Egypte, Assouan, cathedrale copte

Chrétiens d’Orient : Nulle persécution ne peut être commise au nom de Dieu

Download PDF

Profondément choqués et attristés face au drame vécu par des milliers de chrétiens en Syrie ces derniers jours, nous voulons manifester notre entière solidarité avec les Églises locales et les assurer des prières ferventes des catholiques de France.

En lien régulier avec les autorités religieuses et les acteurs humanitaires chrétiens, nous savons combien sont particulièrement inhumaines les situations subies par les chrétiens d’Orient.

En Irak, en Syrie, ces persécutions et ces exodes durent depuis de trop nombreuses années. Il est urgent que le sort de ces milliers d’hommes, de femmes et d’enfants martyrisés en raison de leur foi soit enfin pris en compte.

Encore une fois, nous redisons que nulle persécution ne peut être commise au nom de Dieu.

Monseigneur Georges Pontier
Archevêque de Marseille
Président de la Conférence des Évêques de France

Son Éminence le Cardinal André Vingt-Trois
Archevêque de Paris
Ordinaire des catholiques de rite oriental en France

13 comments

  1. ROMANOS

    Depuis le mois d’août 2014, S.S. François n’a-t-il pas demandé que l’on prie spécialement pour nos frère chrétiens d’Orient ?
    Dans combien de diocèses de « l’Eglise qui est en France » (cf. « sabir » ecclésiastique de la novlangue de buis !) M.M. les curés ont-ils été invités et encouragés avec insistance, par leurs évêques, à faire prier sans relâche pour les chrétiens d’Orient ?
    Par ailleurs, une intention permanente réservée aux chrétiens d’Orient, à chaque messe célébrée, n’aurait-elle pas en outre l’avantage immense de donner,, ou de redonner à la « prière (dite) universelle », toute sa dimension pleinement universelle, c’est à dire catholique ? et, ce faisant, d’ouvrir les horizons spirituels et caritatifs (par la prière ardente et le partage) du clergé et des fidèles, au delà des frontières mentales de chaque diocèse, voire de chaque paroisse … .
    Est-que, depuis les tragédies à répétitions semblant sans fin, qui frappent cruellement nos frères chrétiens au Proche-Orient, on note une sollicitude toute particulière en leur faveur, avec par exemple un intérêt renouvelé pour inviter et accueillir dans les diocèses et dans les paroisses, les œuvres d’Eglise qui travaillent à soulager autant qu’il se peut les souffrances sans nom de leur martyre ?

    Que l’auteur de ces lignes aimerait, en la matière, pouvoir se rassurer, sans hésitation aucune !

  2. Benard Marguerite

    C’est inacceptable , insoutenable , monstrueux de voir cette barbarie . Nos prières sont assurées pour les victimes , leurs familles , que Dieu réalise le miracle de changer les cœurs de ses bourreaux , si telle est sa volonté. Cependant il est bien dit : priez mais agissez , que faisons nous , que pouvons nous faire , si les hommes qui ont le pouvoir ne bougent pas . Quelques uns se lèvent , oui , mais nous devons être solidaire et agir , Demain se sera le chaos dans toute l’humanité, nous les chrétiens , nous ne voulons pas cela , gardons nos valeurs premières qui donnent sens à nos vies : les enseignements du Christ . Que de martyrs en Syrie et ailleurs , les images dernièrement au Nigéria ma bouleversent également . Cela doit cesser , nous sommes coupables d’accepter se qui se passe .
    BENARD MARGUERITE

  3. gerard 2

    Souvent; en cas de désaccord; les pays cessent leurs relations entre eux en rapatriant leurs ambassades Quand allez vous interrompre vos relations avec l’Islam ?

  4. Sami

    Il n’y a aucune commune mesure entre l’horreur absolue et les crimes contre l’humanité sans cesse perpétrés par l’Islam actuel là où cela lui est possible, et les propos lénifiants venus du camp chrétien.
    C’est dans le camp de l’Islam qu’on devrait entendre ce genre de propos.
    C’est de ce camp là que devrait se lever l’indignation contre de tels crimes.
    Ils sont les mieux placés pour les arrêter, non ?
    Que signifient le silence et l’inaction des pays arabes si riches et si puissants et du milliard de musulmans ?
    En règle générale : Qui ne dit mot consent .
    Seul le Président Al Sisi a réagi à la hauteur de l’horreur. Mais c’est un laïc.

  5. Thierry1354

    Le dieu Allah de l’islam n’a rien à voir avec le vrai Dieu d’Abraham, Isaac et Jacob incarné en Jésus-Christ le Sauveur et Rédempteur. Cessez une bonne fois pour toutes cet immonde syncrétisme, Nostra Aetate est hérétique, la Bible n’est pas le Coran. Jésus était juif et pas palestinien. Le Issa coranique n’est pas Jésus et Mariam coranique est soeur d’Aaron selon le Coran et n’est pas Théotokos. Cessez de blasphèmer le Saint-Esprit, Jésus a dit que cela ne serait pas pardonné. Ras-le-bol de vos mensonges et de votre duplicité sataniques, retablissez la vérité face au monde

  6. Laurence

    « Son Éminence le Cardinal André Vingt-Trois, (…) ordinaire des catholiques de rite oriental en France »: dormez en paix, bonnes gens: la latinocratie a de beaux jours devant elle.

  7. Sami

    « Aucune persécution ne peut être commise au nom de Dieu »
    Et pourtant une telle persécution est commise tous les jours au nom d’Allah .
    S’ensuit-il qu’Allah n’est pas Dieu ?
    S’ensuit-il qu’il n’y a pas persécution mais exécution des ordre d’Allah ?
    Si Allah est Dieu et s’il commande l’exécution des chrétiens, c’est qu’il y a deux Dieux. Allah et celui qu’Allah cherche à détruire.
    Mais dans la religion islamique il n’y a qu’un Dieu : Allah qui a commandé à Mahomet de détruire les autres religions ou de les soumettre. Donc le Dieu des chrétiens, s’il existe, est au mieux un avatar inférieur à Allah.
    En tous cas moins fort que lui.
    L’amour ne vaut pas la haine, la douceur ne vaut pas la force, la vie ne vaut pas la mort. La preuve c’est que ca marche. Regardez Daesh! Admirez Boko-Haram et convertissez vous au vrai Dieu coupeur de têtes, violeur de fillettes et aspirant à établir l’esclavage sur toute la terre au profit de ses adeptes.

  8. notre monde est devenu fou! notre dieu d’amour n’a rien à voir avec cette nouvelle société ou l’argent et la consommation à outrance fait croire à l’humain qu’il est plus heureux .rapportons-nous la prophétie de MARTHE ROBIN /si intime avec jésus ,qui lui annonçait que notre monde,après la défaite matérielle des peuples et de leurs erreurs sataniques .elle a dit que parmi les erreurs qui allaient sombrer, il y aurait :LE COMMUNISME , LE LAÏCISME ,ET LA FRANC-MAçONNERIE …………( DIEU ,n’est pas sourd ! adressons nous à lui simplement avec notre coeur d’enfant , que l’amour que nous a enseigné jésus habite de nouveau ,l’esprit de tout homme ,et que les barbares puissent finir en enfer .

  9. Cassianus

    « Nulle persécution ne peut être commise au nom de Dieu » : ??? Et si Dieu la commande, cette persécution ? Est-ce qu’il n’y a pas, dans la Bible, de nombreux exemples de persécutions commandées par Dieu ? C’était l’Ancien Testament, dira-t-on. Soit. Mais l’Ancien Testament, c’est la seule Bible des Juifs. Alors quoi ? Le Dieu des Juifs ne serait-il pas le vrai Dieu ? Les héros bibliques qui nous sont donnés en exemples pour leur obéissance à Dieu avaient-ils tort de commettre au nom de Dieu les violences qui leur étaient commandées par Dieu ?

    Mgr Pontier voudrait-il faire gober à l’Islam que Mahomet n’a pas commandé de tuer les infidèles ?

    Quand donc allons-nous ouvrir les yeux et comprendre que l’Islam, ce n’est pas le christianisme non violent d’une Eglise installée depuis plus de deux siècles dans la servitude ? Les Islamistes veulent leur théocratie islamique. A nous de leur opposer la théocratie chrétienne. Et si ce n’est pas pour le Christ que nous les combattons, que ce soit au moins pour le droit de vivre ! Ou bien espérons-nous qu’ils nous feront la grâce de nous autoriser à les servir ?

    La relation entre l’Islam et la Chrétienté est facile à comprendre. C’est un rapport de force. L’Islam a cessé d’être un problème pour nous quand nous l’avons dominé. Maintenant, il a entrepris son anti-Reconquista. Il se sent fort, il va de victoire en victoire, et il va nous attaquer avec de plus en plus d’arrogance. Solution : la croisade. Il n’y en a pas d’autre.

  10. Courivaud

    Encore un texte préparé par la CEF, pour lequel les évêques et archevêques n’ont plus qu’à signer dans la case préparée à cet effet ?

    Encore un texte où l’on ne dit TOUJOURS PAS que le dialogue interreligieux préconisé par le Saint-Siège et à un « petit niveau » au SRI est plus que caduc ?

    Toujours des paroles verbales. Est-ce franchement la peine de s’en faire le petit rapporteur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *