ALAIN_CHRISTNACHT

La CEF recrute dans les ministères d’Hollande

Download PDF

Alain Christnacht, ancien directeur de cabinet de Christiane Taubira, présidera donc la mission de la commission nationale d’expertise indépendante sur la pédophilie mise en place par la Conférence des évêques de France. Celle-ci est composée de :

  • Annick Feltz, ancienne directrice du département « protection des personnes » auprès du défenseur des droits Jacques Toubon, qui s’apprête à quitter la magistrature pour suivre notamment une formation à l’Institut catholique de Paris sur la médiation ;
  • Martine de Maximy, psychologue et psychothérapeute ;
  • Marie Derain, conseillère au cabinet de Laurence Rossignol, et ancienne défenseur des enfants auprès du défenseur des droits (Dominique Baudis), après avoir été directrice de service à la Protection judiciaire de la jeunesse (ministère de la justice).
  • Bertrand Galichon, président du Centre catholique des médecins français,
  • Bernard Granger, psychiatre, professeur des universités.
  • une mère de famille qui reste à choisir (a priori, on n’en trouve plus dans les ministères du régime socialiste. Il y a bien Ségolène Royal, mais elle est occupée paraît-il).
  • Le père Ludovic Danto, doyen à l’Université catholique de l’Ouest, a donné un accord de principe.

Il explique à La Croix le sens et les limites (pour le moment) de sa mission.

6 comments

  1. Il y a une tendance de l’épiscopat à devenir un organe religieux de l’État et des partis de gouvernement. Cet organe religieux serait destiné à assurer la tutelle des catholiques. Cette tendance ne peut exister que par suite de l’oubli des droits de l’homme à la liberté religieuse.

    Nouvelle illustration de cette tendance: le noyau dirigeant de l’épiscopat a choisi Christnacht. Cet ancien collaborateur de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) est particulièrement mal placé pour faire la morale. La DGSE est un organisme trouble, spécialisé dans l’assassinat d’État… (Voir Vincent Nouzille Les Tueurs de la République, livre relativement intéressant qui dénonce certains crimes de la DGSE par un journaliste du sérail).

    Cette démission de l’épiscopat découle du mépris de la liberté religieuse des catholiques.

  2. yr

    La C.E.F. n’est ce pas la Conférence des évêques de France établie depuis Vatican II ?
    Il s’agit bien d’un regroupement d’évêques, c’est donc pour travailler à l’évangélisation des fidèles qui leur sont confiés ?
    Et pour évangéliser cette conférence d’évêques aurait besoin de recourir aux services de laïcs haut placés ayant « séjourné » dans le cabinet d’un ministère ? Pourquoi donc ? Est- bien normal ?
    Avec tous ces gens « importants » venus d’un gouvernement anti-clérical comme actuellement, la C.E.F. ne deviendrait-elle pas une courroie de transmission des directives du gouvernement sur l’Eglise de France ? Dans ce cas, le pouvoir Spirituel est soumis au pouvoir Temporel. Ce n’est pas dans l’ordre des pouvoirs voulu par le Christ et son Eglise ….. : « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ». Au nom de quoi et pour quelles raisons ces gens auraient pouvoir ou conseil dans l’Eglise ?

    Les hommes d’église concernés sont -ils encore des hommes de Dieu pour établir ces gens de pouvoir dans l’Eglise du Christ ? Est-ce le gouvernement qui les imposent ?
    On peut se poser beaucoup de questions.

  3. jejomau

    le gouvernement Hollande est composé Du plus fort taux de Franc-Maçons jamais connu. Donc, ils s’infiltrent dans l’Eglise maintenant qu’ils savent que la partie est perdue et que les rats quittent le navire…..

  4. Hervé Soulié

    Ne soyez pas surpris de la composition de ce « comité Théodule ».
    Christnacht est socialiste, il a assisté le gouvernement Jospin dans la mise en place de la réforme qui a fait de la Corse une région déjà dissidente….
    Mais peu importe, les évêques digne de ce nom se passeront fort bien de faire appel aux « compétences » de ce bidule.

  5. C’est un peu comme si les apôtres avaient demandé à Pilate de siéger parmi eux pour les aider à mieux comprendre la société et répondre aux questions sociétales du moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *