Mgr Aumonier

La visite impromptue de Mgr Aumonier au pèlerinage de Chrétienté

Download PDF

Samedi 26 mai, Vigile de la Pentecôte, plusieurs milliers de pèlerins de Notre-Dame de Chrétienté arrivent au bivouac de Choiseul, après une chaude journée qui les a vu partir de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Alors que la soirée s’annonçait calme et sans évènement particulier, la direction du pèlerinage fut informée par des prêtres du diocèse de l’arrivée inopinée de l’évêque du lieu, qui tenait à venir visiter le campement du plus grand pèlerinage d’Occident. Mgr Eric Aumonier est venu saluer les pèlerins de Chartres, entouré par l’abbé Coëffet, aumônier général et prêtre de la Fraternité Saint-Pierre, et d’Hervé Rolland, président de l’association.

A croire que Mgr Aumonier voulait se montrer dans le milieu traditionaliste, alors que Paix Liturgique montrait, dans sa lettre du 1er mai, que les fidèles de son diocèse attendent toujours un peu plus de considération, voire de dialogue. A la paroisse Notre-Dame à Versailles, 125 familles, représentant plus de 600 fidèles habitant le ressort territorial de la paroisse, attendent toujours l’application du motu proprio Summorum Pontificum, tandis que dans les chapelles Notre-Dame des Armées et l’Immaculée, l’espace est trop exigu pour les centaines de fidèles qui s’y serrent chaque dimanche. Oui, Mgr Aumonier avait bien des choses à se faire pardonner samedi soir. Il faut dire que ces affaires sont remontées à Rome et que la visite ad limina de nos évêques approche.

Source des photos.