Fin de paroisse

Download PDF

Article symptomatique trouvé dans La Voix du Nord, à propos de St-Amand-les-Eaux :

L’abbé Hervé le Minez, curé doyen quittera prochainement l’Amandinois, pour officier à Caudry. Que va donc devenir la communauté chrétienne de Saint-Amand d’Elnon ? Qui y célébrera la messe ? Qui baptisera les enfants et les adultes qui frappent aux portes de l’église ? Qui confessera ? Pour la messe, il sera toujours possible de se rendre dans les paroisses voisines, et on peut penser que les prêtres disponibles des autres paroisses viendront officier pour la messe. Les morts seront malgré tout entourés de la prière chrétienne, et accompagnés dans leur dernier voyage par des chrétiens qui sont conscients de leur rôle auprès des familles en deuil. Pour certaines missions, le prêtre n’est plus le seul responsable, fort heureusement. Le catéchisme pourra se poursuivre avec des chrétiens soucieux de la transmission de la foi. Mais, à terme, que va devenir une église sans prêtre ? En effet, on perçoit souvent les prêtres dans ce qu’ils font, mais rarement dans ce qui est spécifiquement lié à leur ordination. Un curé quand on a en besoin, c’est bien, mais prier pour les vocations, s’engager dans la vie de l’Église appartient aussi aux familles.

La dernière messe a lieu aujourd’hui à 10h30. En attendant que l’évêque fasse appel à une communauté nouvelle ? Cela ne semble pas être dans son intention.