Capture d’écran 2016-07-10 à 16.32.42

Face aux musulmans, ne pas rougir de l’Evangile

Download PDF

Le diocèse de Versailles a publié aux Editions MAME (112 pages 9,90 €) un ouvrage d’accompagnement pour favoriser le dialogue de foi entre chrétiens et musulmans.

« Les questions ou les objections qui nous sont faites, mais aussi la pratique et les convictions religieuses des non-chrétiens ont toujours représenté et représentent aujourd’hui encore pour nous une véritable provocation, au sens le plus positif du terme. » Mgr Aumonier, évêque de Versailles (Extrait de la préface Je ne rougis pas de l’Evangile, Mame – Avril 2016)

En octobre 2011, Mgr Eric Aumonier, évêque de Versailles, concluait le synode diocésain en publiant notamment 16 décrets de mise en œuvre des décisions de l’assemblée synodale. Le synode invitait à  favoriser le dialogue interreligieux, en particulier pour les jeunes en âge scolaire grâce à la production d’outils concrets destinés en priorité à accompagner les jeunes qui vivent quotidiennement au contact de personnes d’autres religions. L’expansion de la religion musulmane dans les Yvelines a incité la publication d’un guide permettant aux grands jeunes catholiques de pouvoir vivre clairement et sereinement  un dialogue quotidien avec leurs amis musulmans.

couv

Conçu avant tout pour les accompagnateurs de jeunes (parents, éducateurs, enseignants…), ce manuel se veut pratique, simple et clair. Il part du contenu de la foi chrétienne et de ce qu’en disent les musulmans sous la forme de 9 interpellations :

  •  Qui est Dieu ?
  • La personne de Jésus
  • La mort de Jésus
  • Bible et Coran : valeur et validité des Ecritures
  • Jeûne, prière et aumône
  • Interdits
  • Conversion et apostasie
  • Enfer et paradis
  • Existe-t-il un lien entre Jésus et Mahomet ?

L’ouvrage a été dirigé par le Père Xavier Chavane, curé des Mureaux et délégué épiscopal du diocèse de Versailles pour la pastorale des cités, les milieux populaires et la cité ouvrière, et le Père Louis-Pasteur Faye, curé de Sainte-Bernadette à Versailles et délégué diocésain pour les relations avec les musulmans.

C’est un ouvrage facile d’accès autour des interpellations les plus récurrentes des musulmans à l’égard des chrétiens. Les auteurs apportent des éléments de réponse.

Extrait, issu du premier chapitre « Qui est Dieu ? » :

« Si beaucoup des attributs donnés à Dieu par le Coran sont honorables, élogieux et dignes de Dieu, d’autres posent problème, au moins pour le chrétien, par exemple, Ad-Dârr, « celui qui peut nuire » ou « le Pernivieux », Al-Moumît, « celui qui fait mourir », Al-Mountaqim, « le Vengeur », ou Al-Jabbar, « le Téméraire » (pouvant être violent et cruel).

9 comments

  1. Jean-Christophe

    Un homme avait cherché du bois, un jour de Sabbat, et ses frères l’ont pris en flagrant délit, l’ont amené sous bonne garde à Moïse, en vue de son jugement.

    Moïse a pris son temps, le jugement a été rendu, et l’homme a été lapidé.

    Une histoire sacrée du Livre des Nombres

    Que l’on résolve ce cas et on comprendra mieux comment faire avec le Coran !

    En tout cas ce livre doit être passionnant, je vais le lire certainement.

  2. DUFIT THIERRY

    L’apôtre saint Jean nous dit : « celui qui s’écarte, qui s’éloigne et qui ne demeure pas dans la doctrine du Christ ne possède pas Dieu » « Et celui qui demeure dans la doctrine du Christ, il possède le Père et le Fils ».« Celui qui aura honte de moi et de ma doctrine, devant les hommes et bien j’aurai honte de lui devant le Père ».
    Ceux qui rejettent la Sainte Trinité rejettent Dieu également.
    Ces évêques qui prêchent le dialogue avec la fausse religion qu’est l’Islam renient la Foi Catholique et favorisent l’apostasie et l’islamisation.

  3. Philomène

    j’aimerais bien savoir comment on fait pour « dialoguer » avec des personnes méprisantes qui estiment que croire que Jésus est le fils de Dieu est « une hérésie qui conduit en enfer ». C’est ce que m’a dit un français d’origine de 30 ans, marié à une marocaine et converti à l’islam. J’ai cessé tout « dialogue » religieux avec lui.

  4. Casterman

    De toute façon, vous semblez ne pas comprendre la dynamique de la Révélation biblique, qui est parfaitement semblable à l’éducation d’un enfant pour en faire un adulte.
    (Galates 3, 24: « Ainsi la Loi nous servit-elle de pédagogue jusqu’au Christ, pour que nous obtenions de la foi notre justification. »)
    La dureté de la Loi mosaïque (ANCIEN TESTAMENT) était « nécessaire » pour éduquer les moeurs primitives et païennes comme on éduque un enfant incapable de raisonnement.
    Mais la plénitude de la Révélation et de la Loi évangélique nous sont données en Jésus Christ. (NOUVEAU TESTAMENT ou Nouvelle Alliance)

    • Philomène

      Tuer pour éduquer!!!Quelle pédagogie!!!Les mœurs de l’époque étaient cruelles et certains passages de l’Ancien Testament et même du Nouveau sont terribles. Mais je ne dois pas en comprendre l’esprit…

  5. Françoise

    Des musulmans se convertissent au christianisme et sont sincères. On juge l’arbre à ces fruits et ce livre est certainement très utile à cet égard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *