Capture d’écran 2016-02-10 à 20.36.38

Comece : retrait de l’article sur la Pologne

Download PDF

J’évoquais l’autre jour la tribune parue sur le site Europe Infos des évêques d’Europe, la COMECE, qui s’en prenait notamment à la Pologne. L’épiscopat de Pologne s’est rebiffé de cette critique du parti conservateur Droit et justice, récemment élu en Pologne. L’épiscopat l’a fait savoir dans une lettre du 5 février destinée au P. Patrick H. Daly, secrétaire général de la Comece.

Mgr Artur Mizinski, secrétaire général de la Conférence des évêques polonais, a reproché à l’article d’exprimer une « opinion subjective » sur la Pologne. Il a demandé à ce que le texte soit retiré « du site officiel d’Europe Infos », qui selon lui « représente la Comece ». Le secrétaire général y voit une « ingérence dans les affaires intérieures de la Pologne ».

Le site Europe Infos a répondu dans un premier temps ne pas souhaiter retirer l’article. Ce site « n’est pas la voix officielle » des évêques européens et ces derniers « ne regardent pas les articles » qui y sont publiés, selon Johanna Touzel, co-rédactrice en chef d’Europe Infos et… porte-parole de la Comece. Europe Infos est né d’une initiative conjointe du secrétariat de la Comece et du Centre jésuite social européen.

Néanmoins, les évêques polonais ont fini par avoir gain de cause et le site Europe Infos a envoyé ce bref message à ses abonnés :

Capture d’écran 2016-02-10 à 20.31.59

Europe Infos s’est sentie obligée de clarifier sa ligne éditoriale :

« Ces derniers mois, un certain nombre d’articles sont parus dans EuropeInfos, écrits par des auteurs invités issus d’un réseau universitaire catholique élargi. Ces articles étaient consacrés à la compréhension de valeurs européennes fondamentales et leur signification pour la politique intérieure de divers Etats membres.

Certains de ces articles ont provoqué de fortes réactions et ont causé un émoi considérable dans certains milieux. Le but de ces articles était d’encourager des opinions fondées sur des faits largement admis et de stimuler le débat, mais certainement pas d’offenser. Nous regrettons que certains de nos lecteurs aient pu se sentir offensés par les opinions développées dans ces articles.

C’est pourquoi il nous semble important d’informer nos lecteurs sur la politique éditoriale, qui a été définie pour permettre à notre publication de remplir sa mission :

  • EuropeInfos est publié de façon mensuelle par le secrétariat de la COMECE (Commission des épiscopats de la Communauté européenne) et le JESC (Centre jésuite social européen), mais ce n’est pas l’organe officiel de ces organisations, ni des épiscopats membres de la COMECE. Les opinions exprimées dans EuropeInfos sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de la COMECE et du JESC.
  • sa mission est d’informer sur les thèmes politiques de l’Union européenne qui ont un intérêt direct pour l’Eglise et d’apporter une perspective inspirée par la doctrine sociale de l’Eglise sur ces sujets.
  • Dès le début, notre objectif a été de stimuler la réflexion et de faire avancer le débat. Nous avons délibérément encouragé nos auteurs à formuler leurs opinions sur la base d’une analyse scientifique et de faits avérés. Mais nous les avons également encouragés à formuler leurs opinions sans aucune restriction éditoriale de notre part.
  • A travers ses articles, EuropeInfos a l’habitude de fournir une analyse sans complaisance des décisions prises par les institutions de l’UE et de formuler des critiques lorsque nécessaire. De la même manière, notre revue se réserve le droit de critiquer des décisions prises par des Etats membres qui mettraient en jeu les valeurs fondamentales de l’Europe.

Voilà les principes qui ont guidé la ligne éditoriale d’EuropeInfos depuis ses débuts, il y a 20 ans, et qui continuent de s’appliquer aujourd’hui.

Johanna Touzel

Rédactrice en chef

COMECE

 

Martin Maier sj

Rédacteur en chef

JESC

11 comments

  1. baillette.pierre

    Sans agression aucune, pouvez-vous m’éclairer (et pour d’autres aussi), en affichant clairement les valeurs européennes fondamentales, pas facile de les trouver directement sur votre site.
    Merci, Pierre.

  2. Garmon

    Sans complaisance ! Puisse cela être vrai.

    Sans complaisance à l’esprit du monde et à son prince, ce serait bien, Révérends Pères jésuites ! et vous aussi Madame Touzel.

    Dieu vous garde

    Garmon

  3. toto

    Cette phrase est typique de ceux qui font de la subversion:
    « Dès le début, notre objectif a été de stimuler la réflexion et de faire avancer le débat. Nous avons délibérément encouragé nos auteurs à formuler leurs opinions sur la base d’une analyse scientifique et de faits avérés. Mais nous les avons également encouragés à formuler leurs opinions sans aucune restriction éditoriale de notre part. »
    Le vocabulaire est toujours le même: « stimuler », « avancer », « analyse scientifique ». Ce qui veut dire que ceux qui sont indignés par leurs calomnies (« faits avérés ») sont des rétrogrades et des obscurantistes. Ce communiqué cache mal le dépit hargneux de ceux qui ont pour but de détruire les nations et leur culture. Et la Pologne est une nation de culture catholique. La COMECE se permet de juger à charge les Etats. Le seul problème ce qu’elle ne juge que ceux qui défendent les valeurs de l’Europe chrétienne. Elle ne juge pas les Etats qui promeuvent la culture de mort et la décadence morale: ceux-la agissent selon les vœux de la COMECE.
    A Pierre baillette: les valeurs européennes 1) destruction des nations par disparition de la famille « mariage » homo) et des structures traditionnelles (paroisses, artisanat, paysannerie 2)mondialisation économique et financière 3) Promotion de la culture de mort: avortement, euthanasie, manipulations génétiques 4) Promotion de la débauche et la perversion LGBT. etc, etc…
    Pour les valeurs de façade vous pouvez consulter le site de l’Union eropéenne

  4. Bonjour, Les valeurs beaucoup de personnes se croient investies pour parler des valeurs Bien souvent ces memes personnes ne les nomment jamais La valeur la plus importante de toutes les valeurs est l honnêteté sans elle rien ne vaut Ceci est pour vous tous les journalistes qui pratiques plus l occultation que l information

  5. jpm

    C’est au cœur du COMECE qu’est née la mafia de Saint Gall . Nous revoyons ici un accouplement très intéressant COMECE+ jésuite qui s’instaure en autorité parallèle pour juger les épiscopats. On prend les fidèles européens pour des imbéciles. Nous avons à faire à une banale structure de manipulation idéologique que personne ne connaissait avant cette révélation polonaise.
    Il y a là un champ d’investigation pour un journalisme d’enquêtes.
    Réunir tous les articles de Johanna Touzel et ceux de Martin Maier. Qui les a nommés ? Avec qui travaillent-ils ? etc…Qui sont leurs correspondants auprès des conférences épiscopales ? Qui sont les évêques qui sont le plus souvent cités dans leurs textes …

    « Ne reflètent pas nécessairement … », « sans restrictions éditoriales »…

    UN IMMENSE MERCI aux Polonais et à Riposte Catholique. Nous sommes en présence d’un cas d’école d’endoctrinement clandestin : mondialisme + religion moderniste + européisme

  6. La Conférence Episcopale de Pologne á juste titre a demandé de rétirer l´article en question. La COMECE,
    n´a pas le droit de s´ériger en juge de l´action de tel ou tel autre gouvernement démocratiquement élu. Elle ne peut pas non plus permettre que ses journalistes prennent les positions qui leur semblent bonnes, sans que cela implique la responsabilité de la COMECE même; c´est une fuite inacceptable de responsabilite´, comme celui qui lance la pierre et cache la main! Des situations semblables arrivent avec le portal de la Conférence des évêques allemandes: on y trouve des articles de toute sorte qui attaquent et ridiculisent mêmes (stil: les catholiques africaines sont des primitifs, le « bon catholique » un idiot…) des catégories entières de personnes… et personne n´assume la responsabilité! Occupez vous de l´évangélisation, que vous avez complètement oublié; arrêtez de faire la politique, car dans ce domain vous êtes incompétent et de toute évidence « politiquement correct », donc votre crédibilité est nulle! laissez la politique aux politiciens, c`est le domain de « Cesar »!

  7. J’apprécie douloureusement de lire tout à la fois qu’EuropeInfos est publié de façon mensuelle par le secrétariat de la Commission des évêques européens et par le Centre Jésuite européen et, dans la foulée, que ce n’est pas l’organe officiel de ces organisations ni des épiscopats membres. En somme EuropeInfos peut semer l’ivraie à pleine poignée, les évêques membres s’en lavent les mains. Dans mon souvenir un autre les a précédés. Comme manière d’assumer ses responsabilités de pasteurs du troupeau, on pourrait faire mieux !

  8. Pingback: Comece : après les Polonais, les Hongrois - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

  9. Pingback: Tensions au sein de l'épiscopat européen - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

  10. l’Eglise catholique n’a certes pas a donner
    de consignes de votes, même en Pologne,
    où ces consignes seraient écoutées…

    sauf que1truc :
    le droit à la vie est un des rares principes non négociables où c’est obligatoire : pas
    possible d’être pour l’avortement libre.
    que reproche-t-on à la Pologne ?

    le gouvernement polonais, après plusieurs pétitions citoyennes contre l’avortement,
    (dont une de plusieurs millions de signatures)
    accepte enfin de le dé-légaliser…

    donc même sans approuver 1 parti particulier
    l’Eglise doit approuver cette mesure.
    où est le mal ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *