L’ONU méprise les enfants morts-nés… pour éviter de renoncer à la culture de mort!

Download PDF

Par le Salon beige, je découvre une étude de C-Fam qui montre que l’ONU ne s’intéresse pas aux enfants morts-nés (qui sont tout de même 3 millions chaque année dans le monde!). Motif: en parlant des enfants morts-nés, on pourrait certes prendre en considération la douleur des parents, mais on risquerait de faire prendre conscience au plus grand nombre de la réalité de l’avortement. Alors, plutôt que de renoncer à la culture de mort, on traite par le mépris des millions d’enfants!

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *