Michèle Alliot-Marie et les persécutions anti-chrétiennes

Download PDF

Le ministre français des Affaires étrangère, Michèle Alliot-Marie, nivelle, comme c’est souvent le cas avec nos « élites », toutes les persécutions, pour essayer de noyer les massacres de chrétiens:

« Quand je parle de liberté religieuse, cela concerne toutes les minorités religieuses et toutes les religions. La religion chrétienne, mais pas seulement. En Europe, au Maghreb, au Moyen-Orient ou dans le Golfe, nous avons une tradition de cohabitation des trois religions monothéistes, qui portent l’idée de tolérance. Il est possible et nécessaire d’agir ensemble.
Au Qatar, par exemple, une grande église chrétienne a été construite il y a deux ans. C’est exemplaire. Contrecarrer les sites Internet qui prônent l’intolérance et l’intégrisme, ce peut être une mission commune. »

Est-il besoin de rappeler que les musulmans ne sont massacrés, nien Europe, ni au Maghreb, ni au Moyen Orient?

2 comments

  1. Terra Nova

    On reconnaît là cet esprit de relativisme, cette volonté de renvoyer dos à dos toutes les religions, de niveler et de relativiser sans jamais nommer les vrais coupables. L’esprit de dhimmitude suit son cours au plus haut niveau de l’Etat.Probablement que les islamistes ont bien compris notre psychologie culpabilisatrice et notre fonctionnement. MAM parle des religions comme si ces dernières avaient un traitement identique alors qu’il n’y a aucune comparaison entre l’islam qui est adulé et mis au 1er plan (constructions fébriles de mosquées ) et le christianisme qui est honni dans la majorité des pays musulmans y compris en France.Pourquoi cette langue de bois ? La cécité de l’élite intellectuelle de même que celle de nos gouvernanats dépasse tout entendement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *