Pas de nouvelle traduction mais un nouveau site internet

Download PDF

À la demande du pape François, une commission a été constituée à la Congrégation pour le culte divin pour réviser l’instruction Liturgiam authenticam, dont deux conférences épiscopales, l’allemande et la française, bloquent l’application. Le cardinal-Préfet de cette Congrégation, le cardinal Sarah, est totalement court-circuité par cette commission et n’a plus aucun pouvoir sur ses membres. C’est pourquoi il agit désormais en dehors de sa propre Congrégation, en faisant la promotion de ses ouvrages, dont le dernier sur le silence…

Publiée en 2001 par le cardinal Medina, à la demande de Jean-Paul IILiturgiam authenticam sur les langues vernaculaires dans la liturgie, demandait notamment que le texte latin soit

« traduit intégralement et très précisément, c’est-à-dire sans omission ni ajout, par rapport au contenu, ni en introduisant des paraphrases ou des gloses ».

Traduction, trahison dit l’adage qui n’a jamais été autant vérifié si l’on regarde de près le Credo, le Pater, l’Orage Fratres et bien d’autres trahisons liturgiques qui ont des conséquences sur la Foi des fidèles.

Selon La Croix, la traduction anglaise, entrée en vigueur en 2011, aurait été rejetée par la moitié des fidèles et 71 % des prêtres. Ce sondage est une intoxication : il ne repose sur aucun fondement.

Les traductions espagnoles et italiennes sont bloquées, de même que la traduction française, dont une première version avait déjà été rejetée par Rome en 2007. En Allemagne, les évêques avaient refusé en 2013 le travail de la commission imposée par Benoît XVI et entamé leur propre travail. Celui-ci a récemment été rejeté par la Congrégation pour le culte divin.

Les évêques de langue allemande se sont plaints auprès du pape François, qui a déjà profondément remanié la composition de la congrégation. Ecoutant comme d’habitude les Allemands (aux synodes ou encore récemment à propos de l’Ordre de Malte), le pape a demandé à son secrétaire, Mgr Arthur Roche, de constituer une commission (parallèle…). Il est assisté du Sous-Secrétaire Mgr Magglioni.

C’est la réforme de la réforme liturgique qui est ici bloquée.

En France, les évêques annoncent une petite modification du Pater et du Credo mais en repoussent l’application. En attendant, pour s’occuper, ils ont faire refaire le site internet de l’AELF, Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones. Cette Association épiscopale fut créée le 30 septembre 1969. C’est une association de droit français (loi de 1901) qui a pour but d’élaborer, coordonner et promouvoir toutes études et activités intéressant la liturgie de l’Eglise catholique, et plus particulièrement l’élaboration de textes liturgiques destinés aux pays francophones. L’AELF reçoit sa mission de la Commission Épiscopale Francophone pour les Traductions Liturgiques (CEFTL). C’est une commission mixte établie elle-même par la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des sacrements au service des Conférences des Évêques qui utilisent la langue française dans la célébration de la sainte Liturgie selon le Rite romain. Le but de la CEFTL est de préparer les traductions des editiones typicae des livres liturgiques et de tous les autres textes liturgiques du Rite romain en langue française, et de les proposer aux Conférences des Évêques.

En voici les membres :

  • Mgr Bernard Nicolas AUBERTIN, Archevêque de Tours Président de la CEFTL
  • P. Bruno MARY, Directeur du Service National de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle (CEF)

Secrétaire exécutif de la CEFTL

  • Mgr Guy de KERIMEL, Évêque de Grenoble-Vienne Président de l’AELF
  • M. Frédéric BERGERET Secrétaire général de l’AELF

AFRIQUE DU NORD

  • Mgr Vincent LANDEL, Archevêque de Rabat

BELGIQUE

  • Mgr Jean-Luc HUDSYN, Évêque auxiliaire de Malines-Bruxelles
  • Abbé Patrick WILLOCQ, Commission Interdiocésaine de Pastorale Liturgique
  • Abbé André HAQUIN

CANADA

  • Mgr Yvon-Joseph MOREAU, Evêque de Ste Anne-de-la-Pocatière
    Père Louis-André NAUD, Directeur de l’Office National de Liturgie (CECC)

FRANCE

  • Mgr Bernard Nicolas AUBERTIN, Archevêque de Tours
  • Mgr Guy de KERIMEL, Evêque de Grenoble-Vienne

LUXEMBOURG

  • Mgr Jean-Claude HOLLERICH, Archevêque de Luxembourg
  • Père Fernand BOMB

MONACO

  • Mgr Bernard BARSI, Archevêque de Monaco
  • Père Olivier MATHIEU

SUISSE

  • Mgr Jean SCARCELLA, Père-Abbé de l’Abbaye de Saint-Maurice
  • Père Philippe de ROTEN, Centre Romand de Pastorale Liturgique (CES)