le-pere-rene-pontoni-et-mgr-riviere-photo-d-p-(clp)

Don Camillo et Peppone en Saône-et-Loire ?

Download PDF

Le curé de la paroisse Pierre-de-Bresse, dans le diocèse d’Autun, fait face à une fronde, non pas de fidèles, mais d’élus et de représentants civils (politiques, médias et quelques paroissiens) car il a eu le malheur de vouloir faire appliquer dans son église la liturgie de l’Eglise catholique. En ces temps de laïcisme exacerbé, c’est un comble de voir des élus dicter son rôle à un prêtre. A tel point que Mgr Rivière a été obligé de se déplacer pour faire retomber la tension. Samedi, l’évêque d’Autun est venu sur la paroisse. Après une entrevue avec plusieurs familles,  l’évêque a rencontré les élus (le JSL parle des « élus de la paroisse », ce qui semble très étonnant : serions-nous encore sous l’Ancien Régime ?), emmenés par Jacques Guiton, président de l’intercommunalité, et en présence d’Aline Gruet, conseillère départementale.

L’abbé Pontoni est le successeur depuis octobre 2013 de l’abbé Xavier Blin, maintenant curé de Digoin.

L’Abbé Pontoni est originaire du diocèse de Toulon. Il est moins jeune et moins souple, mais il vit de façon très simple. Sa seule paroisse participe aux veillées pour la Vie, il organise des confessions régulières et des veillées d’adoration, il prêche sur la culture de mort (euthanasie et avortement), sur la famille (lire le dernier bulletin paroissial), le démon, l’enfer, le purgatoire… Suite aux baptêmes, il exige que les enfants suivent le catéchisme (et un bon catéchisme). Enfin, il refuse les discours et musique païens dans l’église lors des funérailles. Et c’est cela qui choque les élus. Récemment il avait prévenu une famille qu’il ne serait pas possible de tenir un discours païen pendant la messe de funérailles. Or, lors de la cérémonie, un ami du défunt a pris le micro pour lire son discours tout en se plaignant (toujours au micro) du curé. L’abbé Pontoni a alors interrompu définitivement la cérémonie religieuse et éteint les lumières dans l’église. Même la famille du défunt a été choqué par l’intervention au micro. Jacques Guiton déclare :

« Aux enterrements, notamment, il n’est plus autorisé de prise de parole des amis ou de la famille. Ça choque les paroissiens ».

« La vie catholique à certaines traditions ici, notamment lors des funérailles. Il faut la respecter ».

Les traditions de l’Eglise doivent s’effacer devant les traditions locales…

Le curé fait remarquer à ces élus :

« En France, il y a séparation de l’Église et de l’État. Je suis un peu surpris de l’attitude de ces élus. Je ne vois pas trop en quoi ça peut les concerner ».

D’autant que ces élus ne viennent jamais à la messe, ou presque.

39 comments

  1. marie

    bonjour
    j ai une maison en saone et loire pres de pierre
    je me rends souvent dans cette eglise pour prier
    elle est toujours ouverte
    les journaux presentes sont famille chretienne et l omme nouveau (que je ne connaissais pas) le dernier comprenait un article du mgr sarah
    journal peut etre un peu rigide mais l article etait bon

    le probleme de pierre c est la petite ecole privee qui capte presque tous les eleves
    le probleme vient de ce cote a mon avis

    enfin la laicite n est pas respectee
    de quoi se melent les elus?

    ils feraient mieux de sedentariser les gens

    • Chaque parent à la liberté d’inscrire ses enfants dans l’école de son choix, privée ou publique ; C’est même une chance dans un petit village. Les termes « qui capte presque tous les eleves » semblent exclure le libre arbitre des parents. A quelles fins ?

  2. Philomène

    A mon avis, ce sont des « paroissiens catholiques » qui sont allés chercher des élus. Pauvre curé, il n’a pas fini d’en voir, il ne va pas rester longtemps dans cette paroisse. C’est à l’évêque de prendre ses responsabilités et au cardinal, s’il le faut. Le feront-ils?

  3. Bravo à ce prêtre courageux, les enterrements sont devenus un panégyrique du mort avec une suite interminable de discours qui n’ont rien de religieux.
    Les prêtres otages de laïques sont monnaie courante, hélas et grâce au ciel l’évêque soutient son curé.
    Prions pour eux.

  4. Bravo, monsieur le curé ! Bien dit, bien envoyé !

    Les Français ont un vice: ils se croient tellement catholiques, qu’ils se pensent propriétaire de la religion catholique. C’est ce qui a conduit à la Constitution civile du clergé… et à une mentalité qui perdure chez les laïcards « républicains » de nos villages.

    Liberté religieuse partout et pour tous !

  5. Claude Féru

    Bravo à ce curé, il doit tenir bon ! La liturgie doit être intégralement respectée, ras le bol des guitares, des chants débiles à la place du crédo ou du gloria ! La messe n’est pas une tribune païenne. Les prêtres sont devenus les otages des paroissiens, ils doivent résister !

  6. minou

    Oh cher Monseigneur ! Vous avez la chance d’avoir un tel prêtre ! Si jamais vous deviez déplacer un tel prêtre dans quelques années, après qu’il ait rechristianisé la paroisse y compris les élus, et qu’il ait ainsi remis du bonheur dans sa ville, proposez-lui svp dans une grande paroisse, à Mâcon ou autour !!!
    C’est un tel prêtre qu’il nous faudra !!!
    Ce prêtre nous donne espoir pour la Saône et Loire car nous souffrons par exemple d’enterrements sans prêtre, alors même que le prêtre en aurait le temps au minimum hors période scolaire . Les laïcs font un travail remarquable, souvent très réconfortant, mais qui ne peut avoir le même effet spirituel qu’une Messe.

  7. EDITH

    Bonjour Mon Père,

    Suite à la lecture de cet article, je suis tout à fait d’accord avec vous, et je vous soutiens dans la prière.

    Nous avons besoin de prêtre comme vous.

    Les laïcs qui vous critiquent, ont-ils donnés leur vie à Dieu ? Non alors qu’ils se taisent !

    Si le démon est furieux c’est que vous êtes dans la vérité, car cela dérange le démon qui veut ses âmes.

  8. Cassianus

    En effet, ces « élus » se mêlent de ce qui ne les regarde pas. Mais peut-être l’ont-ils fait en qualité de fidèles catholiques. Cela n’empêcherait pas quand même leur protestation d’être sotte et insolente. Je souhaite bon courage aux prêtres qui doivent faire face à une arrière-garde progressiste dans la paroisse où ils viennent d’être nommés. Si encore ils ont l’évêque de leur côté, ils ont des chances de s’en tirer sans péter les plombs. Mais s’ils voient que leur évêque lui-même les juge rigoristes et pas assez dialogueurs, je leur conseille de vite songer à changer de diocèse ou à partir en mission pour un pays un peu plus catholique…

  9. eliben

    Si tous les curés de France et de Navarre, DOM TOM compris étaient de la trempe de ce curé, alors l’église catholique n’aurait jamais eu les déboires qu’elle subit actuellement,surtout quand des paroissiens s’occupent de la finance et commande les prêtres.Bravo abbé Pontini, moi Eliben je vous soutiens dans votre oeuvre et je prierai tous les jours le Seigneur pour qu’il vous garde. Que tous les prêtres prennent de la graine.

  10. Assez étrange que le comportement des élus d’une municipalité qui semble plutôt de droite et qui se mêle de ce qui ne la regarde pas. Est-ce que ces gens là vont à l’école du bourg vérifier l’enseignement pratiqué ? Ce serait un beau tollé !
    Il faut espérer que l’évêque d’Autun ne se comportera pas comme son lointain prédécesseur, Talleyrand, restera fidèle à l’Eglise et soutiendra ce prêtre curé de Pierre en Bresse. Qu’il soit l’objet d’attaques aussi nulles montre qu’il pratique le bon chemin.
    Cet exemple est à mettre en perspective avec un épisode oublié qui s’est déroulé à Bouloire (Sarthe) dans les années 80: L’Evêque de l’époque, Gilson,voulait obliger le curé, resté fidèle au rite traditionnel, à laisser sa place à un prêtre qui célébrait la nouvelle messe. Bronca à Bouloire où les paroissiens restaient fidèles à leur curé. C’est le député-maire socialiste, Raymond Douyère qui, spontanément, était venu prendre la défense du Curé contre l’évêque venu sur place réprimander son prêtre, qui rentra dans son évêché sans avoir eu gain de cause. L’argument du Maire: ce prêtre fait son travail, son église est pleine, c’est bon pour la commune et la paix règne ! Il est vrai que Douyère était plus social que socialiste.

  11. curieuse conception de la laïcité que celle qui consiste à pénétrer dans les lieux de cultes. Demain ira-t-on jusqu’à approuver le sermon et les évangiles en conseil municipal ?

  12. Denis F

    Il est bien dommage que cette paroisse soit aussi loin de chez moi, car je serais bien volontiers allé assister aux messes de ce pauvre curé, pour qu’au moins mon âme puisse vraiment s’élever lors de ces offices…

    Où ou comment assurer ce curé de nos soutiens?

  13. franc-maçon chrétien

    De quoi se mêle le politique ?
    Est ce que le prêtre participe au conseil municipal éventuellement comme curé plutôt que comme citoyen ?
    Il me semble que de Gaulle participait à la messe de Colombey comme paroissien et non comme chef de l’état.
    Qu’il me serait agréable de voir pareille intervention dans une mosquée (de celles qui prêchent l’intégrisme) … mais les mêmes se garderaient bien de ce genre d’actions.
    Il arrive un moment où il faut remettre à leur place les traditions.
    A force de vouloir être tolérant on en devient laxiste.
    Malheureusement nous constatons tous les jours les méfaits de l’acculturation et donc corrélativement le non respect des valeurs des « autres ».
    Il est loin le temps du vivre ensemble qui consiste à faire de son intime un élément de constitution de sa personnalité et non une manière agressive d’imposer aux autres ce qui n’est que la manifestation de l’égoïsme.

  14. Pauvre pécheur que je suis

    Il a tout un courage digne de l’Esprit car les absolutions collectives sont utiles mais elles ne primeront jamais sur la confession individuelle + + +

  15. Philon33

    Voilà où nous en sommes arrivés! La laïcisation à outrance est entrée en force dans l’Eglise au point que l’on trouve normal toute manifestation non religieuse dans l’enceinte même de l’Eglise voire des prises de parole de non-croyants et le tout devant le Saint-Sacrement, Jésus présent dans le Tabernacle! Sommes-nous devenus une nation de païens en commençant par les « fidèles » eux-mêmes? Jusqu’à quand cette engeance de rebelles continuera-t-elle à outrager le Seigneur!! Quelle patience il faut à notre Dieu pour supporter tout cela! On a envie de crier avec les prophètes » Mettons-nous à genoux et repentons-nous, le Seigneur prendra pitié de nous, il reviendra vers nous! »
    Courage au père curé de cette paroisse: prière, adoration du Saint-Sacrement, jeûne, ce sont les outils que nous a donnés le Seigneur et que la Vierge Marie nous a recommandés pour venir à bout de ces rebelles.

  16. zézé

    Voilà le drame !!! dès qu’un VRAI prêtre VEUT LUI MEME diriger la Messe, qui ne doit pas être « faite » par les laïcs n’en déplaise à ces personnes qui ne viennent jamais apparemment, c’est lui qui doit être renvoyé ? ou ces mêmes lui font des ennuis ! non mais où va-t-on ?
    La Sainte Messe doit suivre une certaine chronologie, et lorsqu’il s’agit d’une Messe de funéraille, c’est pareil : les chants où l’on se dandine sont bannis dans une église !!! c’est une Messe de funéraille et même si la personne aimait telle ou telle chanson de tel chanteur ou chanteuse ce n’est sûrement pas l’endroit pour le faire !!! et d’ailleurs, il est bien dommage que lors de ses funérailles le défunt n’ait eu qu’une seule idée : passer un cd de chanteur ! alors s’il l’entend il vaut mieux pour son Ame qu’il entende un requiem et que les assistants n’ont pas à prendre le micro pour s’épancher sur le défunt, dans la mesure où à leurs yeux c’était quelqu’un de bien, charitable etc etc…. et Jésus dans tout cela ? mais c’est vrai, Dieu est relégué aux oubliettes…..
    Monsieur l’Abbé, je vais continuer de prier pour vous tous, prêtres qui essaient malgré les opinions défavorables de faire prier Dieu dans une église, d’apprendre le vrai catéchisme, cela ne plaît pas à ces gens ? tant pis ! continuez Monsieur l’Abbé, vous êtes dans le vrai et c’est à DIeu que vous devez plaire. Et cela je pense que vous le savez ! résistez ! il vaut mieux avoir moins de fidèles dans une église et que celle-ci soit remplie de recueillement et de silence, parce que ceux qui seront présents une fois la Messe finie feront rayonner leur Foi au dehors… une église pleine et pleine de bruit, pleine de chants païens, les fidèles sortiront de cette Messe remplie de tristesse, de regrets, et de récriminations contre le Prêtre qui devrait faire cesser le scandale !!! Mes prières vous accompagnent.

  17. edelweiss

    Obédience des élus ?

    Une simple recherche sur internet nous apprend que ces élus, Aline Gruet et Jacques Guiton, sont UMP. Il faudrait que leur parti politique leur donne des cours d’éducation civique.

  18. sygiranus

    On dirait l’histoire de l’abbé Michel à Thiberville, sinon qu’à l’inverse, il était soutenu par les élus de ses communes pour ses positions de bon sens pastoral, contre son évêque !

  19. jallas

    Prions pour ce prêtre normal qu’il faut aujourd’hui appeler courageux tant la dictature de militants laïcs – surtout des militantes – devient oppressante dans de nombreuses paroisses. Hélas trop d’évêques se font instrumentalisés par des pétitions de militant(e)s reconnaissables souvent à leur addiction au micro. Ils ou elles confondent la liturgie avec les émissions de télé-réalités.

  20. toto

    Les municipalités, après les hold-up de 1789-1905 (dénonciation unilatérale du concordat de 1801 par la France) ne sont que propriétaires des églises. Le curé fait ce qu’il veut dans son église. Comme le pasteur protestant dans son temple, le rabbin dans sa synagogue. La municipalité n’a pas à s’en mêler. Il y a ingérence, si cela était avéré.

  21. karr

    Effectivement il y a atteinte à la liberté de culte et à la séparation des Eglises et de l’Etat,(excepté pour le culte musulman bien entendu),on nous bassine avec la laïcité mais que font ces élus,aurons nous droit bientôt en France à une Eglise patriotique à la Chinoise?Ou bien au prêtres jureurs de la révolution de 89?

  22. Christian Borg

    Un GRAND bravo à l’abbé Pontoni qui dirige son église dans la bonne direction.
    Dieu seul est digne d’adoration; pas l’Homme.
    L’église est le lieu où l’humanité vient rencontrer Dieu et Le servir.
    Ce n’est pas une salle de spectacle, ni un rendez-vous du show-business.
    Il faudrait beaucoup plus d’abbés courageux comme le Père Pontoni.
    Christian

  23. Monsieur l’Abbé, recevez tous mes encouragements pour le courage dont vous faites preuve à la suite de votre confrère. La Vérité que vous enseignez, celle que Jésus nous a révélée lors de son passage sur terre, dérange toujours les pécheurs, en particulier ceux qui pensent détenir une vérité et qui vont peu ou pas du tout à la messe.
    Que Dieu vous garde et vous vienne en aide pour combattre le mal.

  24. Colline

    Tenez bon, Monsieur l’Abbé ! Le chemin que vous leur montrez est le bon, le meilleur. Pour les funérailles, aidez les laïcs à exprimer sous forme de prière, l’hommage à leur mort. Se souvenir du meilleur d’un défunt, c’est rendre hommage à la Charité.

      • Denis F

        Et c’est quoi ta charité?

        Tout approuver, cautionner tout et n4IMPORTE QUOI ?

        Comme a dit le Saint Patron de mon collège, ancien petit séminaire, sacrifié par un évêque indigne du Concordat :

        « À force de tout voir, on finit par tout supporter… À force de tout supporter, on finit par tout tolérer… À force de tout tolérer, on finit par tout accepter… À force de tout accepter, on finit par tout approuver. »

        Ce n’est pas de là que j’ai tiré mes sources, et sans intention politique de ma part, au pays où en en mange les cuisses, j’aime bien ces images de la grenouille, même si, après la page 13, les lecteurs n’ont qu’à assumer eux-mêmes ou pas :

        http://www.article3.fr/diffusion/parabole-de-la-grenouille.pdf

        • sygiranus

          Puis-je vous signaler que votre cher (à moi aussi) saint Augustin vous aurait mis en garde en vous faisant remarquer que l’eau chaude de la grenouille était la « démocratie » elle-même dans l’acception que la FM.°. lui a donné depuis l’assassinat du Roi de France, Lieutenant officiel de Dieu sur terre depuis Jeanne d’Arc ! Un pays sans tête a beaucoup de mal à réagir. Ses réactions sont désordonnées et incohérentes même quand elles semblent aller dans une bonne direction. Il faut le reconstruire par l’intérieur, pierre par pierre, refaire des familles, former des enfants, des jeunes, des paroisses avec l’aide de la Providence, demander et obtenir les grâces nécessaires par une vie catholique digne de ce nom sans se laisser blouser par les soi-disant découvertes modernistes. Voilà ce qui fait que toutes les grenouilles ne se laissent pas cuire et qu’un jour, si Dieu le veut, la marmite se renversera !

          • sygiranus

            J’ajoute que c’est ce que semble vouloir faire l’abbé Pontoni : reconstruire une paroisse autour d’un curé qui tient son rôle et laisse César à la porte de son église.

  25. Pingback: Mgr Rivière soutiendra-t-il l'abbé Pontoni ? - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

  26. cartseled

    oui bravo à l’abbé PONTONI
    ce sont de tel pretre dont nous avons besoin
    si notre église se meurt ….
    faut pas chercher trop loin

    alors n’ayons pas peur des jugements des hommes …
    DIEU seul vrai juge

    je prie pour vous

  27. Je suis un paroissien de Notre Dame de Brese Finage qui comporte 16 clochers, dont celui de Pierre de Bresse. Notre curé, avec son accent ensoleillé est doué d’un caractère fort, aussi tenace que l’astre. Parfois c’est un soleil au zenith qui peut occasionner des brûlures si l’on s’affranchie des préceptes de l’Eglise Catholique Romaine que le Père Pontoni nous martèle, parfois c’est un soleil réconfortant. En tout état de cause la Foi rayonnante qui habite cet homme est une preuve de l’incarnation de notre Seigneur JC. Notre curé nous montre le chemin du Ciel, les messes qu’il célèbre élèvent les âmes ; Les sermons sont d’une richesse incroyable, les consécrations magnifiques. Minou je vous plains, mais j’espère que nous garderons le Père Pontoni longtemps. Aussi longtemps que Dieu le veut, Vous tous qui semblez être catholique, je prends l’audace de vous demander de prier pour notre paroisse qui en a tant besoin. En ces temps de tragiques divisions, allez savoir quelle mouche pique les sensibilités, le diable se sert de toute chose pour diviser. Dans sa conclusion du sermon de dimanche dernier, le Père Pontoni nous prodiguait de nous convertir les uns les autres par le verbe et par l’exemple, en priant les uns pour les autres, en étant animé de la Charité du Christ et en cherchant sa Vérité.
    Amis catholiques, que nous faut-il de plus ?

    Arrêtez, arrêtons de juger notre clergé, les commentaires qui divisent ne servent pas notre Communauté de Chrétiens. Nos pasteurs sont là pour nous montrer le droit chemin. S’il ne nous convient pas, le silence est d’or, la parole est d’argent.

    • zézé

      Quel bonheur d’avoir un tel Prêtre !!!! Nous prions tous ici pour qu’il y ait beaucoup de Prêtres tels que celui que vous avez, afin que nos Saintes Messes soient une élévation de l’Ame.

  28. Myriam

    La faute à qui?

    Mais aux faux bergers qui osent encore s’appeler Mgr …..

    Qui nous imposent des laïcards partout et qui jouent « au petit curé)
    Autorisant n’importe quoi pendant les funérailles …. Chansons paroles
    Et tout le reste….

    Quand allons nous donner un coup de pied à ces simulacres de foi, ce qui n’est que la destruction de la foi catholique.
    Refuser ces âneries …..

    Pas de messe = pas de sous
    Et oas de dénaturation de l’Enseignement du Christ.

  29. Philon33

    Qu’ils fassent des funérailles laïques et comme ça ils pourront chanter à tue-tête toutes les chansons païennes qu’ils voudront et s’ils veulent des obsèques chrétiennes et catholiques qu’ils obéissent à l’Eglise catholique apostolique et romaine! Point barre! Rien à négocier!

    • zézé

      Voilà la bonne réponse aux détracteurs des cérémonies religieuses trop recueillies, trop tournées vers le Ciel !!!! et à la limite ils pourront aller boire et manger sur sa tombe, danser la gigue dans le cimetière, mais qu’ils nous laissent nos cérémonies religieuses !!!!!

  30. sofia

    Bonjour,

    Qui a étudié la théologie le prêtre ou les élus ?
    Aucune église chrétienne n’a jamais eu pour tradition d’accepter des propos paiens dans son église. C’est juste le catholicisme romain qui croyant bien faire s’est très largement fourvoyé en acceptant que des incroyants s’expriment dans les églises

    Il y a plus qu’assez de voir faire n’importe quoi dans les cérémonies
    Une église est lieu de prière et un espace sacré et non pas une tribune pour incroyants à la recherche d’un auditoire pour se valoriser.

    Ce prêtre est un bon prêtre qui a le courage de défendre la foi chrétienne
    Il faut savoir mettre fin à ces pratiques où chacun à l’occasion d’un décès profite de l’occasion pour venir raconter n’importe quoi au micro,

    La foi doit être basée sur les Saintes Ecritures et la vraie tradition de l’Eglise et non pas les invention des uns ou des autres

    Son devoir de prêtre était d’interrompre la cérémonie.
    Un jour c’est des gens qui fument des cigarettes, un autre des tenues vestimentaires dignes d’une plage, un autre c’est des rires ou des paroles à voix haute et j’en passe…
    Bravo à ceux qui ont le courage de faire respecter la maison de Dieu même au prix de beaucoup de persécutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *