saint-yves-36-seminaristes-normands-compris...

36 séminaristes à Rennes

Download PDF

Le séminaire diocésain Saint-Yves connait une nouvelle dynamique trompeuse avec l’arrivée de 12 séminaristes… bas-normands, à la suite de la fermeture du séminaire de Caen.  Le père Jean-Michel Amouriaux se réjouit :

« Cela donne de l’amplitude à la vie communautaire et élargit le champ relationnel ».

Pierrick Harivel, 27 ans, est en troisième année de séminaire pour le diocèse de Séez. Franklin Gracia, 26 ans, Haïtien, est membre de la congrégation des pères de Saint-Jacques, en 4e année et depuis deux ans à Rennes.

Les séminaristes ont entre 19 et 45 ans, avec une moyenne d’âge située autour de 29 ans. Le séminaire Saint-Yves forme les futurs prêtres des diocèses de Bretagne : Saint-Brieuc et Tréguier, Quimper et Léon, Vannes et Rennes, Dol et Saint-Malo. Plus maintenant ceux de Basse-Normandie : Calvados, Séez, Saint-Lô.

Parmi les 36, il y a 10 diacres en voie de prêtrise, l’an prochain, si l’appel est confirmé par leurs évêques.

871 séminaristes viennent d’être recensés en France. Dont 145 en première année.

2 comments

  1. Guyard

    Pour la basse Normandie c’est soit, si vous voulez les noms des départements, le Calvados, la Manche et l’Orne, soit si vous parlez des diocèses, les diocèses de Bayeux-Lisieux, de Sées et de Coutances. Saint Lot n’existe pas dans la Manche vous confondez sans doute avec la préfecture saint Laud (ou plus utilisé Saint-Lô).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *