Mgr Planet

Aujourd’hui, Mgr Planet ferme sa basilique

Download PDF

Alors que Mgr Bonfils, plein de sollicitude, va conférer des confirmations aux fidèles de la FSSPX en Corse, sans demander de contrepartie au prêtre de lieu, l’abbé Mercury, Mgr Planet, évêque de Carcassonne, refuse l’entrée d’une basilique à des pèlerins, sous le prétexte qu’ils suivent des prêtres de la FSSPX.

L’année dernière, déjà, Monseigneur Planet fermait l’accès au sanctuaire de Notre-Dame de Marceille. Perepiscopus avait évoqué cette histoire.

Cette année, dans un souci d’apaisement, l’abbé Jérôme Le Noac’h, de la FSSPX, a pris le parti de faire célébrer la messe du pèlerinage à mi-parcours, dans la propriété de fidèles et a réduit la publicité autour du pèlerinage. Mais Mgr Planet est intraitable : le 17 mars, les pèlerins ne pourront pas faire leurs dévotions – même privées – dans la basilique qui sera fermée.

Nous avons là, entre Mgr Bonfils (et beaucoup d’autres, qui ouvrent volontiers leurs portes à la FSSPX) et Mgr Planet la césure qui se dessine au sein de l’épiscopat français, entre ceux qui se disent prêts à accueillir les fidèles de la FSSPX et ceux qui freinent des quatre fers, espérant sans doute pousser à la faute des fidèles, voire des prêtres, excédés.