MaxPPP TagID: maxnewsworldtwo591641.jpg/Photo via MaxPPP

Immigration : un maire répond aux évêques

Download PDF

Suite au communiqué des évêques français sur l’immigration (voir ici), un maire d’une petite ville du sud de la France, Camaret-sur-Aigues, maire (membre de la Ligue du Sud) connu pour avoir consacré sa ville au Sacré-Coeur, Philippe de Beauregard, répond :

« Un message sur les migrants, signé par trois évêques (Mgr Dognin, Mgr de Dinechin, Mgr Blaquart) a été lu le dimanche 21 juin dans certaines paroisses. En demandant un changement de regard sur les migrants, ils appellent les citoyens, les familles, l’Etat et les collectivités locales à accueillir plus d’immigrés.

En tant qu’élu local et en tant qu’homme, je ne peux rester insensible à la souffrance humaine quelle qu’en soit la victime. Mais je ne peux pas cautionner cette vision partiale, incomplète et utopique de l’immigration.

Lorsque ces évêques affirment que « la France est un pays de migrations réussies », ils ne se rendent pas compte que depuis les années 1970, l’intégration des vagues d’immigration successives est un échec manifeste. Notre société se communautarise, des quartiers entiers sont devenus des zones de non-droit. Débordées par le nombre, nos institutions ne peuvent pas fournir emplois, logements, aides sociales ou éducation décents à la population immigrée.

Ils considèrent également, encore une fois à tort, que leur position est celle de l’Eglise toute entière. Je les renvoie alors au message du pape Jean-Paul II, repris par le pape Benoît XVI (message pour la 97ème Journée mondiale du migrant et du réfugié, 2010) : « (…) Les Etats ont le droit de réglementer les flux migratoires et de défendre leurs frontières, en garantissant toujours le respect dû à la dignité de la personne humaine. En outre, les immigrés ont le devoir de s’intégrer dans le pays d’accueil, en respectant ses lois et l’identité nationale. Il faudra alors concilier l’accueil qui est dû à tous les êtres humains, spécialement aux indigents, avec l’évaluation des conditions indispensables à une vie digne et pacifique pour les habitants originaires du pays et pour ceux qui viennent le rejoindre ».

Eh oui, les Etats ont aussi des droits et les migrants ont aussi des devoirs ! »

3 comments

  1. hermeneias

    Enfin ! Merci Monsieur

    Il faut que le silence assourdissant et le grand malaise qui règne actuellement dans l’église de France et dans l’Eglise en général , soit brisé et levé . La soumission des évêques au politiquement correct ( sur le climat , l’islam , l’immigration ….) et même la grande timidité sur les sujets de société ( suite des manif contre la propagande homosexuelle , PMA GPA….) sont insupportables en même temps que le délitement doctrinal qui réduit la mission de l’Eglise à une pastorale erratique , à une praxis , comme diraient les marxistes

  2. zézé

    Merci M. le Maire, si tous pouvaient parler comme vous ! hélas, hélas, aujourd’hui nous voyons les résultats de ces chances pour la France.
    Une décapitation, tellement banalisée par tous les médias de tous poils aux ordres des dhimmis qui nous gouvernent, est grave, mais apparemment il faut calmer les esprits, n’est-ce pas ? et bien malgré ma Foi, je rage de voir que personne ne se révolte devant cette barbarie.

  3. PINSON

    Oui, merci Monsieur le Maire, nos évêques sont-ils encore sur terre pour dire de telles absurdités ?, je leur conseille d’ouvrir largement les portes des églises désertées sur le terres de « France ? fille Aînée de l’Eglise , mais aux frais de l’Eglise, et tout sera vite réglé, les con – seillers ne sont bien évidemment les payeurs,,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *