962273

A quand la repentance de l’épiscopat ?

Download PDF

C’est une demande de Bernard Antony, président de l’Agrif :

Quand donc viendront les autres repentances nécessaires ?

A Lourdes, le 7 novembre, les évêques de France ont manifesté leur repentance pour le « trop long silence coupable » de l’Eglise sur les crimes de pédophilie.

On reste stupéfaits devant l’affirmation de certains selon laquelle ils ont enfin pris conscience de la gravité du mal ! Stupéfaits aussi devant le fait qu’ils aient dû instituer des comités « d’experts » pour prémunir leurs diocèses du renouvellement de pareilles abominations.

Mais sur leur analyse des causes de la multiplication des prédateurs pédophiles, on reste en attente.

Pousseront-ils en effet leur réflexion sur la réalité d’une Eglise de France jadis profondément marquée par la pénétration des idéologies de la révolution culturelle de mai 68 et de la déconstruction sociale par l’interdiction de…tous les interdits et la levée de tous les tabous.

Nombre de prêtres, religieux, et des évêques aussi, n’avaient-ils pas sur la pédophilie le regard de complaisance de l’anarchiste bakouninien et néo-freudien, Daniel Cohn Bendit ?

Mais le silence complice de tant d’évêques ne l’a pas été seulement sur les faits de pédophilie. Car, si graves et abjects qu’aient pu être ces faits, leur globale inaction, avérée, constante, devant la légalisation et la banalisation de l’avortement est encore plus criminelle. Car ce sont des centaines de milliers d’enfants à naître qui auront été, et sont éliminés, sans que la plupart des évêques français, sauf quelques exceptions, aient fait mieux que se taire.

Eglise par trop du silence donc face à la pédophilie, mais Eglise du silence aussi et pire encore face aux meurtres des enfants à naître.

Mais Eglise du silence encore, et souvent d’un silence complice, durant des dizaines d’années face aux exterminations et aux génocides des enfers du communisme.

Qu’ont-ils fait, la plupart de nos évêques ? Qu’a-t-on fait dans les paroisses alors que nos frères chrétiens, nos frères humains de toutes races et religions, étaient soumis aux tortures et tueries depuis les grandes exterminations lénino-staliniennes et maoïstes jusqu’au génocide cambodgien ?

Dans deux mois s’ouvre l’année 2017 : un siècle de communisme depuis octobre 1917 !

Qui dans l’Eglise de France et dans l’Eglise universelle fera mémoire des cent millions de victimes et repentance pour tant de lâcheté et de complicité de l’Occident ?