Non, M. Mamère, la loi ne peut pas s’inspirer de la société!

Download PDF

Je lis cette saillie – si je puis dire… – de Noël Mamère à l’intention du député Xavier Breton, l’un des trop rares députés à se battre pour éviter que les lois de bioéthique ne deviennent le prétexte à des manipulations insupportables des êtres humains. Xavier Breton avait évoqué le droit des enfants à naître dans un couple stable et le sieur Mamère lui a répondu:

« Arrêtez de nous asséner votre conception judéo-chrétienne du mariage. […] Nous sommes dans une société laïque et nous sommes, dans cet hémicycle, en train de fonder la loi. Celle-ci ne s’inspire pas des religions. […] La loi s’inspire de la société. »

Je passe sur le fait que ce député qui a publiquement violé la loi en organisant une parodie de mariage est bien mal placé pour faire la leçon à quiconque sur ce sujet. Mais je note l’argument, typique de la dictature du relativisme: « La loi s’inspire de la société. »
C’est avec de tels arguments que l’on a exterminé bien des gens, des Vendéens aux Juifs en passant par les koulaks et, aujourd’hui, par les enfants à naître. Si la loi s’inspire du consensus social, alors qui garantira la dignité de la personne humaine? La seule solution pour préserver les droits universels et absolus de la personne humaine, c’est de les fonder dans la loi naturelle – qui ne dépend pas du consensus social, mais du Créateur.

7 comments

  1. emmanuel marie

    on se rappellera le pseudo mariage homosexuel célébré par Mr Mamère…re « tenté » par la « mairesse » de Montpellier il y a peu ! c’est la « chienlit »

  2. patrick gallineau

    Monsieur Roux, dites nous combien
    de centaine de milliers de vendéens
    et bretons, hommes, femmes, enfants
    ont été massacrés souvent dans des conditions atroces par les « bleus »,
    les gentils républicains dirigés par
    les précurseurs des SS d’Himmler
    (général Tureau et autres dont le
    nom figure sur l’arc de triomphe).
    Combien d’Ouradour sur Glanes tombés
    dans un oubli scandaleux par une
    république qui se rappelle que la
    SNCF a contribué à déporter les
    juifs quand il s’agit de vendre le
    TGV aux USA. Parlez nous donc des
    noyades de Nantes, des pontons de
    Rochefort, des fusillades de Lyon,
    des massacres de Provence et de
    Septembre, des milliers de
    guillotinés avec parodies de procès
    et de tous les bienfaits de la
    Terreur.
    Mais peut être auriez vous besoin
    d’un traitement contre l’amnésie
    selective?
    A part ça, vive la République…..

  3. Morange

    A M Roux: la calotte comme vous dites a « bébéficié » en Vendée du « délicat » traitement des colonnes infernales de turreau, permettant de qualifier le sort de la Vendée ( Vengée comme ils disaient) d’ethnocide.
    Quant à M Mamère, le donneur de leçons gratuites, j’ai eu l’heur d’attirer son attention sur les quelque 400 églises profanées en France chaque année, mais -est-ce une surprise- sans avoir eu la chance d’obtenir une réponse.

  4. Luc Warnotte

    Pourquoi les responsables de ce site n’explusent-ils pas M. Roux, qui ne vient pas exprimer des opinions mais insulter et proférer une christianophobie évidente (« A bas la calotte »)? Son propos tombe d’ailleurs sous le coup de la loi française.

  5. BRUNIER Jean-Marie

    Noël Mamère veut graver ses turpitudes dans le marbre de la Loi, mais c’est la « Culture de Mort » qu’il veut nous imposer au nom d’idéologies progressistes,foireuses, contaminées par la « Peste Rouge ». Cet homme, fossoyeur de la chrétienté, veut en finir avec nos idéaux. Il est grand temps que les chrétiens se lèvent pour arrêter le massacre et dire à ces politiciens veules, à la solde d’intérêts indésirables, qu’est venu le temps de réparer le mal que l’on nous fait.

  6. Jean-Manuel

    Avec M. MAMERE et consorts, nous sommes dans le triomphe de la pensée trotskiste, qui au nom de la révolution permanente détruit tout sur son passage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *