainte-cecile.com/2008/01/29/dominus-est-etude-sur-la-communion-par-mgr-schneider/

    – Le Saint Siège est-il pharisaïque quand il édite l’ouvrage (Librairie éditrie vaticane)?

    – Le préfet (d’alors de la Sacrée Congrégation du culte divin est-il un esprit borné quand il en fait la préface?

    – Le pape Benoît XVI sombre-t-il dans la mesquinerie quand il cesse de donner désormais la communion dans la main?

  8. Luc Warnotte

    La reine est hétérodoxe de naissance et elle est s’est convertie l’Eglise catholique, c’est-à-dire orthodoxe au vrai sens.

    Ensuite, je ne sais pas où vous avez vu que les « orthodoxes » communieraient dans la main. D’abord, quels « orthodoxes »? Etant donné qu’on met sous ce nom fourre-tout des communautés syriaques antiochiennes, coptes, éthiopiennes, syro-chaldéennes, syro-malabares et arméniennes (du moins les schismatiques par mieux, puisqu’il y en a aussi qui sont en union le siège romain), qui communient sous des formes fort différentes. Mais aucune ne communie dans la main. En tout cas la reine étant Grecque de naissance, elle était byzantine; or les Byzantins (catholiques comme hétérodoxes) communient sous les deux espèces, à la cuiller. Il n’y a aucune main là-dedans.

    Vous avez peut-être confondu avec le fait que les Byzantins (et d’autres Orientaux) communient debout. Argument souvent cité pour relativiser la communion à genoux chez les Latins. Oui, les Byzantins communient debout, mais après avoir fait une métanie. Ce qu’on oublie souvent de nous préciser. Si les aggiornamentistes veulent introduire la métanie avant la communion debout, pas de problème, mais je doute que ça leur plaise, eux qui ont supprimé à tours de bras les génuflexions.

  9. de la Croix Guy

    Malheureux cette prédominance de mauvaise foi des la plupart de ceux qui ont fait des commentaires.
    A commencer par ce signataire qui n’ose pas se nommer  » abh » qui donne pour preuve la vidéo qu’il mentionne et que j’ai regardée:

    1° tout d’abord on voit clairement que Sophie de Grêce( reine d’Espagne ) s’est positionnée A COTE du prie Dieu prévu par les autorités ecclésiastiques espagnoles pour communier à d’hauteur normale et ne peut empêcher au Pape de donnet la sainte communion sur la langue de la reine

    2° seconde preuve que ce geste politique était bien prémédité par la reine , Don Juan s’est lui ( de façon plus honnête et franche ) positionné en retrait du prie Dieu qui se trouvait devant lui et n’a pas communié semble-t-il toujours suivant la vidéo)

    A tous les autre faut il leur rappeler que s’ils tiennent à rester dans la Sainte Eglise Catholique qu’ils aient un brin d’humilité et obéissent au Pape et non aux évêques qui ont renonçé à leur voeux de prêtres d’obéissance au Pape.
    Ce combat d’arrière garde de cathos ringards de l’espri progressiste dépassé à ce jour ne fera ^plus long feu, le feu des fidèles à la tradiotion séculaire est le vrai renouveau dans la Saite Eglise Catholique restée fidèle à son Chef suprême , le Vicaire du Christ.

  10. aletheia

    Les scribes font moult génuflexions et des signes de croix à tire larigogo…et ils appellent ça la religion chrétienne catholique…
    Si certains essayaient de lire et de comprendre les Evangiles ils pourraient réaliser que les scribes et les pharisiens ne sont juifs que par accident ,comme le Christ et ses disciples d’ailleurs, et que donc la figure du scribe traverse les temps et les lieux.

    Donc si j’ai bien compris, il y aurait un nouveau dogme? Cela m’avait échappé !
    En tous cas la main me semble plus pratique et certains communiants ont la langue chargée et pus de la gueule;

    ps: on peut ne pas être toujours d’accord avec le pape comme quand il va dans des mosquées pour prier par exemple….Amenez les éteignoirs à intelligence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *