civitas

La prochaine revendication du lobby homosexualiste sera le mariage religieux!

Download PDF

Grâce à une lectrice vigilante, je viens de découvrir cette déclaration de Christophe Girard, maire du IVe arrondissement de Paris, et militant actif du lobby homosexualiste (rappelons que nous utilisons fréquemment ce mot, ou le terme anglophone de lobby gay, parce que ledit lobby n’est absolument pas représentatif des homosexuels: son objectif n’est absolument pas le bien-être des homosexuels, ni même la soi-disant égalité des droits, mais bien le chaos social), sur la chaîne LCP (payée par nos sous, soit dit en passant…):

Je pense que les prochaines revendications viendront des hommes et des femmes homosexuels qui ont une religion, qui ont une foi et qui demanderont à leur église ou à leur temple, en tout cas à leur communauté religieuse, de célébrer des mariages religieux. Je pense que ce sera le prochain combat.

Vous avez bien lu: mariage religieux.

Personnellement, je le pensais depuis longtemps. Mais la plupart des hommes d’Eglise ou hommes politiques à qui j’en avais parlé haussaient les épaules.

La loi sur le mariage civil n’est pas encore passée que, déjà, les revendications suivantes sont formulées.

Nos « élites » comprendront-elles enfin que c’est le ‘toujours plus » qui règle les revendications du lobby? Rien ne pourra jamais le satisfaire. Raison de plus pour marquer un coup d’arrêt dès maintenant!

PS: pour ceux qui ne me croiraient pas, vous pouvez aller y voir sur place. C’est à peu près à 9mn25.

5 comments

  1. JEAN

    je pense qu’avec tout ça les gens ne vont plus savoir où aller, on casse le sacré, dénature la vie, Dieu va se mettre ne colère!! ne croyez vous pas?

  2. C.B.

    Il reste à ne pas perdre de vue que le « mariage religieux » n’est pas une simple « cérémonie » mais un sacrement qui suppose que
    -les futurs ministres de ce sacrement sont un homme et une femme
    -les futurs ministres de ce sacrement sont baptisés
    -les futurs ministres de ce sacrement sont confirmés
    -les futurs ministres de ce sacrement se préparent sérieusement à ce sacrement, en particulier par la fréquentation du sacrement de pénitence et en affirmant leur ouverture à la vie
    -qu’aucun sacrement n’est un « dû ».

  3. François Bougnet

    Vous écrivez:

    «Nos « élites » comprendront-elles enfin que c’est le ‘toujours plus » qui règle les revendications du lobby? Rien ne pourra jamais le satisfaire. Raison de plus pour marquer un coup d’arrêt dès maintenant!»

    À mon avis vous inversez la cause et la conséquence, je m’explique.

    Pour la première partie du paragraphe, excusez-moi, mais je pense que vous avez tort, les pauvres gens qui ont été poussés sur le devant de la scène, malheureux militants de tous les LGBT de l’hexagone, ne se sont pas rendus compte qu’ils n’étaient en fait que la piétaille d’un combat bien plus destructeur, il s’agit en fait de supprimer tous les liens solides (ceux qu’on ne choisis pas), toutes les solidarités, tous les fondements de la société : famille, région, terre, langue, nation, religion. Tout ce qui crée de fait des droits indissociables des devoirs qui vont avec doit être détruits: vous ne choisissez pas votre pays, vos parents, vos enfants, ET vous leur devez ce que vous êtes, ils vous doivent ce qu’ils sont (si vous croyez en Dieu vous savez que c’est Dieu qui vous les a donnés, sinon vous invoquez la Nature, P.E.). Pour les mondialistes (ils ont d’autres noms, vous les nommez par antiphrase « élites ») c’est intolérable, nous devons être transformés en veaux de batterie, sans père, ni mère, ni patrie, petite ou grande, et nous devons parler globish ou mandarin. Eux ont bien compris, il savent ce qu’ils font, ils veulent démolir et ils démolissent. Donc pour cette première partie de votre paragraphe il faut espérer qu’il est possible de leurs (les militants des lobbies) faire comprendre où est le «bien commun». Les élites le savent et n’en veulent pas. Elles tolèrent ces lobbies et s’en servent tant qu’ils leurs sont utiles. Ce n’est pas un complot, c’est la nature de l’homme expliquée par Jésus (Mt 6,24 ou Lc 16,13).

    Quant à la dernière phrase, «marquer un coup d’arrêt», il est plus que temps!

    Bien à vous

    TOUS LE 13 JANVIER 2013 À PARIS POUR LA DÉFENSE DU MARIAGE = UN HOMME ET UNE FEMME

    FB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *