7 comments

  1. jejomau

    A savoir, un nouveau progres chez les Socialos-nazis pour mieux tuer:

    Consultations, examens biologiques et échographies : à partir du 1er avril 2016, c’est tout le parcours lié à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) qui est remboursé aux femmes souhaitant se faire avorter. Un arrêté a en effet été publié en ce sens au Journal officiel du mardi 8 mars 2016.

    Depuis 2013, l’acte lié à l’IVG en lui-même était remboursé. Par contre, un certain nombre d’autres actes médicaux en lien avec le parcours des femmes souhaitant pratiquer une IVG n’étaient pas remboursés à 100 % (consultations, examens biologiques, échographies).

    • toto

      Oui, la Marisol Touraine s’en était vantée il y a quelques mois.
      Précisons que les actes en lien avec la grossesse ne sont remboursés qu’à 70 %. Une grossesse menée à terme qui donne la vie est scandaleusement défavorisée devant une grossesse qui se termine par un avortement volontaire et qui donne la mort. La clique qui gouverne le monde est vraiment satanique.

  2. Marguerite

    Bravo Madame ! Très émouvant témoignage : vous avez souffert mais vous avez su aussi sortir de la spirale mortifère. Respect aux quelques évêques et prêtres qui osent aller à contre-courant de la pensée uniqué égoïste et hédoniste. La situation peut s’inverser avec des témoins comme vous et des prélats comme Mgr Aillet. Il faut tenir bon ! Marthe Robin a prédit que la France remonterait la pente …. Prions en ce Carême et tous les jours ….
    Je vous embrasse,
    Une mère de famille du sud de la France.

  3. NicolasD

    Formidable témoignage… merci madame

    Ce qui est bien dommage c’est la communication autour de tels textes : la tribune des 7 évêques n’est consultable que sur 4 sites diocésains sur 7… et que cette lettre ne sera certainement pas beaucoup diffusée…

    Hélas dans 3 mois on ne parlera plus de cette tribune de ces 7 courageux évêques, alors que 45 ans après on parle encore des 343 salopes…!! mais sans doute sommes nous fautifs…

    Nicolas

  4. Françoise

    Il est vrai, hélas, que l’enseignement chrétien de nos jours et depuis des décennies souffre de silences et de lacunes inacceptables. Comme l’écrit cette dame : pas de prospectus d’information dans les églises. Je relève aussi une carence épouvantable concernant la valorisation et l’enseignement des méthodes naturelles d’espacement des naissances approuvées par l’Eglise. Face au battage médiatique pour « le droit à la contraception et à l’avortement », ce silence assourdissant de nos prêtres et évêques sur cette question ultra sensible est insupportable. Cela fait partie du péché par omission.

  5. SLR

    A ce témoignage impressionnant et qui doit être médité, j’ ajoute néanmoins un adoucissement en ce qui concerne la catéchèse des enfants et adolescents : on y parle de l’ amour des parents et on essaie de dire à quel point être parent est important dans une vie d’ homme . Et en entrant dans des églises ,il m’ est arrivé plusieurs fois d’ y trouver des prières, très belles, de celles que l’ on fait siennes, dans des classeurs à feuilleter ou sur des petits papiers colorés à emporter : j’ en ai pris une, dans une église de Lyon du bord de Saône ( St Vincent ?) : » Merci, Seigneur , pour la Famille dans laquelle j’ ai grandi,
    Merci, Seigneur pour la famille que Vous m’ avez donné de fonder, pour les enfants que Vous nous avez donnés,
    Accordez-nous de pouvoir à notre tour leur communiquer l’ amour qui les construira vraiment et leur donner le Bien le plus précieux : la Foi. » (ma mémoire n’ est pas forcément fidèle …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *