f

Enquête sur la famille dans le diocèse de Saint-Dié

Download PDF

Mgr Jean-Paul Mathieu explique l’intérêt de cette enquête, à laquelle vous pouvez répondre en ligne (Interview donnée par Mgr Mathieu à L’Est Républicain):

« Cette enquête est distribuée à 25.000 exemplaires et peut également se trouver sur les réseaux sociaux. Cette large consultation s’adresse à tous ceux qui veulent donner leur avis sur la famille telle qu’ils la vivent aujourd’hui. Les non-croyants peuvent répondre ; nous n’excluons personne. La famille, je pense reste un élément fondateur pour l’humanité, les sociétés contemporaines et les communautés de croyants, même s’il n’existe pas de famille parfaite. Pour nous, cette mobilisation doit nous permettre de comprendre comment nous pouvons jouer un rôle pastoral dans la diversité des formes de famille. […]

L’évolution doctrinale n’est pas le plus important. En tant que pasteur, ce qui fait la richesse de notre démarche, lorsque j’étais curé et depuis que je suis évêque, c’est d’accompagner des personnes qui peuvent être en souffrance et d’autres qui vivent très bien de ne pas communier. La souffrance peut ne pas être vécue de la même manière. Il n’est pas besoin de règles nouvelles. […] »

Voici le questionnaire (il faut répondre ici) :

1. Pour vous, la famille, dans le monde d’aujourd’hui, à quoi sert-elle ?
2. A quels défis les familles sont elles confrontées ?
3. “Partage d’expérience“ Vous avez vécu une expérience en famille heureuse ou douloureuse. Elle a compté pour vous. Brièvement de quoi s’agit-il et en quoi est-ce pour vous important ?
Enfants et jeunes, qu’attendez vous de votre famille ?

3 comments

  1. brandenburg

    Eternel et mortel subjectivisme qui conduit au relativisme puis à l’indifférentisme puis au nihilisme puis à la culture de mort!Cet Eveque ne sait-il donc meme pas ça?Mais que sait-il alors sinon pleurnicher sur les personnes « en souffrance »:en souffrance de quoi?De na pas se livrer à leurs caprices ,ne pas etre remboursés pour cela par la sécurité sociale et ne pas etre applaudis et pendant qu’on y est béatifiés?

  2. Otto

    « Certains privilégient l’aspect doctrinal, d’autres l’aspect pastoral. »
    Un évêque, qui crée la confusion, ou les fidèles ont besoin de clarté et verité. (Hagan lío … n’est-ce pas?)
    Qui est le père de la confusion?
    Prions pour les âmes des évêques de notre époque, et prions pour les millions d’âmes perdues à cause d’eux.

  3. kanjo

    un enfant veut traverser l’autoroute mais des voitures arrivent. Tu prétends qu’il faut laisser l’enfant libre d’aller où il veut ? ou tu le retiens et le ramènes derrière la barrière de sécurité, pour lui expliquer, après l’avoir sauvé, que les voitures, là, pourraient bien le tuer ?
    Tu le laisses mourir, ou tu lui dis qu’il ne faut pas faire ça ?
    Enfin, bon sans, les évêques sont là pour nous donner la route à suivre, et nous encourager à rester sur le chemin de la Foi. Nous pardonner au nom de Dieu si nous avons pêché n’empêche pas de d’abord tout faire pour que nous ne pêchions pas, ensuite nous faire comprendre que la culture de mort est un pêché mortel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *