Brunin

FN : changement de ton dans l’épiscopat

Download PDF

Le père Turck et le député Etienne Pinte peuvent aller mettre leur bouquin au pilon. Les résultats de Marine Le Pen dimanche ont sensiblement fait évoluer le discours épiscopal. Selon un sondage, les catholiques ont voté plutôt à droite. 15% des pratiquants réguliers (qui se rendent à la messe au moins une fois par mois) ont voté pour Marine Le Pen. 17% ont voté pour François Bayrou. Et 47% pour Nicolas Sarkozy.  Mais si les catholiques « pratiquants » sont en général moins favorables à Marine Le Pen que la moyenne des Français, c’est en raison des personnes âgées : les « pratiquants » de « 65 ans et plus » ne sont que 7% à voter Marine Le Pen, contre 27% des « pratiquants » de « moins de 35 ans ».

Interrogé par La Croix, Mgr Brunin, évêque du Havre, a déclaré :

Quel discours peut faire entendre l’Église à l’égard des valeurs du Front National ? N’a-t-il pas évolué depuis quelques années ?
l’Église n’a pas de position partisane. Ceci ne veut pas dire qu’elle est indifférente mais qu’elle ne veut pas diaboliser une formation plus qu’un autre. En cela, sa posture a sûrement changé
Que faut-il dire aux catholiques qui votent Front National ?
Je n’ai pas davantage à dire aux électeurs du Front national qu’à ceux des autres partis. C’est vrai, qu’auparavant, l’Église avait davantage à tancer telle ou telle formation politique.