Fonlupt

Célibat : encore un évêque qui sort du bois !

Download PDF

Ce temps de conclave voit sortir des loups qui n’avaient pas osé s’exprimer durant le pontificat de Benoît XVI, mais qui n’en pensaient pas moins et attendaient patiemment que le pontificat passe. Aujourd’hui, c’est l’évêque de Rodez qui demande un débat « ouvert et franc au sein de l’Eglise » concernant des questions de société comme le célibat des prêtres.

Mgr Fonlupt ajoute qu’il espère que le prochain pape sera

« capable de servir la communion au sein de l’Eglise, c’est-à-dire quelqu’un privilégiant une saine relation entre les diverses églises. »

Si ce n’est pas une critique du pontificat qui vient de s’achever, qu’est-ce donc ?

Monseigneur François Fonlupt a également insisté sur « la capacité de grande ouverture » dont devra faire preuve le prochain pontife.

« Je souhaite un homme de dialogue pour une église de dialogue. »

Que Mgr Fonlupt aille dialoguer avec les traditionalistes et autres prêtres de la Fraternité Saint Pie X, et nous croirons en sa volonté de dialogue.

13 comments

  1. Gilbert Marcos

    L’enjeu en question est de grande envurgure. Je dirais de taille divine pour que des considérations humano-humaines prennent place en ces instants de forte concentrations. Les papes se succèdent et ne se ressemblent pas. Dieu fait grandir la semence.

  2. senex

    On ressort les vieux 45 tours rayés d’avant 1968 et on se repasse les vieux poncifs en boucle.L’ouverture au monde,le dialogue,le partage,festif et solidaire …ad Nauseam……!De l’air…!

  3. chouan 12

    Encore lui, nous avons hérité de quelqu’un très avenant, mais à part cela!!!!!!!!! Nous savions déjà qu’il était le digne successeur de Bellino l’incapable, et lui se montre aujourd’hui incapable de diriger son diocèse. Son premier geste aurait dû être de virer le tristement célèbre vicaire général, adepte de la théologie de la libération, mais il n’en a rien fait. quant aux vocations c’est sans doute son moindre souci et aux fidèles il doit en avoir cure car son staf ne veut entendre parler d’aucune communauté nouvelle pour remplacer le clergé plus que vieillissant: les uns sont trop tradis, les autres trop gris et d’autres trop blancs ou trop noirs!!!!! Nous avions un seul séminariste mais il devait sans doute trop prier il a été viré du séminaire de toulouse , mais comme il veut sans doute être prêtre il est parti à N.D. du Laus où il a été accueilli les bras ouverts. Combien de prêtres jeunes pour la plupart incardinés ailleurs parce que ne pratiquant pas la philosophie 68 . Et on comprend aussi pourquoi notre cher François veut marier les prêtres parce qu’incapable de chasser ceux qui vivent en concubinage au vu et au su de tous!!!!!!!

  4. petit lapin

    Il devrait savoir que l’Eglise est conduite par l’Esprit-Saint et non pas une institution humaine. Il devrait prier l’Esprit-Saint pour être éclairé de Sa Lumière et que les Cardinaux soient aussi bien éclairés pour voter selon le Coeur de Jésus-Christ !

  5. de bonneville

    Pauvre évêque! Il n’a pas fini de faire parler de lui.. On devrait i nonder sa boîte aux lettres pour demander sa démission! Il rêve sûrement d’apouser une de ses paroissiennes!

  6. Raymond

    Mgr Fonlupt avait été passablement contesté et agressé à la suite de sa nomination comme Evêque de Rodez. Son masque n’aura pas tardé à tomber et à se briser…
    Vox populi, Vox Dei !…

  7. mdelabrosset

    Encore et toujours ce mgr Fonlupt sur le devant de la scène!!! mais pour qui se prend cet évêque qui n’a plus une seule vocation.

    Mais c’est un véritable désastre. Que faire !
    Quelle honte pour les catholiques de l’Aveyron

  8. joëlle

    encore un SATEN !!!
    il ne mérite pas la grâce que le Seigneur lui à donner en le fessant évêque !!!!
    et ça se dit Prêtre quelle horeur !!!
    à vomir !!!

  9. Oktavius

    Que ce genre d’individu ait pu être nommé évêque par Benoît XVI est la preuve de dysfonctionnements sérieux auxquels le nouveau pape devrait s’atteler très vite..;entre autres !

  10. Anne Lys

    Même en dehors de tout serment engageant au secret sur les activités du Conclave, il est évident qu’aucun Catholique, qu’il soit humble fidèle « du rang » ou Cardinal, n’a à exprimer des vœux ni sur la personne, ni sur la nationalité, ni sur les qualités du futur souverain pontife : un Catholique ne peut que se soumettre humblement à l’inspiration de l’Esprit saint qui s’exercera sur les cardinaux électeurs et conduira à l’élection de celui que Dieu choisira soit pour le bien immédiat et rapidement constaté de la Sainte Église, soit – et ce sera plus difficile à accepter humblement – pour le bien futur de l’humanité après des épreuves qu’il faudra subir, parce que les desseins du Père éternel et ses pensées ne sont pas les nôtres et que nous ne sommes pas en mesure de discerner ce qui sera, in fine, le plus grand bien pour tous les hommes.

    Mais il semble que bon nombre de personnalités, ecclésiastiques ou laÎcs, ne se privent pas de donner des conseils au Saint Esprit pour le choix du futur pape ! (et même, comme Mgr Fonlupt, pour souhaiter ouvertement qu’il ne ressemble pas à Benoît XVI… qui a sans doute été trompé sur sa personne quand il l’a élevé à l’épiscopat…)

  11. chouan 12

    Catholique? un évêque qui prétend que la présence réelle n’a lieu qu’en présence des fidèles au moment de la consécration, alors penser que c’est l’Esprit Saint qui va élire le nouveau Pape, il ne faut pas rêver. Il est grand temps pour l’église de l’aveyron qu’il démissionne et aille voir » chez le voisin si l’herbe est meilleure »

  12. mdelabrosset

    A CHOUAN 12:

    A propos de votre première remarque: c’est invraisemblable !!

    Le nouveau pape sera t-il selon l’esprit de Benoît XVI, je demande à voir !!! Quoiqu’il en soit cette évêque est vraiment la honte de l’épiscopat français.
    Bon courage à vous chouan 12 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *