castet

L’avortement, le débat n’est pas clos pour Mgr Castet

Download PDF

Mgr Castet a rappelé que le débat sur l’avortement n’est pas clos :

« Chers amis, chers auditeurs de RCF, chaque société, chaque civilisation, chaque culture délimitent un champ de l’obscène. C’est-à-dire le champ des réalités que l’on ne peut ni désigner, ni évoquer au risque de se trouver ridiculisé, marginalisé ou même incriminé. Pour notre société, il en est ainsi de l’avortement.

Qu’on se le dise : le débat est clos et le reprendre serait vouloir mettre à bas un avantage acquis ou encore nier la liberté de celles qui ont fait ce choix. Plus encore, susurre la conscience culpabilisatrice, ce serait manquer de compassion. Le débat est clos, claironnent les beaux penseurs. Point.

Et pourtant, comme disciples du Christ, pouvons-nous nous taire et nier le caractère sacré et inviolable de la vie, don de Dieu ? Pouvons-nous tourner le dos à l’enseignement évangélique et à la tradition constante de l’Eglise ? Ne confondons pas la compassion nécessaire, les accompagnements que l’Eglise a toujours vécus et la nécessité de dire la vérité quoiqu’il en coûte. »

5 comments

  1. « nier le caractère sacré et inviolable de la vie » est une idéologie ! entre l’idéologiee t la réalité de l’être humain et précisément la femme et sa fertilité « il y a tout un monde » que la religieux ne veulent pas prendre en compte. Il y a une large passerelle entre le monde et la religion catholique : les religieux ne peuvent être présents partout ni à ses moments cruciaux : le coupable est l’absent, le religieux comme le laïque ! le problème est la solitude de la femme qui « tombe enceinte  » .. ce n’est pourtant pas « un champignon sauvage .. mais çà y ressemble ! les hommes ne comprend jamais rien à « cette vie inattendue » ! l’être humain de la femme enceinte et non désirée, porte seule « cette grossesse » !! et il lui appartient à elle de prendre la décision et non aux hommes à qui cela n’arrive jamais !.; La religion catholique a ses faiblesses : ses tabous par exemple : le tabou de la sexualité .. personne n’étant parfait ni même la religion : que chacun regarde avec justesse à sa porte !

    En ce qui concerne les injures des femen non condamnées par la justice, il faudrait établir une loi dans la justice qui défendent le respect de la religion catholique et y inscrivent ces injures ! tout comme certains ont introduit la loi du mariage pour tous dans la loi sacrée du mariage des hétérosexuels, créons la loi de la distance du respect et des termes à employer par les laïques vis à vis de la religion ! ainsi la justice aura au moins un outils pour juger ces femen ! à égaltié comme tout justicié ici bas ! et la religion catholique doit se doter de moyens ! et aujourd’hui les athés entraînent les religieux en justice et cela a un but : faire tomber la religion catholique en souillant du plus petit au plus grand les représentants de la religion catholique : Cardinal Barbarin, Jean Paul II aurait une petite amie et etc…le but est de nuire au catholicisme et pour laisser le pouvoir de gouverner à la délinquance, aux homosexuels qui sotn attirés par l’ennemi de Dieu ! Ouvrez les yeux ! et agissez !

  2. Shimon

    Merci, Monseigneur, le débat ne pourra jamais être clos. Les homicides ont existé de tout temps, depuis Caïn, et certainement continueront à exister.
    Mais est-ce- le rôle d’une société civilisée (je ne dis même pas chrétienne) d’organiser l’élimination des plus faibles de ses membres, simplement parce que leur présence dérange?

  3. ROMANOS

    BRAVO Mgr !
    MERCI d’énoncer courageusement la vérité, en ce domaine comme dans d’autres, concernant l’Ethos chrétien et la Foi chrétienne.

    Avec quelques-uns de vos rares (trop rare !) confrères évêques, vous souvenant que la première mission de l’évêque est justement l’enseignement orthodoxe de la Foi catholique de l’Église, vous sauvez l’honneur de l’épiscopat de « l’Église qui est en France » (pour reprendre le sabir de la « langue de buis » en usage dans l’Église Catholique Romaine).

  4. Myriam

    Bravo Monseigneur!
    Nous prions pour vous.

    La liberté de pensée n’est pas
    Réservée qu’à la pensée unique!

    L’avortement c’est tuer !
    Tuer est un crime!
    Regardons la Belgique qui votent
    Pour un parti anti avortement!
    Anti euthanasie et musulman…..

  5. Bérénice

    C’est vrai, laissons plutôt naître des enfants non-désirés pour qu’ils deviennent des chômeurs, des pauvres, ou des criminels.

    Interdisons l’avortement et risquons à nouveau la vie de femmes qui souhaitent avorter et qui se tourneront vers des méthodes archaïques et dangereuses – après tout, qui regrettera ces pécheresses meurtrières ?

    Interdisons même toute forme de contraception et détruisons-nous par notre surpopulation – au moins, mourir de faim n’est pas condamné par l’Eglise et les portes du paradis nous seront ouvertes (à moins que cela ne puisse compter comme une forme de suicide collectif ? Dilemme !).

    Je propose qu’on arrête de manger des œufs aussi, qui ne sont jamais que de pauvres bébés poules innocents – on ne le répète pas assez ! La faute aux médias qui sont prêts à tout pour se faire financer, peu importe par quel lobby meurtrier.

    Non mais c’est vrai, rouvrons le débat à la fin !

    Un truc qui devrait être inviolable en revanche c’est l’orthographe, et Dieu sait si vous la malmenez (est-ce à cause de son genre féminin ?)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *