2248brazdeavizj_00000001401

La synodalité attendra…

Download PDF

Le centralisme romain se renforce, malgré le souhait exprimé par le pape François de laisser plus de marge de manoeuvre aux évêques diocésains. Alors, est-ce une volonté du pape, qui montrerait là un autre visage, celui du chef qui souhaite tout contrôler, ou est-ce une manoeuvre de la curie ? En effet, les évêques diocésains voulant créer un nouvel institut religieux diocésain devront désormais demander l’avis de Rome, sous peine de nullité. A notre connaissance, deux diocèses français en ont déjà fait les frais. Sans parler des anciennes Sœurs contemplatives de Saint-Jean en rupture avec leur congrégation et qui avaient tenté de créer un autre institut avec l’accord de l’évêque de Cordoue. La reconnaissance avait été annulée. Les ex-Franciscains de l’Immaculée, qui cherchent un diocèse plus accueillant, en font également les frais.

Le Saint-Siège a  publié vendredi 20 mai un rescrit d’audience du Secrétaire d’État, le cardinal Pietro Parolin, par lequel le pape François renforce le contrôle de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée, dirigée par le terrible Mgr Joao Braz de Aviz, sur la création de nouveaux instituts religieux. Selon ce texte, dont la teneur a été approuvée par le pape, ne pas consulter Rome sur la création d’un nouvel institut religieux entachera de nullité cette création. Le canon 579 du Code de droit canonique précise que

« les évêques diocésains, chacun sur son territoire, peuvent ériger des instituts de vie consacrée par décret formel, pourvu que le Siège Apostolique ait été consulté ».

Cette consultation du Saint-Siège semble n’avoir que rarement lieu. Le pape François a souligné cette

« consultation préalable du Saint-Siège doit être comprise comme nécessaire pour la validité de l’érection d’un institut diocésain de la vie consacrée, sous peine de nullité du décret d’érection du dit institut ».

maximilienbernard@perepiscopus.org

3 comments

  1. Rascol

    Oui…. Quand on voit le nombre de dérapages qui se sont produits dans des communautés de droit diocésain, cette décision n’est pas trés surprenante.

  2. palouu 16

    IMPOSSIBLE DE CRÉER DE NOUVELLES COMMUNAUTÉS POUR  » FAIRE L’EXPÉRIENCE PASTORALE ET LITURGIQUE DE LA TRADITION  » au nez du Cardinal DE AVIZ et de son équipe, qui entre autres veulent interdire toute reconstitution « tradi » des Franciscains de l’Immaculée comme elle adéjà été esquissée par un évêque des Philippines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *