img_9632

Apportons la foi catholique aux réfugiés

Download PDF

L’évêque de Versailles, Mgr Éric Aumonier, a la bonne idée de faire célébrer une messe en langue arabe chaque mois dans son diocèse :

« Aujourd’hui, le Pape François invite « toutes les paroisses à accueillir une famille de réfugiés ». Nous continuons sans relâche le travail effectué par les catholiques des Yvelines, parfois depuis plusieurs années déjà, et j’encourage toutes les paroisses du diocèse de Versailles à poursuivre leurs efforts.

L’appel du pape ouvre les consciences, nous stimule et nous invite à amplifier notre action. Ensemble, croyants et non-croyants, associations, pouvoirs publics, nous trouverons des logements, des vêtements, de la nourriture pour ces familles. Nous pouvons les accueillir. Nous le devons.

Cela ne suffit pas. Après que ces hommes et ces femmes ont tout perdu, garantissons leur dignité. Offrons-leur une protection sociale. Ouvrons nos écoles pour leurs enfants. Accueillons-les comme nos frères.

Nous devons aussi poursuivre en parallèle nos efforts humanitaires et politiques pour aider nos frères chrétiens persécutés à rester dans leurs pays.

Dorénavant dans notre diocèse une messe mensuelle sera célébrée pour toutes les familles chrétiennes de langue arabe arrivées ces derniers mois dans nos paroisses des Yvelines. Je les invite à nous retrouver une première fois pour célébrer ensemble l’Eucharistie pour les chrétiens persécutés dans le monde samedi 26 septembre à 19h en la paroisse Saint-Pierre-du-Lac de Montigny-le-Bretonneux.

Que nos efforts concrets se poursuivent et nos prières ne se tarissent jamais. »

8 comments

  1. Delmau

    Avec un tel message, on revient à la raison.
    Le langage officiel promeut depuis peu de remplacer « migrant » par « réfugié », plus compassionnel.
    Pour une fois, c’est parfait : les réfugiés sont des migrants, mais tous les migrants ne sont pas des réfugiés, beaucoup s’en faut.
    Voilà donc que nos officiels se mettent à discriminer ! Où mène la mauvaise foi !

  2. Georges Cattin

    Dans le processus d' »invasion » qui se met en place actuellement en Europe occidentale, je doute que les chrétiens soient majoritaires.

    Cependant, si nous avions gardé la messe en latin, nous n’aurions pas besoin d’inventer des liturgies en arabe pour nos frères persécutés par qui vous savez !

  3. angel

    Ne savez vous pas que le 2éme testament et le coran sont en opposition complète ???
    l’un prône l’amour du prochain et l’autre tuer au nom d’Allah!
    Un vrai croyant muz ne se convertira pas comme cela !
    Ils sont plongés dès leur petite enfance dans un chemin qui n’est pas celui que nous Chrétiens enseignons
    Un véritable lavage de cerveau !
    Seul Dieu peut se manifester comme pour (Joseph Fadelle et autres )
    Autrement c mettre le loup dans la bergerie
    bon dimanche

  4. Carolus Magnus

    Les chrétiens d’Orient persécutés sont des « réfugiés », pourchassés et massacrés pour leur seule FOI. Nous nous devons de les accueillir, c’est une évidence !

    Les « migrants » économiques sont, pour la plupart, des musulmans afro-arabes qui veulent profiter de la générosité incongrue de Madame Merkel.

    Le seul résultat sera que l’Europe catholique aura ouvert ses portes aux djihadistes assassins de Daech.

  5. karr

    Si l’appel du Pape est d’ accueillir les mahométans afin de les évangéliser il s’agit d’une cause juste et bonne,cependant est-ce véritablement ce qu’il souhaite et ce que comprennent les évêques,le clergé et les fidèles?
    Considérant ces masses de populations déferlant sur l’Europe j’ai bien peur que notre Eglise malade ne soit pas en mesure de les convertir,les francs-maçons se sont opposés à l’évangélisation des masses musulmanes lorsque nous en avions la possibilité à l’époque de nos colonies,j’imagine aisément que les mêmes qui dirigent l’Occident ne nous laisseront pas faire.

  6. DANY

    Et voilà où mêne la langue vernaculaire de vatican II, ils se glorifient d’apporter ainsi quelque chose ,alors qu’auparavant un livre de messe en latin suffisait excepté le sermon (enfants de tout pays ) mais on n’arrête pas le progrés Mgr aumonier.Un peu comme la réforme de l’enseignement actuelle de Mme belkacem.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *