16 février 2015 : Mgr Jean-Luc BRUNIN, évêque du Havre et Pdt du Conseil Famille et Société de la CEF, lors de la conférence de presse "Cheminer vers le synode 2015. Les responsabilités de l'Eglise envers toutes les familles", Conférence des évêques de France, Paris (75), France.

February16, 2015 : Mgr Jean-Luc BRUNIN, bishop of Havre and president of the Pontifical or the Family, Paris, France.

COP21 : Mgr Brunin à l’Elysée

Download PDF

Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre, sera reçu par François Hollande et Manuel Valls à l’Elysée, jeudi. Président du conseil famille et société de la conférence des évêques de France, il est coordinateur de l’action de l’église à la Cop 21, la 21e conférence sur le climat de Paris, en décembre. Il explique :

« À l’invitation de Nicolas Hulot, envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète, les églises chrétiennes, mais aussi toutes les religions, ont été invitées à être parties prenantes et à sensibiliser l’opinion sur les enjeux de cette conférence Cop 21.Le Saint-Siège en tant qu’État prendra position. En tant que président du conseil famille et société de la conférence des évêques de France, j’ai mis en place cette coordination pour mobiliser les chrétiens et provoquer chez eux une prise de conscience. J’anime notamment un collectif d’une vingtaine d’associations telles que le CCFD, ATD Quart-Monde ou le Secours catholique. Jeudi, je serai reçu à l’Élysée par le Président, François Hollande, et le Premier ministre, Manuel Valls.

Vous relayez les propos forts du pape François dans son encyclique sur l’environnement Laudato si…

Que dit le pape ? Qu’il ne s’agit pas seulement d’une crise écologique et du respect de la nature. Mais que tout est lié. C’est un ensemble de crises financière, sociale, culturelle, écologique… C’est un concept global, une écologie intégrale.C’est une parole forte adressée à l’humanité. Le Saint-Père prendra prochainement la parole devant la commission développement durable à l’Onu à New York. Et descendra encore dans l’arène en s’adressant aux climato-sceptiques du Congrès américain. »

Source

5 comments

  1. Féru

    Hulot, rien que cela et il faut fuir très vite !
    Et après le lavage de cerveau dans les homélies sur les migrants, le lavage de cerveau sur le climat ? Qu’est ce que c’est que cette église ? Et l’évangélisation ?

    • Hugues

      Il y a belle lurette, que « l’évangélisation » ne fait plus partie des préoccupations de notre Eglise. Comme tous les états, elle s’inquiète davantage de ses comptes bancaires que de ses ouailles. La mondialisation est en marche, et seul un conflit mondial pourra renverser la situation. Il sera déclaré avant la fin de la décennie, si Bachar tombe.

  2. mp

    « ….Et descendra encore dans l’arène en s’adressant aux climato-sceptiques du Congrès américain. » ?
    C’est quoi des « climato-septiques » ?

    Des chrétiens (ou pas) qui considèrent que le Pape a autre chose de plus urgent à faire que s’occuper de la Planète Terre et des élucubrations de Mr Hulot et consorts ? Si c’est cela : attendons son discours au Congrès !
    Pour les chrétiens, la Terre n’est qu’un passage, notre destinée est ailleurs.
    Qu’il faille utiliser ce qui est nécessaire pour notre survie terrestre avec respect, cela va de soi, si cela n’est pas évident pour beaucoup de gaspilleurs c’est parce que les 10 commandements ne sont plus expliqués par les gens d’église.
    Que le catéchisme et à la morale naturelle soient expliqués aux enfants au lieu de les convaincre qu’ils naissent NEUTRE, ils apprendront ainsi à respecter la Nature afin de la transmettre à leur descendants.
    Ils n’y a pas autre chose à attendre de ce discours à venir !

  3. berna

    Les évêques sont bien timorés à rappeler la doctrine théologique de l’Eglise, même actuellement, à part quelques exceptions. On a convaincu le clergé de s’occuper de « social », de « etc » pour amener les gens à l’Eglise : un beau piège ! Et la subsidiarité ? qu’en font-ils ? Ils se mêlent du domaine des laïcs.

    Si St Louis, IX, revenait, nul doute qu’il rappellerait à François, évêque de Rome, (puisqu’il veut pas user de son titre de charge de « souverain pontife ») de rester dans son domaine de juridiction. et de ne pas s’ingérer dans les affaires des pays respectifs…

    A vouloir intervenir à temps et à contre-temps sur des sujets dont ils ont une connaissance erronée (celle des médias et des mauvais conseillers), ils se rendent manipulables, et trahissent leurs ouailles.

    Le Christ ne nous demanderait pas de nous laisser islamiser de la sorte : c’est un suicide assisté par ceux qui devraient l’empêcher : ça commence à bien faire….

  4. gege

    Le Christ est-il allé au Sanhédrin discuter avec les autorité de son époque? La réponse est non. Lorsqu’il est allé dans la maison de campagne de Caïphe c’était les menottes aux mains pour y être condamné à mort. Aujourd’hui les représentants de l’Eglise du Christ n’ont plus rien à faire avec les politiques qui ruinent notre pays, tous athées, anticléricaux, haineux envers la foi autant et pires que les sanhédrites du temps de Jésus.
    Que va-t-il faire dans cette galère?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *