Repas de Noël des personnes de la rue à Saint-Étienne du Mont (5e). Pierre-Louis Lensel / Diocèse de Paris.

Des églises de Paris transformées en restaurant

Download PDF

Du 1er dimanche de l’Avent à Noël, les catholiques de Paris souhaitent partager la joie de la naissance de Jésus. Des animations très diverses sont organisées par toutes les paroisses de Paris. Très diverses : processions, tractages, évangélisation de rue, manifestations publiques et … dîner dans des églises :

Repas de Noël des personnes de la rue à Saint-Étienne du Mont (5e). Pierre-Louis Lensel / Diocèse de Paris.

Repas de Noël des personnes de la rue à Saint-Étienne du Mont (5e). Pierre-Louis Lensel / Diocèse de Paris.

L’évangélisation permet-elle de faire tout ? Transformer la maison du Bon Dieu en salle à manger, est-ce bien opportun ? En-dessous, La Trinité :

1

72 comments

  1. Struyven

    Cela me choque terriblement ainsi que mon époux. Le Seigneur qui a chassé les marchands du temple que ferait-IL s’Il revenait à présent devant ce manque total de respect de sa Maison ? Aie pitié de nous Seigneur !

      • arnaud41

        Ou encore, se dépouillant de ses vêtements, il prendrait un linge qu’il ceindrait autour de sa taille et laverait les pieds à tous ces pauvres que les paroissiens ont ramassé dans les rues.

        Et puis, pourquoi « s’il revenait » ? Mais Il est là et bien là ! Ne le voyez-vous pas ?

      • Liliane

        Vous vous trompez lourdement si vous imaginez que DIEU les servirait. JESUS de son vivant a servi les pauvres certes mais pas dans le Temple de Son Père. C’est vraiment malheureux de voir à quel point les catholiques se croient tout permis. Ils confondent tout.

        • arnaud41

          Liliane, « Jésus de son vivant » ! Mais il est vivant, c’est même le cœur de notre foi. C’est le même Jésus, hier, aujourd’hui et demain et ce qu’il a fait hier, il le fait aujourd’hui et le fera demain. Quand au Temple de son Père… Jésus n’a jamais laissé entendre que son Père habitait le Temple ! On ne nous le montre jamais en prière dans la Temple, mais souvent « dans un lieu désert. »

          • arnaud41

            Oui, il dit  » la maison de mon Père », c’est vrai ! Jésus était un vrai Juif et il l’est resté jusqu’au bout….

          • LILIANE

            Ne soyez pas naïf, bien que le CHRIST est vivant mais quand je dis de son vivant, vous comprenez très bien ce à quoi je fais allusion à moins que vous ne soyez d’une intelligence trop défaillante pour comprendre, ce dont je doute fort. Si le CHRIST est effectivement vivant, IL n’a vécu sur terre que durant 33 ans et c’est de cette vie que je parle. De plus, vous faites preuve d’une ignorance flagrante des Saintes Ecritures si vous osez prétendre que le CHRIST n’a jamais dis que le Temple était la maison de son PERE. Vous êtes véritablement dans les ténèbres. Vos commentaires sont d’une telle incohérence et font montre d’une telle ignorance de votre part que je vais me faire un plaisir de vous les montrer preuves à l’appui.

            1) Première incohérence et premier mensonge de votre part : « Jésus n’a jamais laissé entendre que son Père habitait le Temple »

            Voici la preuve que vous avez tout faux : Jn 2,13. La Pâque des Juifs était proche, et Jésus monta à Jérusalem.

            Jn 2,14. Et Il trouva dans le temple des marchands de boeufs, de brebis et de colombes, et des changeurs assis.

            Jn 2,15. Et ayant fait un fouet avec des cordes, Il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les boeufs; et Il jeta par terre l’argent des changeurs, et renversa leurs tables.

            Jn 2,16. Et Il dit à ceux qui vendaient des colombes: Otez cela d’ici, et ne faites pas de la maison de Mon Père une maison de trafic.

            Jn 2,17. Or Ses disciples se souvinrent qu’il est écrit: Le zèle de Votre maison Me dévore.

            2) 1) Deuxième incohérence et deuxième mensonge de votre part : « On ne nous le montre jamais en prière dans la Temple, mais souvent « dans un lieu désert. » »

            Voici les passages bibliques qui démontrent le contraire de ce que vous affirmez :

            Lc 21,37. Or, pendant le jour, Il enseignait dans le temple, et la nuit Il sortait, et demeurait sur la montagne appelée des Oliviers.

            Lc 21,38. Et tout le peuple venait à Lui de grand matin dans le temple pour L’écouter.

            Lc 2,41. Ses parents allaient tous les ans à Jérusalem, au jour solennel de la Pâque.

            Lc 2,42. Et lorsqu’Il fut âgé de douze ans, ils montèrent à Jérusalem, selon la coutume de la fête;

            Lc 2,43. puis, les jours de la fête étant passés, lorsqu’ils s’en retournèrent, l’Enfant Jésus resta à Jérusalem, et Ses parents ne s’en aperçurent pas.

            Lc 2,44. Et pensant qu’Il était avec ceux de leur compagnie, ils marchèrent durant un jour, et ils Le cherchaient parmi leurs parents et leurs connaissances.

            Lc 2,45. Mais ne Le trouvant pas, ils revinrent à Jérusalem, en Le cherchant.

            Lc 2,46. Et il arriva qu’après trois jours ils Le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant.

            Lc 2,47. Et tous ceux qui L’entendaient étaient ravis de Sa sagesse et de Ses réponses.

            Lc 2,48. En Le voyant, ils furent étonnés. Et Sa Mère Lui dit: Mon Fils, pourquoi as-Tu agi ainsi avec nous? Voici que Ton père et Moi nous Te cherchions, tout affligés.

            Lc 2,49. Il leur dit: Pourquoi Me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu’il faut que Je sois aux affaires de Mon Père?

            Que pensez-vous que Notre Seigneur faisait dans le Temple enfant quand IL fut recouvré par ses dignes parents ? IL ne jouait pas à la sauterelle mais devait certainement entre autres saintes Choses, prier son PERE. Evidemment, il est mentionné dans les Evangiles qu’IL allait dans des endroits reculés pour prier souvent mais est-ce que cela signifie pour autant qu’IL ne priait pas aussi dans le Temple ?? Avez-vous des preuves que JESUS Notre Seigneur n’a jaamis prié dans le temple ? Je suis certaine que non alors gardez-vous de prétendre des choses que vous ignorez vous-même.

          • Lou Ise

            Madame Liliane, je vous trouve beaucoup trop virulente pour quelqu’un qui aime étaler sa connaissance des écritures. Je ne vois pas de mensonge dans ce que M. Arnaud affirmait, car je crois en sa bonne foi (d’ailleurs, je le rejoins sur la question du temple: il n’est pas indiqué que le Seigneur priait dans le Temple: il y était présent, certes, mais pour enseigner, car c’est dans ce temple que se trouvait les savants, et c’était donc sa chance de pouvoir diffuser la Vérité. Mais vous avez raison, rien ne nous indique non plus qu’il n’y priait pas. L’absence de texte n’est pas l’absence de prière).

            Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage, et heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.

            En Union de Prière,

            Louise

    • Madeleine

      Selon un scénario romantico/écolo/modernisto, sans doute. Selon l’Évangile, Il piquerait une colère, renverserait les tables et les chaises, chasserait les organisateurs, ne laisserait pas les serveurs transporter mets et vaisselle, et rappellerait avec la majesté de Fils de Dieu qu’Il est : « N’est-il pas écrit : Ma maison sera une maison de prière ».

      • zézé

        Pauvre Jésus ! mais IL est constamment renié ! profané ! crucifié ! et toutes les secondes quelqu’un lui crache au visage ! dans les églises, avec ces discussions à n’en plus finir des « fidèles », des réceptions Eucharistiques plus que blasphématoires ! et ses Eglises transformées en dépotoirs ! Ce que nous avait prédit N.D. à la Salette est en train de se passer, mais la punition ne tardera pas si nous ne faisons pas un grand retour vers un respect dû à Celui qui est sur la Croix, son Fils.

  2. JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Bonsoir,
    Allez savoir pourquoi l’on m’a refusé, dans une Église paroissiale, de faire une veillée de Louange et Prière, suivie d’une conférence, dont le thème était: Soutenir la Vie de la conception à la mort naturelle!
    Alors que l’on fait des banquets dans ces mêmes Églises? Quelle honte!
    Heureusement que nous sommes sous le regard de Notre Seigneur JÉSUS-CHRIST!
    La note risque d’être « salée » très salée.
    Que DIEU vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie!
    Merci!
    JFL

  3. jejomau

    Quelle Horreur !

    « Comme la Pâque des Juifs approchait, Jésus monta à Jérusalem.
    Il trouva installés dans le Temple les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs.
    Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple ainsi que leurs brebis et leurs bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs,
    et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. »

    N’y aura-t-il pas de bons chrétiens ou des clercs armés de fouets pour jeter tout ce beau monde crapuleux dans les caniveaux ?

  4. santelli

    Faire n’importe quoi, c’est une conséquence de la période post-conciliaire qui a ouvert trop grandes les portes d’innovations contraires à l’enseignement de l’Eglise. Le respect du sacré, l’amour que l’on doit à Dieu (premier commandement) passe en arrière plan après le service du prochain ( deuxième commandement). Il en est de même de la liturgie dénaturée par des pratiques qui éloignent de DIEU pour le bon plaisir de l’HOMME qui les organise.

  5. toto

    C’est dans de telles églises que la crèche va bientôt être interdite.
    Et la messe aussi sera interdite.
    Sur la première photo, personne n’a osé bouffer sur l’autel, un reste de respect?
    Culte de la bouffe, du fric, bientôt du sexe?

    • Maurice

      personne n’a osé bouffer sur l’autel, un reste de respect?

      Vous avez vu un autel dans les églises pratiquant la réforme néo-protestante V2 ? Pas moi, je n’y vois qu’une table quelconque où il n’y a rien qui rappel le culte. D’ailleurs, il n’y a plus de cœur puisque les fidèles y entrent pendant les offices. (Bouffer est tout à fait approprié comme terme)

      Là, nous avons une « grande bouffe » de fait, rien d’autre ; faudra-t-il faire une bénédiction de l’Église pour pouvoir refaire des offices ?

  6. Ils n’ont pas trouvé de salle plus approprié, ils ont fait ça dans une de mes anciennes paroisses pour le 1er de l’an et …un bal après, même les paroissiens post-concillaires étaient choqués. Par contre quand y’a le pardon en Bretagne ou un départ de curé, ça ne gêne pas le curé de faire un apéro dans son église, ben excusez le peu mais moi ça me choque

  7. a.picadestats

    Il n’y a pas d’accueil dans une salle de mairie, une salle de gymnastique, une salle polyvalente, une halle de marché couvert, dans ces arrondissements?
    Bien sur que si mais il faut tout casser, perturber, déstabiliser, abaisser, mépriser, profaner….bande de crétins!
    Seigneur aidez nous!

  8. paul

    « La Révolution française de 1789-1793 a vidé et confisqué les abbayes, les couvents, les monastères et tous les établissements abritant des congrégations religieuses. En y installant des dépôts d’étalons et des dépôts de remonte militaire »

    http://insitu.revues.org/9646

    PS De restau en écuries ,bravo.

  9. Ça ne me choque pas puisque ce sont les pauvres qui sont accueillis dans la maison de Dieu, Jésus n’a-t-il pas dit
     » aime ton prochain comme toi même  » et  » ce que vous ferez au plus humble d’entre vous, c’est à moi que vous le ferez « .

  10. Fleur de saint Joseph

    Il y aura toujours un bon et un mauvais côté d’une chose et ou d’une action. Ici, on est loin des marchands du temple d’énoncer par Jésus. À mon humble avis, cela ressemble plus à une tentative d’évangélisation de la rue pour accueillir et sensibiliser les pécheurs en regard de la foi. Oui, c’est parfois frustrant de voir certaines actions sans vouloir en faire une maladie. Il faut faire confiance en l’Esprit de la Lumière… Prions pour les uns et les autres…

  11. jp

    C’est la nouvelle évangélisation selon Jorge Mario Bergoglio, dit pape Francois.
    Pourquoi pas rassembler les » fidèles » pour danser le tango dans l’église après la messe de Nöel
    Ceci dit ,confiance , l’ Eglise en a vu d’autres Alexandre VI par exemple

  12. Françoise

    Je serais d’accord s’il s’agissait de repas offerts aux plus démunis, aux SDF qui dorment dans la rue, à côté d’une belle crèche. Uniquement des repas offerts, la nourriture étant récoltée des supermarchés qui s’apprêtent à mettre à la poubelle les invendus, et préparés par des bénévoles. Cela pourrait interpeller les plus pauvres et les faire se tourner vers Jésus. Et des repas simples, sans caviar.

  13. zézé

    Oui, c’est étonnant, heu… personne sur l’AUTEL, mais est-ce un autel ? après cela on va critiquer les femens ces harpies ? AYEZ PITIE DE NOUS DIEU TOUT PUISSANT – « SAINT MICHEL ARCHANGE, VIERGE MARIE, repoussez en enfer par la FORCE DIVINE satan et les autres esprits mauvais qui rôdent dans le monde en vue de perdre nos AMES « – Savent-ils que c’est l’enfer qui les attend ? comment peut-on en arriver là ? et l’évêque ne dit rien ? il permet cela ? « si le sel s’affadit avec quoi le salera-t-on ? il n’est plus bon qu’à être jeté dehors et foulé au pied.. » MESSES et PRIERES des 9 vendredi et les 5 samedi en réparation des offenses, outrages, blasphèmes et indifférences envers les 2 COEURS de JESUS et MARIE.

  14. Distinguin Catherine

    Et oui ! Aujourd’hui, 17 décembre, jour anniversaire du pape François, on a dansé le tango sur la place Saint-Pierre à Rome, avec flons-flons à la clé… (reportage TF1 au journal de 13 h)
    Quand le maître ne montre plus l’exemple….

  15. cordier

    ce que vous dites est scandaleux
    cette paroisse de paris a utliser l’eglise pour donner un repas et un moment de priere a des sdf je crois a vous entendre que les pauvres n’ont pas leur place dans l’eglise
    car vous avez pu le remarquer le lieu du sacrifice de la messe n’etait pas utilisé
    c’est facile de dire que les pauvres n’ont pas leur place cela donne bonne conscience au riches qui par surcroit rejette l’evangile , le concile et evidement le le pape francois que Dieu nous a donné
    prions pour l’unité de l’eglise autour du saint pere avant de critiquer
    chanoine dominique cordier

    • Liliane

      L’église n’est pas un endroit pour ça. C’est le prétexte tout trouvé. Satan est plus intelligent que nous catholiques et il sait bien comment faire pour introduire la désacralisation dans nos églises. Il sait se servir d’une cause juste en apparence pour introduire son venin et son poison. Même les saints d’avant qui étaient plus charitables que nous n »ont jamais posé d’actes de ce genre parce qu’eux au moins savent ce que c’est que le respect de la présence de DIEU. Une église est un lieu de prière pas un restaurant. Ils auraient pu louer un endroit approprié pour ça.

  16. Simple

    Je respecte votre soucis de la tradition
    Autant, sur la liturgie de la nouvelle messe je peux comprendre
    Mais, inviter des sans abri dans la maison de Dieu, leur offrir un repas chaud, un chorale avec des chants chrétien, la lecture de l’Evangile pendant le repas et faire un joli spectacle avec des enfants qui ont faits des chants de louanges à Dieu qui on ému aux larmes.
    Je ne comprend pas cet acharnement.
    J’ai aidé au service, parmi les sans abris, un monsieur broyé par la misère qui en haillon s’est mis à pleuré en tenant son chapelet à la vue des petits enfants habillés tels des Anges qui louaient Dieu et la naissance de Jésus.
    Quelques minutes auparavant ce monsieur avait témoigner de sa douleur et de sa détresse suite à la perte de sa fille et de sa femme, la vue des enfants angéliques chantant la naissançe de Jésus l’a ému au plus profond de son être comme beaucoup.
    Cette réception à offre au sans abri un peu de chaleur humaine et spirituelle, comment peut on porter un jugement de haut sans connaître, qu’elle place est faite aux pauvres dans nos églises
    Attention de ne pas devenir pharisien sous le masque de la tradition.
    Tu aimeras ton prochain comme toi même

  17. Parménide

    Eh bien! Je pensais que dans mon diocèse on avait touché le fond, pourtant je n’ai jamais vu ça! C’est triste et grotesque. N’y a t-il pas des salles de réunions plus appropriées? Quelle sens du sacré!!!

    • arnaud41

      Le temps du Temple est fini. Il n’y a plus qu’un mur ou le peuple juif va se lamenter. Pas nous ! Car nous avons le Temple nouveau, « non fait de main d’homme », l’Homme ! Là est le sacré, pas dans la pierre. Le plus minable , le plus misérable, le plus ignorant, le plus pécheur de ces hommes attablés à plus de prix aux yeux de Dieu et de son Fils que la battisse où se déroule cette fête ; Jésus est mort pour lui. Le bâtiment n’est rien.

  18. Otto

    Il est très bien et nécessaire de donner de l’aide aux pauvres, qui ne sont pas des objets, mais des hommes comme nous, qui ont la même dignité que nous tous. Et on ne devrait jamais les inviter à désacraliser le lieu ou l’Eglise célèbre le saint sacrifice de la messe, le lieu ou Dieu est présent dans le Saint Sacrement.
    Il ne faut pas abuser les pauvres et la bonne volonté de certains, pour désacraliser le plus sacré. Méfions-nous.

  19. Buffalo

    S’il est bien sûr louable de donner à manger aux pauvres, il est revanche parfaitement scandaleux de transformer une église en cantine populaire. En l’espèce, les pauvres sont pris en otage, instrumentalisés par un clergé sécularisé qui invoque le devoir sacré de l’amour des pauvres pour justifier la profanation de la maison de Dieu, sans oublier de se réclamer, pour faire bonne mesure, du Souverain Pontife. Or, il faut faire ceci, sans oublier de faire cela. Servir les pauvres, sans oublier de rendre à Dieu le culte qui lui est dû, dans des églises exclusivement réservés à sa gloire. Je constate amèrement que règne chez nos pasteurs une confusion, un raisonnement dialectique qui ne fait honneur ni aux pauvres, ni à Dieu, ni à l’intelligence. Les pauvres ont aussi le droit de venir prier dans des églises dignes et préservées de tout usage profane.

  20. Erwan

    Bravo pour cette initiative ! Certains parlent de désacralisation, mais bien au contraire, recevoir les pauvres, c’est sanctifier plus encore nos églises ! Sans compter que, comme le dit très bien arnaud41, nous ne sommes pas des adorateurs de la pierre. L’église n’est pas sacrée : l’autel est consacré, les Saintes Espèces sont sacrées, mais considérer que l’on nuirait au lieu, que l’on désacraliserait l’église… Là, à ceux qui usent – une fois encore, une fois de plus, et sans le comprendre – de l’évangile de Jésus au Temple, je répondrais par Saint Paul : « fuyez le culte des idoles ! ». N’idolâtrez pas la pierre, adorez Dieu.

    Et pour la route : « le shabbat est fait pour l’Homme et non l’Homme pour le shabbat ». Utiliser les églises pour nourrir les pauvres, voilà une vraie et belle fidélité au Christ !

    • Liliane

      Alors là Erwan, vous n’avez rien compris aux saintes Écritures. JÉSUS adorait-IL les pierres du Temple quand Il a chassé les marchands ? JESUS était entouré de tant de malheureux mais JAMAIS et nulle part dans les évangiles vous verrez qu’il a demandé à ces malheureux d’aller dans le Temple afin qu’on y organise un buffet. L’église est sacrée parce que DIEU y est présent. Cela montre que vous ne croyez pas au saint sacrement en réalité en disant que l’église n’est pas sacrée. DIEU qui est l’être suprême est présent dans un lieu et pour vous ce lieu n’est pas sacré ? Faire la charité aux malheureux est une bonne chose mais transformer une église en restaurant c’est la désacraliser. Dommage pour ceux qui ne le comprennent pas encore.

  21. Liliane

    Les Saints d’avant qui savaient eux réellement ce que signifie le mot charité n’ont jamais transformé des églises en cabaret ou restaurant pour nourrir les pauvres. Il faut savoir situer les choses dans leur contexte. Satan est beaucoup plus intelligent qu’on ne le croit et sait comment faire pour préparer l’esprit des fidèles à des désacralisations sans que ceux-ci ne s’en rendent compte ou en leur faisant croire que c’est innocent. Une église est un lieu de prière et d’adoration pas un restaurant. Il serait temps que beaucoup de catholiques qui ne voient pas le mal dans cet acte le comprennent.

  22. Oreliami

    il faudrait tout de même que les prétendus défenseurs de la Tradition la connaissent un peu mieux et se souviennent que les église étaient ouvertes, par exemple au Moyen-Age, pour les pèlerins- et pas seulement eux ; qu’on y mangeait, que certains y entraient à cheval, que d’autres y dormaient. A Pezenas, pendant des décennies, un grand banquet était servi chaque année le 14 février dans la nef de la Cathédrale pour honorer un évêque qui, déterré après sa mort, avait été retrouvé intact. le corps était donc déterré , habillé et trônait à la place d’honneur du banquet. Bref, tout sauf de la pudibonderie très bourgeoise du 19e siècle. Bien entendu, l’autel reste lui uniquement consacré à la Sainte Messe. Mais vraiment, dans un esprit traditionnel, ouvrons tout grand nos églises ! Bravo à cette initiative du diocèse de Paris !

    • Liliane

      Nous sommes défenseurs de la tradition et pas prétendus comme vous l’affirmez avec tant de mépris. C’est facile de justifier des actes aussi ignobles en prétextant qu’avant les gens étaient logés nourris dans les églises. Je reste persuadée que les circonstances n’étaient pas du tout les même et que si les gens mangeaient cela devait certainement être dans un sacro saint respect de la présence de DIEU. Satan sait tellement manipuler certains catholiques qui trouvent toujours de quoi justifier l’injustifiable. Nous devons respecter le lieu de prière si on veut nourrir des malheureux il y a des endroits appropriés pour ça.

  23. Christian rothsten

    Bonsoir,
    Vous connaissez la parabole du maître de maison qui invite tous les pauvres alentour à ses noces, vus que les invités se sont excusés car ils avaient des affaires en cour comme on dit.
    En examinant les photos, les invités semblent bien être des pauvres de la rue, au vu de leur allure vestimentaire peu soignée, courbés car fatigués, etc …
    Ils sont les bienvenus et ont bien besoin d’un peu de tendresse divine et humaine.

    Sur le second cliché, je serai bien plus réservé car les invités ressemblent aux personnes que nous côtoyons dans les paroisses. Je doute qu’il s’ agisse de vrai pauvres, mais je peux me tromper.

    Donc, ne pas s’ épouvanter comme des moineaux, mais essayer de discerner et se renseigner à posteriori sur ce qui s’est passé.

    La personne parlant de la tenue de serviteur et du lavement des pieds, merci ….

    • LILIANE

      Nous sommes en droit de nous épouvanter comme des moineaux dans la mesure où les églises ne sont pas des restaurants. Dans une église DIEU est présent et c’est le recueillement et le silence qui doivent prévaloir. DIEU seul sait quel type de discussion ces personnes ont tenu en sa Sainte présence et puis pour tous ceux qui utilisent l’évangile à tord et à travers pour justifier cet acte désacralisant posé dans ces églises, je vous rappelle mes amis que le CHRIST n’a jamais demandé ou même transformé le temple en restaurant ou cabaret pour servir les pauvres. Jamais IL n’a fait ça et jamais IL n’aurait fait ça LUI qui tenait tant à la Gloire de Son Père.
      Satan est tellement plus intelligents que nous catholiques qu’il savait qu’en se servant de ce prétexte de nourrir des malheureux, les catholiques les moins avertis n’y verraient que du feu et trouveraient ça bien au lieu de s’épouvanter comme des moineaux à juste titre. Vous oubliez que satan connait les évangiles mieux que nous et sait les exploiter pour sa cause démoniaque. n’a-t-il pas tenté notre SEIGNEUR en se servant des Saintes écritures mais que lui a répondu notre SEIGNEUR ? C’est un sacrilège qui demande réparation. J’étais certaines que certains catholiques se scandaliseraient que d’autres se scandalisent de cet acte sacrilège qui désacralise nos églises. Avant satan se servait uniquement de ses suppôts à lui pour détruire l’Eglise aujourd’hui force est de constater pour notre plus grand malheur que ce sont des catholiques qui servent sa cause sans s’en rendre compte en approuvant exactement ce qu’il veut que nous approuvons car lui sait que cela occasionnera à la longue des abus.

      • mm

        Anne Catherine Emmerick nous dévoilent comment l’Eglise est détruite par ceux qui oeuvrent de l’intérieur et ceux qui suivent les com mandements reconstruisent et il y en à de moins en moins depuis les expérimentations du au Concile et à la Franc-maçonnerie et les Protestants qui l’ont Infiltrée !

      • zézé

        Merci pour votre commentaire… il exprime exactement les formes et multiples facettes de satan le Menteur ; et comme vous le dites si justement : afin de nous TROMPER !!!!!

  24. Pingback: The Thinking Housewife › Cafeteria Catholicism

  25. Perennis

    Donner à manger aux pauvres est une chose, utiliser l’église comme réfectoire en est une autre !
    Pourquoi ne pas louer un endroit pour cela ?
    Quelle horreur.

  26. Robert Marchenoir

    Cette vision est choquante. Organiseriez-vous un repas paroissial ordinaire dans la nef d’une église ? Non. Alors pourquoi l’admettre lorsque les convives sont des SDF ?

    En dessous de quel niveau de revenu n’y a-t-il plus sacrilège ? Quel est le plafond de ressources ? Quelles sont les conditions administratives à remplir ? Si je fournis un certificat d’habitation dans 5 mètres carrés, c’est possible ? Ou dois-je absolument vivre dans la rue ?

    Nous sommes dans un raisonnement socialiste, une démarche d’inspecteur des impôts ; pas dans une démarche catholique. Servir à manger à des SDF dans une église, c’est la même chose qu’y servir des milliardaires. Le sacrilège est le même dans les deux cas. Les organisateurs de ces funestes manifestations conduisent les SDF, malgré eux, à manquer de respect au lieu consacré : où est le bien ?

    Si l’Eglise manquait, à Paris, de salles paroissiales ou autres, si elle n’avait pas d’argent pour louer un lieu, si elle était dans un dénuement tel que ce soit vraiment le seul moyen d’organiser un tel repas, on pourrait en discuter. Mais c’est évidemment loin d’être le cas.

    Qu’est-ce qui empêche d’inviter ces gens à dîner dans une salle adaptée à cet effet, et de les convier, ensuite, à une messe dans l’église ? Rien n’aurait été plus simple. Chaque chose à sa place, à chaque lieu sa fonction. Transformer une église en restaurant, même charitable, c’est manquer de respect au lieu consacré, mais c’est aussi manquer de respect à ceux que l’on fait participer à cet acte inconvenant. Et c’est mal les servir.

  27. Philippe

    L’église est justement la salle commune, l’endroit pour nous retrouver, penser ensemble, pratiquer la charité sous la bienveillance et la protection de Dieu. Faire tout cela, se retrourver en l’Eglise en l’église, c’est justement ce qu’il y a de plus approprié. Faire cela hors l’église, c’est immédiatement le priver du sens, en faire un acte « social » qui n’appartient plus à sa dimension évangélique. Tant pis pour ceux qui ne le comprennent pas

    • Robert Marchenoir

      Donc, si je comprends bien, vous exigez l’arrêt immédiat de toutes les actions charitables de l’Eglise qui se déroulent en dehors de la nef d’une église ? Vous exigez la fermeture du Secours catholique, qui à ma connaissance a ses propres locaux ? La fermeture de toutes les aumôneries de lycée ? La suppression des scouts ? L’arrêt des maraudes d’assistance aux SDF auxquelles pourraient participer des catholiques ?

      Il faudrait maintenant que les évêques donnent leurs conférences de presse dans les églises, que les trésoriers de l’Eglise fassent leurs comptes dans les églises, que la librairie La Procure ferme immédiatement pour rouvrir dans une église, que les immigrés illégaux occupent des églises, y dorment et y fassent de l’agitation politique ?

      Ah, mais suis-je bête, le dernier point de ce programme est d’ores et déjà réalisé.

  28. arnaud41

    Dans une église Dieu est présent. Sans aucun doute.
    Quand j’étais au catéchisme, petit, je me souviens avoir appris la réponse à la question : « où est Dieu ? » Réponse : « Dieu est partout!, au Ciel et sur la Terre » C’était il y a 70 ans et je pense que cela n’a pas changé, même avec V2. Il est partout, donc dans cette église comme sur la place devant l’église et ses cafés.
    Mais y a-t-il des présences plus réelles que d’autres ? Ou des présences irréelles ? Y a-t-il un degré de présence : 100% ici ; 75 % là ; 0,8 % de présence réelle chez le Musulman (Et encore !)
    Il est réellement présent dans l’eucharistie. Il est réellement présent en moi. Il est réellement présent à ma droite pour que je sois inébranlable? il est réellement présent en mon frère, dans le pauvre, au milieu de la misère du monde, dans cette création si belle qu’il a façonné avec amour et qu’il contemple.
    Le catéchisme de ma petite enfance avait raison : Dieu est partout. Pourquoi limiter sa présence à ce petit espace qui deviendrait ainsi le seul lieu « sacré » ?
    Il est à ma droite jusqu’à la fin des temps !

    • alex

      @Arnaud, vous vous prenez pour Dieu le Père ? > « Il est à ma droite »…. n’importe quoi.

      Ce catéchisme est faux: Dieu n’est pas partout, il n’y a que des traces dans sa création.
      Depuis l’Ascension Jésus-Christ Siège à la Droite de Dieu le Père (puis à la Sainte Messe): c’est le CREDO.
      Où est Dieu ? Au Ciel, aux cieux: c’est le PATER NOSTER.
      Où est l’ Esprit-Saint? Auprès du Père et du Fils d’où il fut envoyé: SACREMENTS.

      En somme tous les commentaires prouvent qu’il faut réapprendre le Respect, c’est très affligeant.

  29. steeves

    le faut ,il ? si c’est un moyen de recréer la convivialité et le retour a la chrétienté pourquoi pas ! ,car dès qu’on abandonne la religion de base d’un pays d’autres s’en emparent ,dès lors que l’église est le lieu de rencontre de tout un peuple qu’il devienne un lieu de Messe ,la messe est un repas certes frugal mais quand même ! la cène en était bien le fondement et ce n’était qu’un repas également !

    • Robert Marchenoir

      L’autre raison pour trouver cette idée déplacée, c’est la confusion entre le repas réel et le repas symbolique de la messe.

      La deuxième photo fait vraiment penser à un restaurant branché installé dans une église ôtée au culte.

      Je suis arrivé à cette page à partir d’un billet scandalisé d’une blogueuse catholique américaine (celle dont le lien figure plus haut).

  30. arnaud41

    Catéchisme faux ? Cela m’étonnerait beaucoup, c’était dans les années 45-50 et on rigolait pas avec la doctrine…

    Le Seigneur à ma droite ? Alex, c’est un psalmiste qui l’affirme, pas Dieu ou Son Fils !
    « Le Seigneur est à ma droite, je suis inébranlable ! » (Ps.16-8) Où l’avez-vous mis, vous ?

    • alex

      @Arnaud41, ben écoutez gardez votre catéchisme si vous voulez…
      contre-Credo, contre-Pater et contre-Sacrements, contre doctrine du Christ.

      celui que vous appelez « un psalmiste », c’est saint David: donc avant la Gloire de la Résurrection et Ascension (Ac 1,9) de JC à la droite du Père-tout-puissant, c’est possible et ça regarde la position déclarée par David.
      donc si vous ne vous prenez pas pour Dieu le Père, vous vous imaginez sur le Trône de David !
      pas mieux…
      Et ce Trône de David est exactement le m^me que Celui de Christ pour Lequel il fut préparé avan Lui:
      « avant/après » la Glorification du Messie, ça veut dire quelque chose pour vous ?

      moi je répète ce que vous n’avez pas lu ni compris, Christ est à la place que Dieu le Père lui a donné en Gloire, à sa Propre Droite où il Siège au Ciel (Credo et Pater Noster).
      Ensuite, Christ se rend Librement présent par la Grâce et Librement présent par Son Corps Eucharistique là où Dieu valide le Sacrement, ailleurs Non.

      Pour revenir au sujet de l’article, il me semble que trop de confusions s’agitent dans les commentaires:
      les églises sont des SANCTUAIRES interdits à la PROFANATION SACRILEGE, au même titre que l’âme&corps des élus sont le Temple de l’Esprit-Saint interdits aussi à la Profanation, sanctuarisés.
      Bref, ce sont des Lieux et Habitations Sanctuarisées de Droit Divin: donc la Juridiction de ces lieux n’appartient pas du tout aux humanoides-catholicoïdes m^me mitrés=gérants, mais appartient à la Juridiction de Dieu-Christ-Roy et Son Royaume étendu aussi sur terre, d’abord dans les Sanctuaires où La Présence Pure de Chrit-Hostie est Avérée… et ensuite dans les membres du Corps mystique de Christ qu’est l’Eglise Divine, la vraie église Catholique, identique hier, aujourd’hui et demain car Divine.

      Cher monsieur Arnaud41, j’ai le regret de vous informer que vous êtes un Illuminé-Protestant comme beaucoup dans l’église conciliaire et ce site, car vous centrez les saintes écritures, le Psautier, sur votre personne alors qu’un vrai catholique centre tout sur Christ-Roi:
      autant je doute de votre Elevation dans la maison de Yawvhé (Ps 16, 8), autant je crois à Celle de saint David Précurseur de Christ.

      Ce peuple conciliaire a décidément complètement perdu la tête, et ne sait plus où est passé sa raison.
      En conclusion, je pense contrairement à grand nombre, que la la Perte de la Foi Catholique post-conciliaire ne s’est pas faite toute seule, mais à force de sacrilèges, hérésies et fantaisies offensant le Seigneur et Sa Gloire pour ensuite perdre complètement la raison, puis finalement la Foi Apostolique.

      Cette prétention socialeuse d’ouvrir des restos dans les églises est plus qu’un signe, c’est une preuve supplémentaire que les Protestants-Conciliaires ont complètement perdu la raison… même si certains réagissent encore un peu, le courant dégénéré qui les emmène ailleurs est trop fort pour leurs petites forces humaines.
      Je remercie Riposte Catholique de tenir informé de la santé des prochains, afin de mieux prier pour eux, càd pour leur conversion qui passe par un rétablissement de leur raison puis ensuite le rétablissement de la Foi Apostolique et non néo-luthérienne-conciliaire.
      Supplions Dieu plus que prions pour cela, car la situation est grave mais non complètement désespérée, car « Rien n’est impossible à Dieu » quoique Sa Grâce et son secours ne vont pas de soi automatiquement ni bêtement.

        • alex

          Ben oui, comme les gens ne retiennent rien comme des passoires, les Majuscules c’est quand c’est Sacré=Important.
          Et plus qu’un accent de Vérité, c’est la Vérité Divine Révélée donc les « moi je, moi je » , puis « pense donc je suis », on s’en fout.

          Donc les majuscules servent à bien lire le terme employé pour qu’il soit bien connu:
          si vous êtes a coté=égal du Christ, c’est que vous reniez l’ascension et sa gloire au Ciel, que vous mélangez tout, et voyez dieu partout sauf là où il a dit qu’il est et reste.
          sa ^présence ultérieure signifie qu’il ne nous laisse pas tomber.

          mais bon, comme tout se vaut, le vrai comme le faux, que chacun raconte ses envies comme il veut, et qu’il se fourvoie s’il le veut tant.

  31. toto

    Et l’épiscopat actuel est en contradiction avec ses propres textes de 1988 qui découlent de l’application des lois de 1901, 1905 et 1907:
     »
    « Ne sera admis dans un lieu sacré que ce qui sert ou favorise le culte, la piété ou la religion, et y sera défendu tout ce qui
    ne convient pas à la sainteté du lieu. Cependant l’Ordinaire (NDRL : l’évêque qui peut déléguer au curé) peut permettre
    occasionnellement d’autres usages qui ne soient pourtant pas contraires à la sainteté du lieu » (Texte officiel de la
    Conférence des Evêques de France – 13 décembre 1988).

    pas contraires à la sainteté du lieu! C’est clair!

  32. olivier dix

    Je pense que des lieux plus adéquats ne manquent pas en particulier la salle des fêtes des mairies d’arrondissement. Transformer l’église en resto n’est pas un geste anodin et sous-tend une vision pastorale et théologique réfléchie que je ne partage pas. Pourquoi une piste de danse après ?! Mgr Vingt-Trois devrait recadrer les choses. Honorer les SDF oui mais pas en faisant n’importe quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *