x

Acquisition d’une église parisienne par la Fraternité Saint-Pie X

Download PDF

cLe 17 mars, la chapelle Sainte-Germaine dans le 17e arrondissement de Paris, lieu historique mais trop étroit de la Fraternité Saint-Pie X, se déplacera de l’avenue des Ternes à la rue Jean Goujon, dans le VIIIe arrondissement de Paris, où la Fraternité fondée par Mgr Lefebvre vient de reprendre une splendide chapelle : Notre-Dame de la Consolation. Mgr Fellay, supérieur général de la Fraternité, y célèbrera la messe. La chapelle Sainte-Germaine a été créée en 1974 à côté de la salle Wagram. C’était un local de fortune, comme beaucoup de chapelles traditionnelles ouvertes à cette époque. Depuis des années, la communauté de Sainte-Germaine cherchait un lieu plus digne. L’Association Mémorial du Bazar de la Charité, propriétaire de la chapelle Notre-Dame de Consolation, vient de confier la charge et la responsabilité de ce monument à la FSSPX, afin qu’elle l’entretienne et la fasse vivre conformément à son identité propre (mon confrère de SPO en avait parlé).

A la suite du tragique incendie du Bazar de la Charité, le 4 mai 1897, où périrent 125 personnes, leurs familles se réunirent en société pour acquérir une partie du terrain sur lequel eut lieu le drame, afin d’y faire élever un sanctuaire où des prêtres ou des religieux prieraient pour le salut des âmes des victimes. Les travaux furent confiés à un jeune architecte, Albert Guilbert, qui réalisa en deux ans un monument de style néo-classique qui lui valut, à l’âge de trente-quatre ans, la médaille d’or de l’Exposition universelle de 1900. Bénie trois ans après l’incendie par le cardinal François Richard, alors archevêque de Paris, la chapelle a été mise pendant un demi-siècle à la disposition des Sœurs auxiliatrices du Purgatoire, et pendant près de soixante ans, c’est la communauté italienne des missionnaires de Saint-Charles-Borromée qui a maintenu une présence spirituelle à Notre-Dame de Consolation.

L’archidiocèse de Paris, qui n’a rien pu faire contre cette acquisition, puisqu’il n’est pas affectataire de ce lieu de culte, est furieux. En désespoir de cause, il s’est fendu d’un communiqué :

« L’Association  » Mémorial Bazar de la Charité », propriétaire de la chapelle Notre Dame de Consolation, rue Jean Goujon (Paris 8e), vient de décider de mettre cette chapelle à la disposition de la Fraternité Saint Pie X. Cette Fraternité fait actuellement appel aux dons des catholiques pour les travaux de restauration à conduire sur le site.

Le cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris, rappelle que la Fraternité Saint-Pie X ne jouit d’aucune reconnaissance canonique dans l’Eglise Catholique. Elle développe ses activités à Paris sans l’accord de l’Archevêque. Les prêtres de cette Fraternité n’y exercent pas de ministères légitimes. Les sacrements qui seront célébrés dans la chapelle ne le seront donc pas dans la communion de l’Église, certains d’entre eux seront même invalides.

La Mission italienne à Paris, jusqu’ici abritée dans cette chapelle, est désormais accueillie dans les locaux de la paroisse Saint-Pierre de Chaillot (16e). »

Le communiqué ne précise pas quels sacrements seront invalides. La messe ? La confession ? Le baptême ? Le mariage ?… A défaut de préciser, chacun peut donc imaginer… Ce n’est pas très malin. Si l’archidiocèse de Paris n’a pas voulu préciser, c’est sans doute parce qu’il n’en sait rien lui-même, ou alors qu’il en a une petite idée, trop petite pour entrer dans des débats canoniques. Alors il préfère glisser la suspicion, plutôt que d’affirmer clairement la couleur.

22 comments

  1. lamethodebronson

    Lamentable comme si souvent !! Décidément cet archevêque pose problème!! Son indocilité vis à vis de Rome le discrédite tout de même! Quand la médiocrité règne…!!! Que l’Esprit Saint l’inspire enfin surtout pour le conclave!!!!

  2. Ou bien exposer le problème de manière exhaustive est trop compliqué pour un petit communiqué… notamment pour les mariages qui sont ou ne sont pas valides selon les cas…

    Du moins, c’est ce que crois savoir… J’écris donc cela sous toutes réserves (n’ayant aucune qualité pour l’écrire, sinon ma qualité de catholique), mais surtout je crois qu’il ne faut pas voir le mal là où il n’est pas…

    D’ailleurs un sacrement peut être valide, mais reçu illicitement… C’est le cas de la communion chez des schismatiques, par exemple…

  3. chouan 12

    Ce n’est pas avec des communiqués de ce style de la part de Mgr Vingt trois qu’on fera l’unité de l’église. On se demande d’ailleurs si l’unité l’intéresse vraiment. Il devrait prendre exemple sur notre très cher Benoît XVI, mais comme il est loin de lui arriver à la cheville!!!!

  4. Angélique

    On ne peut que s’en réjouir !….
    Remercions le Seigneur et Sa Très Sainte Mère pour l’acquisition de la Chapelle Sainte Germaine par la Fraternité
    Saint Pie x !…
    Il y a, en France, tant d’églises fermées à cause du manque de prêtres…. Pourquoi ne pas les leur céder ?

    Prions pour que le prochain Pape puisse faire l’unité , l’unité
    Catholique avec nos frères de la Fraternité Saint Pie X.

    Il semblerait ( et c’est une certitude) qu’ils célèbrent des messes qui n’ont rien à voir avec les messes des progressistes !…. Leurs messes sont plutôt des Kermesses!.. De plus ils ont vidé les églises…. Donc, pourquoi les prêtres de Saint Pie x sont laissés pour compte. Ah, je sais on leur préfère les Protestants!….

    Ceci dit, Frères dans le Christ, prions et prions sans cesse
    pour que l’unité Catholique se fasse !…

  5. quin

    Monsieur,
    Ayant habité dans les locaux arrières, propriété de l’association également, je vous conseille de prendre des renseignements très sérieux avant d’utiliser le terme acquisition. Pour autant que j’ai pu en juger l’association ne peut pas se défaire de ce monument. Il s’agit donc bien d’une installation dans une nouvelle chapelle mais pas d’une acquisition, ce qui sous-entend achat et possession par l’acquéreur (du moins selon le bon sens français, il est possible qu’une subtilité juridique permette cette expression, mais est-ce heureux d’en user ?)
    Cordialement,
    François QUIN

    • Oui, c’est ce que j’ai précisé dans l’article : »L’Association Mémorial du Bazar de la Charité, propriétaire de la chapelle Notre-Dame de Consolation, vient de confier la charge et la responsabilité de ce monument à la FSSPX ».

  6. karr

    Très bien!
    Seul le résultat compte,honorer dignement Notre-Seigneur et sauver les âmes,mais cela a t-il encore un sens pour le crd Vingt-Trois?

  7. cordier

    ce sont les mariages qui sont invalides
    et les pretres de cette fraternité n’ont pas les pouvoirs de confesser de la part de l’ordinaire du lieu
    en terme de droit canon l’ordinaire est l’eveque du lieu c’est a dire Mgr Vingt trois

    • YannT

      Les mariages, contrairement a certaines rumeurs malveillantes sont parfaitement valables. En effet il ne faut pas oublier que ce sont les époux qui sont ministres et non le prêtre qui ne fait que recevoir les consentements.

  8. Janot

    J’ai travaillé plusieurs années dans ce quartier et lorsque je me promenais à l’heure de midi rue Jean-Goujon, je n’avais pas été sans remarquer ce bel édifice, en déplorant le fait qu’apparemment il semblait abandonné et sans vie. Quelle joie de savoir qu’il va à nouveau servir à la gloire de Dieu, dans le cadre de la magnifique liturgie que j’ai connue dans mon enfance et dont j’ai toujours la nostalgie.

    • Ennemond

      Il n’est pas exact de dire que l’édifice était abandonné. Il y a depuis des années et des années des visites hebdomadaires et la communauté qui y était jusque là établie y célébrait chaque jour la messe.

  9. O'Lanyer

    Pourquoi rechercher l’unité de l’église catholique à tout prix comme l’a fait trop naïvement Benoit XVI avec le résultat que l’on pouvait anticiper. Pour ma part je respecte les intégristes, leur foi et leur façon de la mettre en oeuvre, tant qu’il y a sincérité de leur part, une sincérité éclairée bien sûr par la prière, et l’étude, à la hauteur de leurs compétences intellectuelles. Là non plus ne soyons pas trop exigeants. S’ils rencontrent le Christ dans leur Eglise, et en vivent réellement, c’est leur droit, comme c’est le mien d’essayer chaque jour de le faire dans mon Eglise, sans nous faire aucun reproche réciproque et encore moins sans nous condamner mutuellement, Dieu a besoin de tous ses enfants pour porter sa bonne nouvelle, chacun avec les moyens qu’il choisit librement et en toute sincérité, en fonction des informations dont il dispose et de ses capacités intellectuelles.

  10. Menager

    peu m’importe les propos du cardinal;ce ne serons pas les premiers ni les derniers défaillants
    mais je suis ému car c’est la qu’en qu’en 1943 j’ai fait ma première communion ; c’était des religieuses, de quel ordre je ne sais plus mais je me souviens d’une immense statue de la Sainte Vierge,qui occupait le fond du choeur
    Merci mon Dieu d’avoir confier ce lieu saint à la FSSPX et d’y rétablir le culte de mon enfance Deo Gratias
    le Girafon

    • Ennemond

      Les religieuses présentes au moment de votre première communion étaient les Soeurs auxiliatrices du Purgatoire. Elles ont habité les lieux pendant plus de cinquante ans. Quant à la grande statue de Notre-Dame-de-Consolation qui se trouvait derrière le maître autel, elle a été victime du réaménagement du choeur au moment de la réforme liturgique.

      • Menager

        merci pour votre aimable réponse; cela me fait chaud à l’âme; merci à la divine providence qui a permis que la FSSPX devienne la nouvelle « gérante » de ces lieux bénis
        Deo gratias

  11. Buffalo

    Les sacrements en question sont ceux de la pénitence et du mariage. Les prêtres de la FSSPX, même s’ils sont validement ordonnés, n’ont pas reçu les pouvoirs pour donner validement l’absolution, ni pour assister validement aux mariages, puisque leurs évêques n’ont reçu aucune mission canonique par le Souverain Pontife. Voilà. La messe est parfaitement valide, ainsi que le baptême, la confirmation et l’extrême-onction.

  12. Alez

    La FSSPX est la seule église sincère qui nous reste, leur messe et leurs sacrements sont parfaitement valides, ce sont les seuls valides d’ailleurs. Ils respectent le dogme et ne le déforment pas comme certains qui préfèrent pratiquer la communion dans la main qui est un sacrilège par exemple. Réfléchissez, ouvrez les yeux avant de juger. Je vous conseille de lire Maria Simma, d’analyser les apparitions de la vierge Marie, vous comprendrez que la Franc Maçonnerie s’est infiltrée depuis bien longtemps dans notre église « officielle ». Que Dieu vous protège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *