Le Liechtenstein va-t-il cesser d’être un Etat catholique?

Download PDF

Le Liechtenstein, confetti du saint-empire, m’a toujours paru extrêmement séduisant: une Suisse catholique en quelque sorte, où le grand-duc persiste – malgré le sacro-saint « sens de l’histoire »! – à régner « par la grâce de Dieu »…
Malheureusement, une bien triste rumeur est rapportée par l’agence APIC: il paraît que, le 31 mai, le grand-duché a adopté un rapport en vue de nouvelles règles sur les rapports entre Etat et communautés religieuses, au terme duquel l’Eglise catholique perdrait son statut d’Eglise nationale.
Le Prince a déjà montré sa capacité à ne pas se soumettre. J’avoue bien volontiers que j’espère de tout coeur qu’il ne se soumettra pas sur ce point particulier. En tout cas, une nouvelle affaire à suivre de près…

5 comments

  1. Yves

    « Le Prince a déjà montré sa capacité à ne pas se soumettre »… en effet, et en premier lieu aux règles financières internationales.

    Je ne suis pas sûr que le prince règne en vertu d’une grâce divine, mais plutôt parce qu’il est à titre personnel propriétaire de plus de la moitié du « pays ».

    Quitte à reprendre une citation de Churchill récemment reprise sur ce site (ou un de ses frères) « La démocratie est plus mauvais des systèmes de gouvernements, à l’exception de tous les autres… »

  2. Christian DESCOUPS

    Juste une rectification, cet Etat est une principauté. Le seul Grand-Duché encore existant en Europe est le Luxembourg, où je réside.

    Merci en tout des informations que vous aidez à diffuser.

  3. Laurent

    Intéressant, mais pourquoi parlez-vous ici de grand-duché et de grand-duc? Confusion avec le Luxembourg? Le Liechtenstein est une principauté.

    Bien à vous,

    Laurent

  4. Jean Lemaire

    Yves, chacun peut penser ce qu’il veut de la démocratie comme système politique, indépendamment de l’opinion de Churchill. A ma connaissance, M. Chrchill n’était pas un Père de l’Eglise.
    Quant à la démocratie et à la monarchie au Liechtenstein, vous tombez assez mal. Il y a quelques années (2004?), le prince a organisé un referendum pour savoir s’il fallait renforcer les pouvoirs réels, effectifs, du monarque. Il gagné largement le referendum. Le peuple peut donc, de façon démocatique, vouloir être gouverné de façon moins démocratique et plus monarchique. Les idéologues de la démocratie, Conseil de l’Europe en tête, se sont étranglés, mais ça c’est leur problème.

  5. Guy de la Croix

    Il est désolant que « le monde » ne jure plus que par la sacrosainte »DEMOCRATIE » on dirait que ce monde a perdu tout sens de la réalité à voir en France et partout autre part que sont les « démocraties  » (totalitaires scandaleuses et assassines des plus faibles par l’avortement…il y a de quoi se poser des questions mais « les gens » ont ils encore le courage de penser et surtout se remettre en question???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *