Eglise-Saint-Etienne

Ce que le cardinal Vingt-Trois dit aux musulmans

Download PDF

Le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, déclare au Figaro :

« Cela correspond malheureusement à des appels répétés des fanatiques de Daech pour attaquer de toutes les façons possibles ceux qu’ils considèrent comme des impies, voire des mécréants. Il est clair que la référence chrétienne, la foi au Christ et la vie de l’Église sont désignées comme une cible légitime. D’ailleurs, l’expression universelle d’effroi qui a saisi notre pays montre bien que tous, croyants ou non, ressentent que cette attaque touche au cœur de notre culture commune.

Est-ce un drame isolé, une provocation ou un piège?

Tout cela n’est pas contradictoire. La stratégie du terrorisme diffus consiste justement à susciter des actes isolés et imprévisibles pour développer une psychose de peur et encourager les chocs entre les différentes composantes de notre société. Le piège auquel nous sommes exposés est justement de nous dresser les uns contre les autres et de nous tromper d’adversaire. Ces actes de violence ont justement pour but de faire prospérer la haine et de banaliser la violence. Les récents attentats, en France et en Allemagne, ont hélas montré combien des personnalités fragiles pouvaient être séduites par le vedettariat de l’horreur.

Que dites-vous aux catholiques?

N’oubliez pas les paroles du Christ: «Si mon Royaume était de ce monde, mes gardes auraient combattu pour que je ne sois pas livré.» Nous savons que notre foi en Dieu peut susciter l’incompréhension, le mépris, la haine et même la violence. Mais nous savons aussi que nous sommes disciples de celui qui a renoncé à exercer la puissance pour convaincre. Ne laissons pas la haine empoisonner nos cœurs.

Que dites-vous aux musulmans?

Ne laissez pas les extrémistes du califat pervertir le Dieu auquel vous voulez croire. Vous avez le droit d’être français et musulmans. Vous avez le droit de croire que Dieu n’est pas un monstre qui se repaît du sang des infidèles.

Que dites-vous aux Français?

Dans toutes les épreuves que notre pays a traversées, nous avons pu surmonter les périls par notre capacité et notre volonté de vivre une certaine solidarité nationale. Mais nous avons aussi montré notre capacité à transformer les désaccords en débats d’idées. Quand nous sommes menacés par un risque de fragmentation, nous devons être d’autant plus attentifs à exercer notre liberté démocratique dans le respect mutuel. La médiatisation de la haine par l’exhibition des polémiques gangrène notre pratique de la démocratie. […] »

 

 

24 comments

  1. Après l’émotion vient la réflexion: il est facile de dire « terrorisme » ou « barbarie », mais il est difficile de « reconnaître » en cela une « oeuvre de Satan »… »Nous ne luttons pas contre les hommes, mais contre les esprits malins qui pullulent l’atmosphère » (Éphésiens 6,12). Lorsqu’une nation exclut Dieu de tous les projets de société, il se crée un vide spirituel qui peut être comblé par n’importe quoi, n’importe quelle spiritualité même le satanisme: oui, la France est cernée par le  »Prince de ce monde », même l’Eglise chrétienne dans son ensemble est infiltrée par les  »esprits malins » qui détruisent sa morale traditionnelle et ses fondamentaux…ces  »esprits malins » agissent au travers des membres de l’Eglise qui se complaisent à soutenir et à défendre l’immoralité ambiante au sein de l’Eglise au lieu de démissionner en silence par respect pour le bien commun, c’est-à-dire la foi de l’Eglise: nous n’avons plus aucun sentiment de honte…Revenons donc à Dieu et tout ira pour mieux: « Si on ne se convertit pas, on périra tous de la même manière »: ce sont les paroles de Jésus.

    • S. J.

      La « déchristianisation » et la « sécularisation » de notre société ne sont pas étrangères à ce qui se passe actuellement! Je pense comme vous qu’une conversion, un retour à Dieu RADICAL est le seul moyen de sortir de l’impasse! S.J.

    • Père Jean Bosco Je suis en accord avec ce que vous écrivez, il serait temps de faire un bilan de ces 40 dernières années de l’Eglise car il semble qu’une « dérive » continue à s’amplifier depuis Vatican 2 . Ce concile n’a pas amené que de bonnes résolutions…

  2. jpr

    Monseigneur, ce qu’il conviendrait de dire aux musulmans c’est ceci : « Jésus est le Seigneur, nul ne va au Père sans passer par Lui ». Tout le reste vient du malin.

  3. Oh!

    à quoi sert donc l’Archevêque de Paris ? nous n’avons pas besoin d’un psy, d’un « sachant », mais d’enseignant des vérités catholiques.

    Le haut clergé devrait descendre de sa superbe toujours à demi sceptique et marcher dans quelques vraies rues, ce n’est pas lui qui demain se fera massacrer par un possédé, pour avoir voulu entrer dans une église de village ou suivre une procession.

    c’est exactement le genre de propos lénifiant, abscons, hypnotique et plat, qui est responsable de la perte de la foi. aucune sympathie pour cet homme d’église, qui a du sang sur les mains. on s’attend à du courage, de l’audace, un sens de la justice, et l’on nous parle comme si nous allions rendre les coups.

    le formalisme et la diplomatie n’excuse pas la perte des âmes.

    silence et dehors ! le mahométisme est un mensonge, votre devoir est d’enseigner la vérité, pas de jouer les ethnarques.

    il y a des péchés criants, au jugement dernier, vous devrez faire face à l’amour tout puissant, son jugement vous accablera de n’avoir eu comme ambition que d’être un brave homme, il n’y a que les saints qui aiment, il n’y a qu’eux qui combattent.

    il est encore temps.

  4. fg

    La nuit permet de distinguer les âmes les plus fermement établies dans la foi en ce qu’elles rayonnent davantage que les âmes tièdes et hésitantes.
    Dans le même ordre d’idée, il faut avoir en tête la parabole du semeur, plus que jamais d’actualité.

  5. aneto2015

    Père Jean Bosco,
    je rêve que notre Seigneur vous aide à ouvrir un monastère spécial pour guérir ces prêtres qui se sont malheureusement perdus…car ils ne démissionneront pas.
    Heureusement nous croisons de temps en temps de jeunes séminaristes en soutane, quel bonheur, merci à eux d’avoir dit oui.

  6. Jacques

    Monseigneur, vous devriez lire le coran et les hadiths et tous les versets qui appellent à la violence et au meurtre, particulièrement contre les chrétiens considérés comme polythéistes ou associationnistes, ou encore mécréants. Ensuite, par charité envers les musulmans, vous devriez leur proposer de sortir de cette secte diabolique fondée par Mahomet et de les accueillir dans la religion catholique. Oui, nous devons prier pour les musulmans qui sont les premières victimes de l’islam (Adel Kermiche, persuadé de se retrouver au paradis avec 72 vierges pour avoir tué un mécréant de prêtre, et forcément gravement déçu en arrivant « là-haut », n’est-il pas lui-même victime des mensonges de l’islam ?). Enfin, dans vos rencontres inter-religieuses, vous devez dire aux imams et à vos homologues islamiques que l’islam, dans l’état actuel, est incompatible avec notre civilisation, incompatible avec la France, et que s’il ne se réforme pas, il est impossible d’être français et musulman.

  7. Guillaume

    « Si nos Pères saints avaient eu ton attitude, que resterait-il de la foi droite? Rien ne subsisterait de la Tradition, diluée qu’elle serait dans ce sentimentalisme sirupeux et délétère que tu crois être une qualité spirituelle.

    L’Amour n’est jamais mièvre et souffreteux comme tu le manifestes, il est fort et s’étend à tous, frères ou prochains, amis ou ennemis… Mais aimer l’ami ou l’ennemi ne signifie jamais partager ses errances spirituelles ou dogmatiques. La compassion pour le malade n’implique pas que l’on prenne sur soi sa maladie, ou que l’on vante les mérites de ce mal. Cela n’empêche pas de l’aimer en Vérité. Cela ne dispense pas d’essayer de le guérir, ou de lui montrer la voie de la guérison!  »

    http://orthodoxologie.blogspot.fr/2016/01/garder-la-foi-droite.html

  8. Georges PN

    En somme, Mgr Barbarin nous propose de nous convertir à la religion d’amour, de paix et de tolérance !
    Libre à lui de le faire.
    Les Chrétiens doivent se défendre comme ils l’avaient fait à Poitiers, puis aux Croisades.
    A l’époque, la hiérarchie catholique avait bien compris cela ; elle était réaliste. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, elle est suicidaire.

    • Coralie

      Mgr Barbarin reste à Cracovie … c’est mieux pour lui et … pour nous …est ce qu’il aura invité ses amis imams à faire les « enfants de choeurs » pour la Messe pour la paix dans la Cathédrale avec Mgr le Gal ?

  9. Hervé Soulié

    Le diagnostic de Mgr Vingt-Trois sur l’origine islamique du terrorisme est enfin juste.
    Dommage qu’il ait été exprimé si tard.
    En revanche il a tort de continuer à diffuser l’illusion que l’on puisse être à la fois musulman et français.
    La poursuite de la guerre est certaine entre l’islam et tous les autres jusqu’à l’application de la charia en France ou bien le retour des musulmans vers leurs pays d’origine.
    Voilà hélas la vérité.
    Bien sûr les Pouvoirs publics, la fausse opposition de la droite, les médias du Système, ceux des évêques qui sont déjà « dhimmitisés » continueront à le nier avec énergie.
    Ils tromperont un peu plus les Français, affaibliront encore un peu plus leur capacité de défense.
    Mais ils ne pourront rien contre un fait de société, une loi immuable de la vie, qui les dépassent.
    Et contre le torrent qui les emportera, et sans doute nous avec eux.

  10. Ce discours est lénifiant et ne reflète pas l’Eglise du Christ-Jésus, lui qui a dit « je ne suis pas venus apporter la paix… »! Qui a libéré le temple des marchands…! Qui est venu pour les pécheurs repentis? Et maintenant si le Christ était parmi nous, s’agenouillerait-il devant les démons? NON, il n’a rien cédé pendant son carême, 40 jours de résistance face aux tentations! alors allons-nous aller à l’abattoir ou allons nous faire face avec le Christ qui nous montre la route?
    Il n’est de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Ce sont des paroles comme les vôtres qui démotivent les chrétiens, qui les désunissent.
    Au lieu de vous réunir avec les musulmans pour leur dire « amen »!!! réunissez-vous en leur disant « NON vous n’avez pas une religion compatible avec la France, vous devez vous convertir »si vous voulez y rester alors changer le coran. D’ailleurs plusieurs personnalités musulmanes s’insurgent contre leur propre religion qu’ils ont quitté pour cette même raison!

  11. Denis F

    Mais quelle langue de buis!
    Des « personnalités fragiles »?
    Sans doute sous Xanax ou Prozac, j’imagine…
    Mais surtout pas du Captagon, évidemment!
    « Vedettariat de l’horreur »???
    Triste déformation de cette hiérarchie plus tournée vers les honneurs, les médailles et la reconnaissance des politicards que vers les âmes en peine ou celles à convertir…
    Ils n’ont pas compris qu’ils n’en ont rien à faire de ce vedettariat, et que ce qu’ils cherchent, malgré les unes de journaux lamentables qu’on leur offre, c’est leur rivière de vin et de miel, agrémentée de leurs 40 houris et plus encore d’éphèbes, tel que c’est écrit dans leur bouquin?
    Ou le règne du MAL et du MALIN!
    Pour éviter Saint Bernard de Clairvaux, Saint Thomas d’Aquin et d’autres, relisez donc tout simplement « La Lice et sa Compagne », de notre fameux Jean de La Fontaine… « fable » déjà proposée ici, il y a quelque temps, me semble-t-il.

  12. Marie

    Tout ce vilain monde – évêques, imams, pouvoirs constitués… – ne manqueront pas de célébrer l’aïds el kebir en septembre : on se goinfrera de l’agneau, suspendu à une seule patte , déféquant et hurlant encore de terreur sur le rail d’abattage, les carotides tranchées mais la colonne vertébrale et les trajets nerveux intacts. Où est l’Agneau de Dieu, Celui de mes cathédrales?

  13. hermeneias

    Mgr Vingt-Trois comme beaucoup de nos épiscopes politiques , « républicains » , sont « curieusement » , « paradoxalement » , ( ni si curieux ni paradoxal ) en pleine confusion entre le spirituel et le temporel .
    Faute de structure théologique , à cause d’une théologie-doctrine catholique EN MIETTES ( ils ont remisé au grenier la formidable tentative de synthèse thomiste ), ils ne distinguent plus la grâce et la nature et oscillent entre un « fidéisme » évaporé et un sécularisme avec son « humanisme » athée ( et sa croyance niaise dans le « progrès » ) .

    Comme Mgr Vingt-Trois ils sollicitent abusivement et « mal t-à propos » , tel ou tel passage des Evangiles pour aller dans le sens de la doxa et du pseudo-néo « dogme ».

    Ils sont , par conséquent , en pleine confusion et contradiction , et ne voient pas , soudainement , que les chrétiens sont AUSSI des humains ( animal raisonnable disait Aristote ) qui ont des familles et font partie de peuples et de sociétés et qui comme tels , peuvent et doivent se défendre .
    La « séparation » de l’Eglise et de l’état ressemble fort à une confusion avec main-mise de l’état et soumission de nombreux évêques ( il fallait voir hollande hier à N.Dame de Paris…… )

  14. Paul

    RECEVEZ LES MUSULMANS E CRÉÉZ DES SERPENTS DANS VOS PAYS À LES TUER!
    L’Islam est une idéologie totalitariste sous l’apparence de religion que a le but de dominer tout le monde sous la Sharia!
    Le 12 Mai 1990, suite à ces poursuites infâmes, Mgr Lefebvre déclarait :
    « Le Coran, qui est la loi de l’Islam, provoque à la discrimination, à la haine et à la violence. Ne m’attribuez pas ce que je dénonce. Les preuves de cette haine et de cette violence sont légions dans le passé et dans le présent. Tant que les Musulmans sont une minorité insignifiante dans un pays chrétien, ils peuvent vivre amicalement parce qu’ils acceptent les lois et les coutumes du pays qui les reçoit. Mais dès qu’ils sont nombreux et organisés, ils deviennent agressifs et veulent imposer leurs lois hostiles à la civilisation européenne. Les exemples abondent.
    – Demain ils seront maires de nos communes et transformeront nos églises en mosquées […] Me condamner comme raciste parce que je cherche à protéger ma patrie menacée dans son existence et ses traditions chrétiennes, ce serait se servir de la justice pour l’injustice, ce serait la justice au service des bourreaux contre les victimes qui ont tout juste droit de périr en se taisant. Ce serait le comble de l’injustice. »
    5.33. La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au- delà, il y aura pour eux un énorme châtiment.
    8.39. Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à Allah. Puis, s’ils cessent (ils seront pardonnés car) Allah observe bien ce qu’ils oeuvrent.
    Le Coran sourate VIII Le Butin, verset 40/39 Appel aux armes : Et combattez-les jusquà ce que le culte entier soit rendu à Allah
    Read more at http://saintespritdeverite.e-monsite.com/pages/dossier-islam/le-coran-un-livre-de-haine.html#sWRRXj2MI5v7XUJJ.99

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *